Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLWitold Lutoslawski (1913-1994) › Trois postludes / Préludes et fugue / Fanfares

Witold Lutoslawski (1913-1994) › Trois postludes / Préludes et fugue / Fanfares

  • 2001 - Naxos, 8.555270 (1 cd)

16 titres - 59:10 min

  • TROIS POSTLUDES - 1/ Postlude n° 1 (3:59) - 2/ Postlude n° 2 (5:22) - 3/ Postlude n° 3 (7:22) - PRELUDES ET FUGUE pour 13 instruments à cordes solistes - 4/ Prélude 1 (2:22) - 5/ Prélude 2 (1:37) - 6/ Prélude 3 (3:32) - 7/ Prélude 4 (2:28) - 8/ Prélude 5 (2:05) - 9/ Prélude 6 (2:24) - 10/ Prélude 7 (3:58) - 11/ Fugue (16:58) - FANFARES - 12/ Mini-ouverture (3:09) - 13/ Fanfare pour Louisville (1:10) - 14/ Fanfare pour CUBE (0:25) - 15/ Prélude pour G.S.M.D. (1:49) - 16/ Fanfare pour l'Université de Lancaster (0:28)

enregistrement

Salle de concert Grzegorg Fitelberg, Katowice, Pologne, le 6 septembre 1996 (Postlude n° 1), les 16 et 17 mai 2000 (Postludes n° 2 et 3, Fanfares) et le 23 juillet 2000 (Préludes et fugue).

line up

Orchestre symphonique de la radio nationale polonaise, Antoni Wit (direction).

remarques

Il s'agit du septième volume de l'intégrale de l'oeuvre pour orchestre de Lutoslawski par Antoni Wit, parue chez Naxos. Cette édition est une véritable aubaine : c'est une intégrale récente (la seule complète que je connaisse), enregistrée par un orchestre et un chef polonais rompus à ce répertoire. Antoni Wit tire de sa phalange des sons d'une beauté et d'une précision inouïes. Le tout sous un label "économique", mais qui ici ne le cède en rien à la qualité. Sans concurrence.

chronique

Styles
musique classique
contemporain
Styles personnels
contemporain/sériel/aléatoire/chaîne

Ce volume contient des oeuvres plus rares de Lutoslawski. Les trois Postludes n'ont pourtant rien à envier à ses pièces les plus connues : on y retrouve l'énergie du Concerto pour orchestre associée aux entrelacs de cordes et aux intervalles malsains et névrotiques de la Musique funèbre. Bref, du tout bon. Ajoutez à cela une sorte de délire dans le troisième postlude, dans lequel un accord puissant se répète sans arrêt, venant interompre toute vélléïté de développement, et vous obtiendrez une force d'expression qui égale les oeuvres les plus abouties du Polonais. Les Préludes suivis de la Fugue pour treize instruments à cordes solistes, sont eux aussi tout imprégnés du langage harmonique de la Musique funèbre. Lutoslawski y reprend le principe de "préparation" de l'auditeur par des mouvements "relâchés", avant d'aboutir à une Fugue au contrepoint plus structuré. Cependant, ici, ce sont les Préludes qui m'intéressent le plus : on y entend une sorte de catalogue de tous les moyens d'expression des instruments à cordes, au cours de joutes aléatoires plus ou moins contrôlées, avec des montées de tension du plus bel effet. Enfin, les pièces qui clôturent ce disque sont anecdotiques et sans grand intérêt, aussi bien la mini-ouverture que les fanfares, musiques de circonstances composées à la demande d'harmonies (ensemble de cuivres uniquement) de grandes écoles et d'universités où Lutoslawski est allé recevoir des distinctions honorifiques. Pour l'ensemble de son oeuvre, je lui donne la mienne...

note       Publiée le dimanche 15 mai 2005

partagez 'Trois postludes / Préludes et fugue / Fanfares' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Trois postludes / Préludes et fugue / Fanfares"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Trois postludes / Préludes et fugue / Fanfares".

ajoutez une note sur : "Trois postludes / Préludes et fugue / Fanfares"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Trois postludes / Préludes et fugue / Fanfares".

ajoutez un commentaire sur : "Trois postludes / Préludes et fugue / Fanfares"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Trois postludes / Préludes et fugue / Fanfares".

Arno › samedi 13 août 2005 - 03:27  message privé !
peur*
Note donnée au disque :       
Arno › samedi 13 août 2005 - 03:19  message privé !
Ce qui rend la musique de Lutoslawski abordable, c'est qu'elle n'est pas pure... D'abord, de tous les genres auxquels il a touché, il a su tirer au moins une grande oeuvre, que ce soit néoclassique, sériel, folklorique... Et puis quand il touille tout ça, c'est encore mieux... (Franchement, je comprends qu'on puisse avoir peu en découvrant la musique du 20ème siècle avec Schoenberg... Alors qu'avec l'ami Luto, ça passe tout seul...)
Note donnée au disque :       
saïmone › vendredi 12 août 2005 - 21:35  message privé !
avatar
Médiathèque rulez... Musique funèbre rulez...
Arno › vendredi 12 août 2005 - 21:31  message privé !
Ouais... J'ai tout loué et, comme un crevard, j'ai tout copié... Pour l'instant, mon top 5, c'est: ;1) Concerto pour Orchestre ;2) Musique Funèbre ;3) Concerto pour Violoncelle ;4) Trois Poèmes d'Henri Michaux ;5) Trois Postludes (Pour le reste, notamment les 3 dernières symphonies, c'est un peu hard pour le moment...)
Note donnée au disque :       
Trimalcion › vendredi 12 août 2005 - 19:45  message privé !
avatar
En tout cas j'ai vu qu'en quelques semaines tu étais devenu toi aussi un fan de Lutoslawski :)
Note donnée au disque :