Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMegaptera › Disease

Megaptera › Disease

  • 1996 • Art konkret ART 21 - limité à 999 ex • 1 CD

cd • 4 titres • 51:50 min

  • 1The passage to your evil dream11:32
  • 2Disoriented04:42
  • 3Haunted by demons07:26
  • 4The squire goes insane28:08

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré au studio de Jennifer ; produit par Jennifer, Magnus Sundström et Megaptera, Suède 1995-1996

line up

Peter Nyström (tous instruments), Magnus Sundström (programmation)

remarques

chronique

Styles
ambient
indus
Styles personnels
dark-ambient industrielle

En 1995, le futur de Megaptera se trouve entre les seules mains de Peter Nyström, assisté par Magnus Sundström (Third Eye, The Protagonist, Des Esseintes) qui s'il n'a jamais été un véritable membre du projet n'en contribue pas moins à créer ces ambiances si particulières et extrêmement sombres. 'Disease' oriente Megaptera vers des contrées plus dark-ambient que les précédents travaux. Plus de nappes froides, moins d'éléments bruitistes. Mais les morceaux n'en sont pas plus accessibles pour autant. 'The passage...' débute sur un sample de l'Exorciste (une récurrence chez Megaptera), pour s'élancer pendant plus de 10 minutes dans une plage ambient très noire, digne justement d'une séance d'exorcisme. Sur un format plus court 'Disoriented' accélère le tempo avec une rythmiques indus très mécanique et toujours ces nappes au sons typiques du suédois. Quelques boucles/nappes bruitistes/white noise entrent en lisse sur le début de 'Haunted by demons' pour ensuite laisser place à une boucle de basse ronronnante qui donne un côté 'aquatique' et apaise un temps la furie, jusqu'à que d'autres nappes et rythmiques se manifestent ça et là pour tendre l'atmosphère. Le morceau de bravoure 'The squire goes insane', scindé en 4 parties, nous plonge dans l'ambiance du fait divers avec l'histoire d'un type qui devient progressivement fou, tue sa femme pour finalement se suicider (voir titres). La musique suit du coup cette progression, et la tension monte crescendo jusqu'à la conclusion fatale, le tout sur pas moins de 28 min ! Sans être le meilleur album du suédois, 'Disease' reste un excellent moment d'ambiances industrielles vraiment dark, et il est évident que beaucoup de projets similaires font pâle figure à côté de l'oeuvre de ces cinglés venus du froid.

note       Publiée le dimanche 14 décembre 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Disease".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Disease".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Disease".

Dead26 › lundi 15 décembre 2014 - 17:25  message privé !

Un putain d'album, je l'adore celui-là aussi, à écouter au casque très très fort dans les conditions requises (drogues hallucinogènes, bonbons & armes blanches). Tout en ambiance et bien rampant comme il se doit avec un "The squire goes insane" qui clôt en apothéose de ce qui est presque un chef d'oeuvre. M'en lasserais jamais de ce disque....

Note donnée au disque :       
Ada › mercredi 5 décembre 2007 - 09:18  message privé !
Un cd rare et sombre. Il a un peu vieilli mais sonne très différent des autres megaptera, mon preferé
Note donnée au disque :