Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGenocide Organ › Remember

Genocide Organ › Remember

17 titres - 87:55 min

  • 1/Dogday - 2/Patria y libertad - 3/Burn - 4/1...2 tod - 5/Hail Amerika - 6/Justice - 7/Painful corpse - 8/John Birch society - 9/Mind control - 10/Slap in your face - 11/Death is looking for him - 12/Und sie hatten noch die Frechheit zu weinen - 13/Death to China III - 14/Intro - 15/Vive la guerre - 16/Klaus Barbie - 17/White power forces

enregistrement

Enregistré live à Esterhofen, Dresde, Boras, Hanovre, Mannheim, Erlangen, Göteborg, Lund, Messbachtal, Lille, 1989-1996. Enregistrement bonus de la version 2007 : St Petersbourg, Vienne, Londres, Kiel, Leeds, Lille, 1998-2000.

line up

D.A.X., Doc M. Riot, Roland Freisler, Wilhelm Herich (toutes manipulations et voix) ; bonus live : B. Moloch, D.A.X., Doc M. Riot, W. Herich.

remarques

Double vinyles, triple vinyles, double CDS.
Edition numérotée à la main, présenté en pochette ouvrante rigide, type reliure de coffret de musique classique. Il existe 4 versions de couleurs de la couverture, 100 exemplaires sont sertis d'une plaque de metal gravée sur la couverture. Le livret de 24 pages illustrées est agrafé à l'intérieur du "coffret".
Réédité en triple vinyle et double-CD en 2007 avec 10 titres bonus. Le coffret vinyle est gaufré et numéroté à la main, contient un t-shirt, un badge, un patch, deux cartes postales, et un livret cartonné reprenant une biographie, la discographie, la liste des live et la tracklist.

chronique

Styles
indus
noise
power electronics
Styles personnels
power electronics culte

Si les Allemands de Genocide Organ ont depuis toujours défrayé la chronique et provoqué moults polémiques, il est une chose indéniable qu'il convient de rappeler : leur meilleur album est un live ! Une tuerie, une boucherie, le genre d'événement qui pousse à envahir la Pologne, à démembrer le bétail voire à mettre du cyanure dans la tisane de mémé. "Remember" est un témoignage ultime de ce que peut donner Genocide Organ en live : irrévérencieux, intense, brutal et habité. De l'objet sublime qu'il est indispensable de posséder au contenu vénéneux "Remember" est une véritable botte de Nevers qui transperce la garde de l'auditeur prêt à tout subir sauf l'impensable. Bien qu'enregistré en différents lieux au cours des 90s ce cataclysme sonore qu'on imagine décuplé in situ offre une track-list à la cohésion remarquable, multipliant les atmosphères et offrant aux plus téméraires de quoi se défouler ou au contraire replier leurs pulsions et leurs colères en leur for intérieur (pour mieux les expulser peu après). Absolument incontrôlable le missible file droit vers sa destination finale, destruction et laminage en règle des témoins présents physiquement comme par procuration à l'écoute de ce "Remember" ultime et caractérisé par une violence toujours aussi palpable qui sait tour à tour se faire insidieuse et sans détours. Terrible.

note       Publiée le jeudi 14 août 2008

partagez 'Remember' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Remember"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Remember".

ajoutez une note sur : "Remember"

Note moyenne :        10 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Remember".

ajoutez un commentaire sur : "Remember"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Remember".

CeluiDuDehors › vendredi 16 septembre 2016 - 14:03  message privé !

Si tu cherches de la finesse chez GO c'est sur que c'est mal parti pour apprecier! La musique de GO est assez old school en fait, ils sont plus proches de l'indus des premiers SPK que du vice extremiste de Whitehouse. BDN et IRM sont plus contenus, c'est une rage plus latente et interiorisee, c'est une vision differente, donc apres c'est surtout une question de gout, perso j'prefere les trucs les plus rentre-dedans. Cela dit, GO fait malheureusement du sous-BDN depuis quelques annees maintenant, meme si le recent "Obituary of the americas" est pas trop mal.

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › vendredi 16 septembre 2016 - 13:12  message privé !

J'accroche pas trop en general a ce groupe, par rapport a BDN ou a IRM ca manque de vice et de finesse; mais ca c'est du laminage a partir de Hail amerika et Justice... La voix est plus puissante que le son derriere helas sur quelques pistes au debut (c'est la marque de pas mal de projets de PE helas).

Note donnée au disque :       
CeluiDuDehors › dimanche 11 septembre 2016 - 21:54  message privé !

Peut etre le truc le plus hostile de ma collection. Plus agressif que les albums studios, certains morceaux sont meme transcendes, "hail Amerika", "white power forces" ou encore "mind control" donnent carrement envie d'envahir la Syrie en plus de la Pologne. Ultime!

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › lundi 23 septembre 2013 - 12:23  message privé !

Le mâle alpha du PE. Imbattable.

Note donnée au disque :       
necromoonutopia666 › jeudi 21 mars 2013 - 18:16  message privé !

de t'chieu la poutre!

Note donnée au disque :