Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCarnival In Coal › Fear not

Carnival In Coal › Fear not

9 titres - 45:39 min

  • 1/ Yes ! We have no banans
  • 2/ Cadillac
  • 3/ 1308.JP.08
  • 4/ Exit upon void
  • 5/ Don't be happy, worry
  • 6/ Gang Bang
  • 7/ Daaahhh
  • 8/ Ring my bell
  • 9/ Fear / Fear not

line up

Arno (voix), Axel (musique)

remarques

chronique

Styles
ovni inclassable
Styles personnels
tout

Comment donner une suite à "Vivalavida" ? Comment éviter la redite ? Comment entretenir la flamme délirante sans ennuyer l'auditeur ? Tout simplement en faisant évoluer son discours ! "Fear not" est l'album du changement dans la continuité. Un humour plus subtil, moins facile et encore plus absurde, et une musique encore plus jusqu'au boutiste, plus loin dans le délire, mais aussi plus de sérieux dans ce même délire. J'en veux pour preuve le premier titre de ce "Fear Not", le bien nommé "Yes ! We have no bananas": ultra bourrin, avec ses parties black / death sous blasts eclectro-choqués, son solo d'imprimante, sa rumba groovy à banane (ah bah oui), ses chœurs dansant pour grand-mère sous absinthe… Groovy ? Ah oui, "Cadillac" est en ce sens un exemple de bronzage au soleil: un beau bateau, des femmes en bikini, des growls, des riffs groovy (je l'ai déjà dit ?), des femmes effarouchés (ou des hommes pas très virils ?), des émissions radiophoniques pour amateurs de belles automobiles (moteur 8 cylindres placés en V). On a même droit à une excellente reprise de Sup (oui, encore eux !), avec "1308.JP.08", tiré de "The Cube" si ma mémoire est bonne, boosté aux funk des cavernes scandinaves (et maquillages de rigueur) et aux interventions kitschissimesques du synthé. Ainsi, même si on nage en terrain connu (Carnival a tellement de personnalité qu'on voit mal le groupe faire autre chose que du Carnival), l'album est suffisamment abouti pour qu'on ne s'en lasse pas trop vite, ainsi les délirants "Don't be happy, worry" et son intro qui rappellera quelques souvenirs aux acheteurs de magazines de guitares / basses / batteries et leurs célèbres intervenants sur des samplers anthologiques. Ici, on croise même un solo de violon très breton ("exit upon void"), là on émigre vers une boite de nuit rongé par les rats et la pourriture sacrificielle d'un grand-père héroïnomane dont la gorge fut brûlée par l'eau de vie de poire lors de la seconde guerre ("Gang Bang")… Sans oublier "Daaahhh", peut être bien le meilleur titre de l'album, d'une brutalité sans fin, limite bruitiste, et son interlude à la Super Marios Bros (et Luigi, la bite à la main, éjaculant sur un piano à queue). On aurait même presque peur à l'écoute de "Fear / Fear not", son piano angoissant, sa voix d'outre tombe, ses notes stridentes imitant des violons… frisson dorsale garanti ! Une ghost track, "particulière," un moment de vie de nos campagnes que n'aurait pas rechigné "reportages" de TF1… à vous d'écouter… "Fear not" souffre néanmoins de quelques longueurs disséminés un peu partout ("Exit upon void", "ring my bell"), mais surtout de la présence du révolutionnaire "Vivalavida" qui réduit passablement l'impact de l'album. Cependant, si vous ne connaissez pas du tout le groupe, vous pouvez plonger la tête la première dans les eaux troubles de cet album qui s'avèrera parfait pour découvrir nos deux lascars. Une note donc qui oscille entre le 4 et le 5, mais comme je suis du genre chauvin, le 5 l'emporte, avec beaucoup d'espoir en ce qui concerne l'album à venir très prochainement !

note       Publiée le vendredi 4 février 2005

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Fear not" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Fear not".

notes

Note moyenne        18 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Fear not".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Fear not".

necromoonutopia666 Envoyez un message privé ànecromoonutopia666

Récupéré chez mes vieux aujourd'hui, après plus de 6 ans sans l'avoir écouté... Merde à part la boîte à rythme trop froide à mon goût ça garde tout son charme et sa folie... Classieusement barré ouais.

Note donnée au disque :       
Raven Envoyez un message privé àRaven
avatar
aaaa géééééééééééééééng bèèèèèèèèèèèèèèèng! allez, 6, y'a des titres qui gonflent, du Bungle-like donc faut etre pleinement disposé au coloquinte-metal qui barbe vite en cas d'indisposition (edit: bien classe cette phrase), je le connais bien ce disque depuis le temps; mais je sais pourquoi je l'ai, géééééééééééééng bèèèèèèèèèèèng!!!
Note donnée au disque :       
Raven Envoyez un message privé àRaven
avatar
IF YOU WAAAANT IT, DOOOO IT !!!
Note donnée au disque :       
prypiat Envoyez un message privé àprypiat
C'est un des moins bons (de peu, d'accord ! mais quand même) albums de Carnival In Coal à mon goût (quoiqu'un peu meilleur tout de même que "French Cancan"...). Toujours les mêmes samples rigolos, toujours les mêmes leçons de morale ou informations ridicules ("Un salon roulant, avec 6 cylindres placés en V !!" (Cadillac)), mais je trouve qu'il a plutôt mal vieilli celui-là... Malgré tout j'aime beaucoup l'ignoble "Daaaah" ; surtout avec ce sample marrant en plein milieu... Allez, 5/6 pour celui-là ! Et vive la France !
Note donnée au disque :       
saïmone Envoyez un message privé àsaïmone
avatar
Bizarre, on peut plus trouver les chroniques de moi-même... Car je prend toujours un plaisir monstre à me lire car ça me rappelle plein de trucs... Postérité quand tu nous tiens (et j'ai également perdu ma majuscule... lol)
Note donnée au disque :