Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMaterial › Intonarumori

Material › Intonarumori

  • 1999 • Axiom PALMCD 2019-2 • 1 CD digipack

17 titres - 65:10 min

  • 1/ Intime (1:10) - 2/ Conspiracies (4:23) - 3/ Rodent Robots (1:30) - 4/ Burnin' (4:38) - 5/ Who Wakes the Rooster ? (1:19) - 6/ This Morning (3:53) - 7/ No Guts No Galaxy (4:47) - 8/ Temple of the Mental (6:10) - 9/ All That Future (5:35) - 10/ My Style Is I Ain't Got No Style (4:55) - 11/ Snipers for Biters (1:49) - 12/ Checkpoint 0.1 (3:52) - 13/ Mind Drift (6:06) - 14/ Life Itself (3:26) - 15/ Flow (3:53) - 16/ Freestyle Journal (3:51) - 17/ Hisstory (3:53)

enregistrement

Orange Music Sound Studios, West Orange, New Jersey et Greenpoint Studios, Brooklyn, New York City, USA

line up

Dj Eddie Def (platines), Ted Parsons (chant), Bernie Worrell (piano électrique, orgue Hammond), DXT (platines), Mr.Len (platines), Phonosycographdisk (platines), Ramm Ell Zee (platines), Extrakd (basse), Flavor Flav (mc), Scotty Hard (mc), Juggaknots (mc's), Killah Priest (mc), Kool Keith (mc), Lori Carson (chant), Alicia Blue (chant)

remarques

chronique

Styles
ambient
hip-hop
trip hop
Styles personnels
underground

Material a pour l'instant stoppé sa course sur "Intonarumori", un disque qui pousse encore plus loin la logique qui était déjà la sienne sur "The Third Power" en 1991, cette fois au point de rédéfinir de fond en comble toute son esthétique. Huit années séparent les deux disques, et entre les deux nous est servi sur un plateau d'argent l'occasion unique d'apprécier à sa juste valeur l'évolution de la scène hip hop dans ce cours laps de temps ; là où les Jungle Brothers et les Last Poets venaient autrefois nous éclairer de leur prose plutôt sage, on retrouve aujourd'hui des noms comme Kool Keith, Flavor Flav, Killah Priest, DJ Eddie Def et Mr.Len. L'expansion de l'univers rap a démultiplié ses perpsectives. Il a repoussé les limites de son propre monde, s'inventant de nouvelles frontières où les lois naturelles de notre galaxie n'ont pas cours. C'est le hip hop mythologique, celui des grands mythomanes, celui des grands malades, que Bill Laswell invite sur l'obscur "Intonarumori". Presque tous se montrent à la hauteur des espérances (mention spéciale à Flavour Flav sur un instru de DXT, "Burnin'", ainsi qu'aux Juggaknots portant à bras le corps le très sombre "This Morning" de Mr.Len). Il y a tout de même des déceptions ; DJ Eddie Def, dont le rôle ne se limite qu'aux courtes interludes "Rodent Robots", "Who Makes the Rooster ?" et "Snipers for Biters". Ted Parsons, du groupe Prong, qui ne fait que prêter sa voix au néanmoins visqueux "Checkpoint 0.1". Et puis comment ne pas reprocher à Killah Priest de ne pas donner le meilleur de lui-même sur "Temple of The Mental" qui, avec un peu plus d'audace, aurait pu se frotter au meilleurs moments du premier album de Dälek ? Mais "Intonarumori" a aussi quelques beaux ratés : Lori Carson a une très jolie voix, mais avec un "All That Future" logé en plein milieu de disque, elle fait vraiment tâche. Alicia Blue et ses vocalises hors propos sur "Mind Drift" et "Flow", très proche de Nicolette, viennent hélas nous faire comprendre que "All That Future" n'avait rien de la simple erreur d'inattention. Quand "Intonarumori" s'en tient à la facette la plus abstraite du hip hop, comme il le fait au cours de ses premières trente minutes, l'album sait se montrer très passionnant. Mais "Intonarumori" est fait de dix-sept titres, et non pas huit, et dure plus de soixante minutes, pas une demi-heure...

note       Publiée le jeudi 13 octobre 2005

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Intonarumori" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Intonarumori".

notes

Note moyenne        3 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Intonarumori".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Intonarumori".

Damodafoca › mercredi 3 juin 2009 - 15:58 Envoyez un message privé àDamodafoca

Il passe bien ce disque; j'aime beaucoup le morceau de killah priest, qui fait effectivement pensé a quelques dérives soniques du premier dälek. Flavor flav est un de mes MC favori de tous les temps je crois. le prod de all that future m'evoque le son des vieux solaar, y'a pire comme reference je crois.

E. Jumbo › mardi 3 juin 2008 - 15:13 Envoyez un message privé àE. Jumbo
Un album étrange, mélangeant plein de trucs variés mais possédant finalement une unité... j'ai vraiment adoré aux premières écoutes mais deux ans plus tard j'ai plus de mal. Quelques chansons sont tout de même sublimes, comme All That Future, mais pas mal sont décevantes, comme Temple of the Mental. Mais le CD reste plus qu'honorable. Mérite en tout cas grandement qu'on s"y intéresse.
Note donnée au disque :       
sinziana › vendredi 30 novembre 2007 - 15:54 Envoyez un message privé àsinziana
laswell ne figure pas au line-up ci-dessus un oubli?