Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTangerine Dream › Rockoon

Tangerine Dream › Rockoon

  • 1992 - Miramar, Miramar MPCD2802 (1 cd)

cd | 11 titres | 57:48 min

  • 1 1 Big City Dwarves 6:00
  • 2 2 Red Roadster 8:30
  • 3 3 Touchwood 4:34
  • 4 4 Graffiti Street 5:04
  • 5 5 Funky Atlanta 4:00
  • 6 6 Spanish Love 5:40
  • 7 7 Lifted Veil 3:30
  • 8 8 Penguin Reference 4:45
  • 9 9 Body Corporate 3:40
  • 10 10 Rockoon 7:21
  • 11 11 Girls On Broadway 4 :44

enregistrement

Enregistré entre Mars 1991 et Janvier 1992 dans les studios de Berlin (The Cave) et Vienne (Eastgate)

line up

Edgar Froese (laviers, synthés, boîte à rythmes, guitares acoustiques et électriques, percussions et batterie), Jerome Froese: Claviers, synthés, boîte à rythmes, guitares acoustiques et électriques, percussions et batterie

Musiciens additionnels : Enrico Fernandez: Macubaha sur 1 Zlatko Perica: Guitares sur 2, 4, 5, 10 Richi Wester: Flûte et saxophone alto sur 1 et7

remarques

La réédition du label Allemand Membran (2010) vient en format Digipack.

chronique

Parce qu’il faut en parler. Parce qu’Edgar a réussi à dénicher un nouveau label de distribution Allemand (Membran) qui rééditera une très forte proportion des œuvres du Dream en beau format digipack, avec nouvelles pochettes et nouveaux livrets, mais pas de titres bonus. Et parce que l’histoire à continuer de s’écrire avec différents chapitres, abordons pleinement les années 90 de Tangerine Dream. Après le décevant Melrose, qui coïncide avec le départ de Paul Haslinger, le mythique trio berlinois devenait officiellement un duo père/fils pour les 13 prochaines années, faisant de cette combinaison la 2ième plus longue collaboration artistique chez Tangerine Dream, après celle de Franke/Froese. Changer Franke pour Jerome Froese c’est comme remplacer John Bonham par Simon Kirke; on sait que la profondeur rythmique pourra y être, mais l’âme et la subtilité dans les courbes, les profondeurs et les basses des structures cadencées pourraient cruellement faire défaut. En fait l’épopée de Froese et fils souffrira énormément du manque des subtilités rythmiques et des séquences de Franke que ce dernier a horriblement souffert des subtiles nuances dans les harmonies suite aux départs de Schmoelling et Haslinger. Comme Melrose, Rockoon est froid, linéaire et manque totalement de profondeur et ce même si Froese et succession ont pris un temps très long (la plus longue période de maturation studio de TD) pour réaliser cet album. Y avait-il discorde ou prise de conscience??? Faudra voir un de ses 4! Ceci étant écrit, que dire de Rockoon? Bah…Il a été nominé dans la catégorie du meilleur album New Age chez mes voisins du Sud, pour l’obtention d’un Grammy. Ça veut tout dire de la compréhension artistique que le duo dégageait. Par contre cela confirme aussi que Rockoon est un album bien fait avec des mélodies qui accrochent les oreilles des novices de la musique électronique et qui s’imaginent pénétrer un nouvel univers psychédélique où tout est brillamment innové!!! Car Rockoon regorge de ces belles mélodies accrochantes dignes des radios FM américaines. Des titres comme Big City Dwarves, Red Roaster, Touchwood, Graffiti Street et Rockoon sont de bons rocks électroniques. Du rythme (froid), avec des grosses guitares (banales), teinté de belles et sobres approches mélodieuses, où les saxophones remplacent (avec horreur) les strates de synthés, et de quelques rares bons effets sonores. Les séquences? Bah…Encore! Il n’y en a pas. Des boîtes à rythmes dont Jerome en a la principale direction, gadget instauré dans l’univers du Dream par fiston. On peut en distinguer un peu en fond de thème (Touchwood) ou avec force (Graffiti Street), mais ce sont plutôt des lignes de basses qui se perdent derrière des effluves de synthé très aseptisé Ce faisant, la musique du Dream manque de chaleur et de relief, devenant une musique plus synthétique que synthétisée qui plaît à une nouvelle génération de fans. Génération qui découvrira sur le tard les grands classiques du Dream. Voyez! Rien ne se perd et rien ne se crée. Phaedra pas dire que je suis borné et étroit d’esprit et que je reste dans ma stratosphère ancienne tout en rêvant à une réunion du Fab 3! En fait, TD est devenu un ordinaire groupe qui tente de faire du soft rock électronique, bien loin devant le New Age et aussi très loin derrière la vraie MÉ, se servant plutôt de son nom comme véhicule promotionnel que comme véhicule novateur. Je ne dirais pas qu’il s’agit du pire album studio du Dream, mais faut avouer que des titres comme Funky Atlanta, Spanish Love, Lifted Veil, Penguin Reference, Body Corporate et Girls On Broadway sont d’une nullité à suer et donne des sueurs froides aux écouteurs. Pas de folie, ni de structures audacieuses à la Electric Lion. Non! Le monde de Rockoon est sobre, froid (eh oui, même avec Lifted Veil) et structuré comme une banane. On sait que c’est pour entendre et non s’étonner. Je ne dirais pas qu’il s’agit du pire album studio du Dream (à ce niveau il est difficile de faire pire que Dead Solid Perfect), mais faut avouer que des titres comme Funky Atlanta, Spanish Love, Lifted Veil, Penguin Reference, Body Corporate et Girls On Broadway sont d’une nullité à suer et donne des sueurs froides aux écouteurs. Personnellement, je n’ai pas grand-chose de positif à écrire sur Rockoon, et les autres albums des années Froese père/fils. Certes, il y en a eu des bons. Mais ils sont aussi rares que les mauvais de TD de l’ère Franke/Froese/Baumann/Schmoelling et même Haslinger. Mais si vous aimez les rythmes faciles, les solos de guitares criants mais sans âmes et les percussions en canne qui roulent sur des synthés simplistes, Rockoon saura vous plaire car il a somme toute été conçu afin d’attirer une nouvelle clientèle pour Tangerine Dream; des jeunes auditeurs blasés du synth-pop New Age et du New Wave rose-bonbon qui voulaient entendre du corsé. À tout le moins, les années 90 auront permis à ces nouveaux fans de découvrir du vieux TD. Était-ce le rêve caché de papi Froese, donnant ainsi un semblant d’immortalité (ou une vraie immoralité-c’est selon) à Tangerine Dream? Humm…le débat est lancé, si matière il y a!

