Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMThe Moody Blues › A Question of Balance

The Moody Blues › A Question of Balance

cd | 10 titres | 38:35 min

  • 1 Question [5:43]
  • 2 How is it (we are here) [2:44]
  • 3 And the tide rushes in [2:57]
  • 4 Don't you feel small [2:37]
  • 5 Tortoise and the hare [3:22]
  • 6 It's up to you [3:11]
  • 7 Minstrel's song [4:27]
  • 8 Dawning is the day [4:21]
  • 9 Melancholy man [5:45]
  • 10 The balance [3:28]

enregistrement

Londres, Angleterre, janvier - juin 1970

line up

John Lodge (basse, guitare, chant), Ray Thomas (flûte, tambourin, chant), Justin Hayward (guitares acoustiques et électriques, mandoline, chant), Mike Pinder (claviers, piano, mellotron, chant), Graeme Edge (batterie, percussions)

remarques

http://www.moodyblues.co.uk/

chronique

Le succès a quelque chose de grisant. Mais il induit aussi plus de responsabilités. Imaginez l'embarras de musiciens pris au piège de leur propre orgueil, appelés à donner suite à la forte demande du public en reproduisant sur scène des titres qui ne doivent leur existence qu'aux arrangements élaborés (pour ne pas dire élaborables) en studio uniquement. "A Question of Balance" est fort probablement né de ce besoin des Moody Blues à pouvoir défendre leur matériel sans artifices. Un exercice auquel nos cinq britanniques devraient pouvoir s'en sortir sans trop de dommages pense-t-on. C'est en tout cas ce que laissent entrevoir "Question", puis "How Is It", les deux premières chansons de leur nouvel album. La démarche moins ambitieuse du groupe marque donc une pause dans leur escalade baroque. Les titres se gonflent un peu, semblent prendre plus d'assurance, et suivent une trame linéaire parfaitement balisée, prévisible mais parfaitement crédible. Le peu d'éléments à connotation ouvertement psychédélique se fondent désormais dans l'ensemble sans trop faire de vagues, substituant enfin le détail à l'oeuvre. Tant d'attention portée à contenir leurs penchants pour la démesure ne pouvait rendre la lecture de l'album que d'autant plus facile. Mises à nu, les chansons de "A Question of Balance" permettent, et peut-être pour la toute première fois, de se rendre compte que les Moody Blues, c'est avant tout la somme de cinq fortes personnalités. Tous écrivent, et tous défendent au chant leurs propres compositions, ce qui alimente le prisme des sentiments visités par les Moodies. Mais ce sont Thomas, Hayward et Pinder qui sortent leurs épingles du jeu, véhiculant cette mélancolie caractéristique, avec leurs nuances respectives (Jean-Jaques Goldman se sera largement inspiré du refrain de "Melancholy Man" pour écrire son "Comme Toi"). À côté de cela "Tortoise and The Hare" ou "Minstrel's Song", que l'on doit à Lodge, sont particulièrement pénibles. Tout est question de balance donc, et dans le cas présent, les efforts consentis ne permettent hélas pas d'établir autre chose qu'un statut fortement mitigé, rarement passionnant. La suite, la semaine prochaine...

note       Publiée le samedi 21 mars 2009

partagez 'A Question of Balance' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "A Question of Balance"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "A Question of Balance".

ajoutez une note sur : "A Question of Balance"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "A Question of Balance".

ajoutez un commentaire sur : "A Question of Balance"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "A Question of Balance".