Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDeath Ride 69 › The C.D.

Death Ride 69 › The C.D.

cd • 10 titres

  • 1Elvis Christ
  • 2Mescalito
  • 3State of Decay
  • 4Sex drive 68
  • 5Crash and burn
  • 6Green gel blue
  • 7God tab
  • 81969
  • 9Chain of abuse
  • 10State of decay (alternative mix)

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

line up

Don Diego (chant, basse), Linda Le Sabre (chant, batterie), Wrex Mok (guitare, choeurs)

remarques

chronique

La chaleur, la pollution, la poussière, l'horizon voilé par le gasoil qui ondule devant le regard...Quand la terre tremble ici comme elle le fait régulièrement pour tenter de se nettoyer, elle laisse filtrer de ses entrailles des remugles vénéneux qui semble couver la nuit de leurs parfums de drogues, de sexe, d'alcool et de visions. Beaucoup ont peur et se terrent chez eux mais certains se sentent à l'aise dans ce no man's land où la ville rencontre le désert et l'invoquent dans d'obscures cérémonies, à l'affut qu'ils sont de sensations et d'adrénaline. On ne peut le dire de tant de groupes que ça mais Death Ride 69, c'est un son que l'on identifie d'emblée. Il y a d'abord la prêtresse Linda Le Sabre et sa manière unique de marteler ses peaux, quelque chose de tribal et sourd axé sur un martèlement des toms ponctué d'un ou deux coups de caisse claire...Très peu de cymbales, à part sur certains refrains, le reste n'est que pulsation brute, un jeu de batterie très personnel assez différent de ce qui se fait dans le deathrock. Vient ensuite cette basse plombée et hypnotique dont les quelques accords évoquent le bitume brûlant. En éternelles complices, toutes deux marquent la cadence, comme les arrangements dépouillés les y autorisent, rejointes par une guitare sale et lascive qui s'égare parfois en des torsions de pédales psychédéliques mais un psychédélisme glauque, pesant, sombre et maladif qui titube sur la Route 66. Autres âmes soeurs damnées, Don Diego et sa voix âpre, complétée par celle de Linda Le Sabre, paire magique (le groupe a débuté comme duo) de cette cérémonie aux allures de trip tant physique ('Sex ride 68') que mental ('Mescalito')...Est-ce le ciel qui est sale ? L'autoroute est ponctuée de mirages, les sons paraissent déformés...Nuit ou jour, cela n'a plus réellement d'importance dans cette virée apocalyptique, mieux vaut laisser la musique agir...Le coeur se met à battre au tempo de cette rythmique brute, l'âme est déchirée par les accords coupants des riffs, la production limite lo-fi éloigne les voix leur conférant une aura quasi fantomatique...Et debout sur la colline, fixant la plaine de son regard bleu acier, Elvis Christ souriait, sachant que Don Diego n'en reviendrait pas vivant...

note       Publiée le lundi 21 novembre 2011

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "The C.D." en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "The C.D.".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "The C.D.".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "The C.D.".

Shelleyan Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

je viens d'ailleurs de me commander le Lp de leur projet antérieur, GRAND MAL, plus punk mais déjà bien glauque avec ce jeu inimitable de batterie de Linda Le Sabre. Sur le second Death Ride 69, elle est seule aux commandes. Je le possède aussi, il sera chroniqué mais je ne possède rien de My life with the Thrill kill kult par contre...

Shelleyan Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

Attention Dariev. ce n'est que sur le deuxième album que Death Ride 69 se profile dans cette veine my Life with the Thrill Kill Kult ...Là, c'est du deathrock pur.

Darkstar Seven Envoyez un message privé àDarkstar Seven
avatar

Je ne suis pas à ton service.

dariev stands Envoyez un message privé àdariev stands
avatar

Rien à voir avec le brûlot de Sonic Youth/Lydia Casse-croute, mais ça fait quand même partie de ces bons vieux groupes d'electro-poüet-dark américains de série Z bien faisandés et qui passent bien, comme My Life Of The Thrill Thrill Kult... et y'en a une pelletée comme ça... Darkstar 7, au boulot !