note       Publiée le vendredi 6 août 2010

partagez 'Rockoon' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Rockoon"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Rockoon".

ajoutez une note sur : "Rockoon"

Note moyenne :        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Rockoon".

ajoutez un commentaire sur : "Rockoon"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Rockoon".

grinningFace › lundi 27 décembre 2010 - 11:48  message privé !

D'où mon plaisir à avoir découvert, grâce à Phaedream soit dit en passant, les approches "rétro-actuelles" des Redshift, Arc et autre Ramp'...

Note donnée au disque :       
mangetout › dimanche 26 décembre 2010 - 22:15  message privé !

C'est vrai que quand tu enchaines "Optical race", "Lily on the beach", "Melrose", "Rockoon", "220 volt live", "Turn of the tides" et que tu finis cette série magique par "Tyranny of beauty" tu te dis qu'il est grand temps d'arrêter les frais et de passer à autre chose vite fait bien fait, voir même, une larme à l'œil, à se replonger dans les albums des 70's... que tu n'aurais jamais dû quitter.

le mourm › dimanche 26 décembre 2010 - 21:56  message privé !

Rockoon, ou comment enchaîner les accords les plus plats, avec les rythmes les plus cheap, sur les sons les plus pourraves des 90's et les arrangements les plus grotesques... quand je pense que c'est la durée de production la plus longue pour un album studio de TD, je me demande vraiment: souffraient-ils de constipation ??

Note donnée au disque :       
ForceMajeure › mercredi 11 août 2010 - 13:17  message privé !

@Wotzenknecht : mon "acharnement" n'aura duré qu'un certain temps. Le temps que grâce à Internet je fasse connaissance des excellents RMI, Redshift et consort... ;o)

Note donnée au disque :       
etiennefroes › mardi 10 août 2010 - 20:07  message privé !

Voici les liens sur youtube de l'interview d'Edgar Froese à propos de ROCKOON (1ERE ET 2EME PARTIES) :http://www.youtube.com/watch?v=_0opDiitkd4 et http://www.youtube.com/watch?v=yKHQzub2kfs&feature=related