Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMaterial › Temporary music (1979-1981)

Material › Temporary music (1979-1981)

12 titres - 61:56 min

  • 1/ O.A.O (4:36)
  • 2/ White Man (4:07)
  • 3/ On Sadism (5:14)
  • 4/ Process/Motion (5:02)
  • 5/ Discourse (5:06)
  • 6/ Slow Murder (5:47)
  • 7/ Secret Life (4:46)
  • 8/ Reduction (7:44)
  • 9/ Heritage (4:01)
  • 10/ Dark Things (6:25)
  • 11/ Detatched (5:32)
  • 12/ Ciquiri (3:36)

enregistrement

USA, juillet 1979 - mars 1981

line up

Michael Beinhorn (synthétiseurs, piano, clarinette)), Bill Laswell (basse), Fred Maher (batterie, percussions, guitare), Robert Quine (guitare), Cliff Cultreri (guitare), Bill Bacon (batterie ), Don Davis (saxophone alto)

chronique

Styles
progressif
rock
Styles personnels
no wave

Material fût la première formation officielle mise sur pied par Bill Laswell. Mais la carrière trop vite boîteuse du collectif new-yorkais ne leur permit jamais de dépasser le simple stade de groupe culte. Et encore, le terme groupe est mal choisi... Dans leurs premières années, certes, Material en était un de groupe. Mais quand Laswell réactivera la machine à l'aube des années quatre-vingt dix, c'est sous l'angle du laboratoire qu'il faudra alors les considérer. Mais ne brûlons pas les étapes. Material a peut-être donné le meilleur sur ses premiers EPs, "Temporary Music 1 & 2", "American Songs" et le 45tours "Discourse/ Slow Murder". C'est exactement ce que se propose de nous faire découvrir cette anthologie. À cet instant, Material est à l'orée de genres qui n'étaient pas spécialement appelés à se rencontrer. Issus de la même scène qui verra donner au monde d'autres groupes tels que P.I.L., Big Audio Dynamite ou encore Cabaret Voltaire, Material fait de la fusion des genres son credo absolu. En juillet 1979, les spirales de synthé de Michael Beinhorn ne peuvent toujours pas s'empêcher de conférer un côté hypnotique, franchement psyché, à un titre comme "O.A.O.". Le no wave de "White Man" et "Process/Motion" se veulent, eux, au goût du jour. Mais à côté de cela, il y encore le dub souterrain de l'inquiétant "On Sadism", que l'on aurait pu entendre sur n'importe quel disque de Pere Ubu. Violon et clarinette se chamaillent avec une extrême violence sur "Reduction" ; pour attirer l'attention de Fred Frith, on n'aurait pas pu mieux s'y prendre. En mars 1980, des essais plus new wave voient le jour comme "Slow Murder" et ses percussions électroniques digne d'un Adam & The Ants ou le nettement plus nerveux "Heritage", proche du premier Killing Joke. Laswell pense déjà à "Baselines", c'est sur ; suffit d'écouter "Detatched" ou "Dark Things" pour s'en convaincre, sauf que ce dernier jouit encore de la présence de la guitare acide de Cliff Cultreri, pas loin du Bowie de "Scary Monsters". Attention toutefois aux doublons ! Sachez en effet que la compilation "Secret Life" parue en 1996 sur Subharmonic reprend exactement les mêmes titres de ce programme dans un ordre non-chronologique, une pochette et un timing différents...

note       Publiée le jeudi 13 octobre 2005

partagez 'Temporary music (1979-1981)' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Temporary music (1979-1981)"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Temporary music (1979-1981)".

ajoutez une note sur : "Temporary music (1979-1981)"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Temporary music (1979-1981)".

ajoutez un commentaire sur : "Temporary music (1979-1981)"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Temporary music (1979-1981)".

MANUMIRAGE › lundi 14 mars 2016 - 17:13  message privé !

Que de la bouche je commente ce disque que j ai jamais ecouté, bien sur je connait certain morceaux,mais j aimerais faire ressortir un sacré album de Material "Memories Serves" passé a la trappe et pourtant cela reste l album majeur du groupe.Voilà justice est faite

Seb de Super › lundi 29 août 2011 - 15:56  message privé !

Live from soundscape est clairement a des années lumière des autre Material, ca se rapprocherais plus de Improvised Music New York 1981, enregistré un mois avant avec Zorn, Bayley et Sharrock en plus.

kranakov › lundi 22 août 2011 - 18:08  message privé !

la tuerie de material reste à mes yeux le live de 1981 "from soundscape" avec un fred frith aussi énervé que chez massacre et un michael beinhorn (producteur d'aerosmith, ozzy, herbie hancock, manson, red hot, soundgarden, social distorsion, etc.) aux bidouillages noisy incroyables un énorme skeud de nowave !

Note donnée au disque :       
E. Jumbo › dimanche 21 août 2011 - 19:53  message privé !

Ouch, One Down est une belle horreur ! De la mauvaise disco (c'est dire).

Seb de Super › lundi 4 octobre 2010 - 18:01  message privé !

Rectification, il est plutôt bon celui là et pas daté comparé à One Down. Memory Serves est assez funky comparé a celui là Ceci dit, ces 3 premiers albums de material sont complètement diffèrent.