Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDernière Volonté › Le feu sacré

Dernière Volonté › Le feu sacré

13 titres - 59:29 min

  • 1.Ouverture
  • 2.Nous Maintenons Notre Histoire
  • 3.Wake Up!
  • 4.Der Kinder Nacht
  • 5.Le Coeur Ombre
  • 6.Der Zörn Gottes
  • 7.Prêts Pour La Mort
  • 8.Marche Funèbre
  • 9.Les Tambours
  • 10.Regarde Le Monde Tomber
  • 11.Mères De Nos Souffrances
  • 12.Ami
  • 13.Ma Vie S'éteint

line up

Geoffroy D., Collaboration avec Soldat Arnaud sur "Wake up!"

remarques

Version lp limitée à 400 exemplaires

chronique

Styles
ambient
folk
Styles personnels
neo-folk militaro-pop

Premier véritable album de Dernière Volonté (puisque "Obéïr et mourir" est à considérer comme une démo), "Le feu sacré" est paru en 2000 chez le label autrichien Hau Ruck! Il nous présente un Dernière Volonté sombre et rude, moins que sur la première double tape sus-citée (depuis rééditée en cd chez Nuit et Brouillard) mais plus que sur l'album suivant, "Les blessures de l'ombre". Ce premier album oscille entre le bon et le plus dispensable. "Nous maintenons notre histoire" est une boucle industrielle couverte par quelques lugubres claviers, un excellent "Wake up!" au sample symphonique et écrit en collaboration avec Soldat Arnaud lui succède. "Der kinder nacht" fait partie des titres les plus dispensables de cet opus, au même titre que "Prêts pour la mort" et "Regarde le monde tomber". "Der zörn gottes" est un morceau très martial tandis que "Marche funèbre" et surtout "Les tambours" sont clairement annonciateurs de la future direction musicale entreprise sur l'excellent "Les blessures de l'ombre", avec cette touche mélancolique et datée du plus bel effet. A l'écoute de la fin de ce disque, avec "Ami", on se dit que la deuxième moitié de l'oeuvre est déjà un embryon de composition du second album, comme un travail préparatoire, un passage de témoin entre la passé et le futur du groupe. Un agréable premier album de Dernière Volonté, qui se montre parfois inégal mais qui témoigne d'un réel talent qui sera pleinement confirmé par la suite. "Le feu sacré" s'impose en tout cas comme un disque indispensable à ceux qui ont découvert le groupe avec "Les blessures de l'ombre" afin de plonger un peu plus loin dans les racines du projet avec tout de même quelques titres excellents.

note       Publiée le mardi 23 mai 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Le feu sacré".

notes

Note moyenne        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Le feu sacré".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Le feu sacré".

Richard › jeudi 15 octobre 2020 - 17:18  message privé !

Je suis en train de me refaire la disco de Dernière Volonté et je trouve toujours que cette galette pour une première est vraiment plus que digne.

Note donnée au disque :       
taliesin › mardi 14 octobre 2014 - 16:00  message privé !

What ??? Je n'avais pas encore noté cette rondelle !?

Note donnée au disque :       
dariev stands › jeudi 9 octobre 2014 - 21:32  message privé !
avatar

M'lancez pas là-dessus, va... ;)

Klarinetthor › jeudi 9 octobre 2014 - 21:09  message privé !

Ca se transmet aux nourissons en plus? Faut absolument coupler ça à Ebola pour un resultat graphique.

Dioneo › jeudi 9 octobre 2014 - 20:19  message privé !
avatar

Explication Steve A. approved

(Il parle de ça dans les notes de pochettes, en termes assez similaires (+ "tripping their brain out") à propos de ce morceau... Du coup ça m'y a fait penser et donné envie de réécouter ça).

J'en connais un qui ajouterait "ouais mais d'abord : oraisons jaculatoires", tiens.