Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKJeffrey Koepper › Momentium

Jeffrey Koepper › Momentium

8 titres - 66:59 min

  • 1 Byzantine Machine (6:18)
  • 2 Outside (6:45)
  • 3 Godspeed 2 (5:50)
  • 4 Sense of Time (11:13)
  • 5 Eternal Sea (12:11)
  • 6 2600 A.D. (3:13)
  • 7 Sequential Meditation (11:45)
  • 8 Awakening (9:40)

line up

Jeffrey Koepper : Oberheim, Arp séquenceur, Moog, Mini Moog, PPG Wave, Emu, Prophet 5 Korg Wavestation et Roland Jupiter 4, 6 & 8 Steve Roach Xpander textures sur les pieces 2, 6 et 7 Kelvin Russel Synthétiseur additionnel sur Byzantine Machine

chronique

Styles
electro
Styles personnels
musique Électronique séquencée

Voici le second opus de Jeffrey Koepper, celui-là même qui nous offrait Etherea en 2003. Et comme à cette période, Momentium visite les complexités du monde analogue, avec la technologie actuelle. Aidé de son bon copain, Steve Roach qui fait le mixage final, le résultat est stupéfiant. Très fluide et surtout très électronique, Momentium gravite entre deux sphères musicales; l’analogue et le digital moderne avec un sens inné des arrangements, de la structure harmonique et des revirements insoupçonnés. Une expérience musicale qui vaut l’investissement. Les premières notes de Byzantine Machine sont sobres et flottent dans un espace aux réverbérations étranges. Une courte harmonie qui termine dans les résonances menaçantes de ses dernières notes, lorsque l’on entend le séquenceur arrivé. Nerveux, il frétille sur un mouvement circulaire, à une cadence soutenue. C’est beau un séquenceur, c’est la cohésion parfaite, trop parfaite même. Et c’est pour cela que des synthésistes aiment variés l’intonation des notes, amenant de subtiles modulations dans les mouvements. Ici, Koepper est merveilleux. Le séquenceur épouse diverses formes rotatives sur de fines percussions métalliques et une mélodie en arrière plan qui divise et approfondie la mélodie qu’est Byzantine Machine. Outside se développe sur d’onctueuses nappes qui flottent dans une ambiance bigarrée d’effets sonores intrigants. Godspeed 2 est un titre dédié à la mémoire du synthésiste Américain, Michael Garrison décédé des suites d’un cancer. Une belle mélodie séquencée qui est visitée par des effets sonores, de strates volantes, et de mélodies fragmentées, ajoutant une profondeur harmonieuse à un titre prisonnier d’un champ sonore. Un lourd bourdonnement synthétique émerge d’un fort vent cosmique. Un superbe séquenceur ouvre Sense of Time. Résonnant de sa lourdeur, il dessine un beau mouvement, au travers de lourds riffs intermittents. Mouvement imparfait, à la rotation parfaite, la mélodie séquentielle traverse un cosmos de bruits analogues, où des mélodies fragmentées enrichissent un mouvement minimalisme à la quête de trésors d’harmonies. Eternal Sea est la pièce la plus longue sur Momentium. Un titre minimalisme avec un mouvement séquentiel à progression lente. Loin d’être ennuyeux, on peut y suivre sa progression dans une faune sonore riche et dense, qui honore son invité de ses plus belles formes. Un très beau titre. Sombre et ambiant, 2600 A.D. est une courte pièce atonique aux effets sonores bigarrés. Sequential Meditation est un pur bijou de mouvement minimalisme. Au tout début, une ligne nous berce sur un mouvement ondulant et ascendant avec des notes bourdonnantes qui voltigent en arrière plan. À vitesse variable, la séquence est agréable à l’oreille et défile sur un mouvement lent. Un mouvement qui se subdivise pour former deux lignes parallèles aux mélodies concurrentes, mais qui se complètent. Une superbe idée qui donne un nouveau souffle à Sequential Meditation où 2 lignes s’entrecroisent, dont une superbement sautillante, sur un synthé aux souffles soyeux. Ce carrousel harmonieux se poursuit sur Awakening, une splendide façon de conclure un album immensément chaleureux. Momentium de Jeffrey Koepper est une surprise inattendue. Sorti de nulle part, Koepper offre un album mélodieux avec de fins mouvements séquentiels, aux saveurs des années analogues. Un bijou qui vaut le détour, ne serait-ce que pour se délecter des modulations séquentielles qui forment la presque totalité de la structure rythmique de Momentium. Un superbe album mélodieux, avec une richesse sonore incroyable qui rappelle que la musique d’hier s’est faite avec les rêves d’aujourd’hui pour la génération de demain.

note       Publiée le dimanche 7 janvier 2007

partagez 'Momentium' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Momentium"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Momentium".

ajoutez une note sur : "Momentium"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Momentium".

ajoutez un commentaire sur : "Momentium"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Momentium".