Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMThe Moody Blues › Every Good Boy Deserves Favour

The Moody Blues › Every Good Boy Deserves Favour

cd • 9 titres • 40:05 min

  • 1Procession 4:43
  • 2The story in your eyes 2:56
  • 3Our guessing game 3:34
  • 4Emily's song 3:42
  • 5After you came 4:33
  • 6One more time to live 5:41
  • 7Nice to be here 4:23
  • 8You can never go home 4:14
  • 9My song 6:19

enregistrement

Londres, Angleterre, novembre 1970 - mars 1971

line up

John Lodge (basse, guitare, violoncelle, chant), Ray Thomas (flûte, percussions, claviers, chant), Justin Hayward (guitares acoustiques et électriques, sitar, chant), Mike Pinder (claviers, piano, mellotron, chant), Graeme Edge (batterie, percussions)

remarques

http://www.moodyblues.co.uk/

chronique

Les Moody Blues sont depuis tellement longtemps à la recherche d'un équilibre qu'il eut été trop triste qu'ils n'y soient jamais parvenus. "Every Good Boy Deserves Favour" prétend être celui qui s'en rapproche le plus. Car l'album se veut un subtil compromis entre l'immédiateté redécouverte par le biais de "A Question of Balance" et une réelle ambition esthétique à laquelle les Moodies n'ont plus goûté depuis "To Our Children's Children's Children". Cet aspect conceptuel, vague fumisterie, se traduit avant tout par la combinaison entre "Procession" et "One More Time to Live", ouvrant respectivement la première et seconde face du disque en utilisant les mêmes paroles sur un environnement musical complètement différent. L'amorce est plaisante, mystique et ténébreuse, mais trop vite rattrapée par le rock de "The Story In Your Eyes". "Our Guessing Game" puis l'enfantin "Emily's Song" confirment que les Moody Blues sont fait pour les chansons douces, mais si celles-ci ne manquent pas de charme, elles ne dégagent pas non plus d'aura particulière. Sans surprises, "After You Came" enchaîne sur une proposition rock à la mode des Who. Et le schéma de se reproduire à peu de choses près sur la seconde face, se refermant sur le simili-épique, simili-grotesque "My Song". Comme trop souvent, les quelques beaux moments qui égrainent le parcours de cet album se voient gâchés par des titres peu inspirées positionnés un peu n'importe où, un peu n'importe comment, empêchant à l'oeuvre d'accéder à un épanouissement homogène qui lui serait pourtant des plus profitables. Finalement, le léger mieux qui distingue ce "Every Good Boy Deserves Favour" de son terne prédécesseur, il faut aller le trouver dans le nombre un tout petit peu plus conséquent de titres aux mélodies séduisantes et aux timides arrangements progressifs avec lequel il renoue. Mais cela reste toujours trop peu pour convaincre...

note       Publiée le dimanche 29 mars 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Every Good Boy Deserves Favour".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Every Good Boy Deserves Favour".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Every Good Boy Deserves Favour".