Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIIn Flames › Reroute to remain

In Flames › Reroute to remain

14 titres - 51:41 min

  • 1/ Reroute to remain
  • 2/ System
  • 3/ Drifter
  • 4/ Trigger
  • 5/ Cloud connected
  • 6/ Transparent
  • 7/ Dawn of a new day
  • 8/ Egonomic
  • 9/ Minus
  • 10/ Dismiss the cynics
  • 11/ Free fall
  • 12/ Dark signs
  • 13/ Metaphor
  • 14/ Black & white

line up

Anders Friden (chant), Bjorn Gelotte (guitare), Jesper Stromblad (guitare), Peter Iwers (basse), Daniel Svensson (batterie)

remarques

L'artwork est de Niklas Sundin.

chronique

Styles
metal
Styles personnels
heavy mélodique

Le voici le voilà, le nouveau In Flames ! Il se nomme "Reroute to remain", il est beau, l'artwork est superbe, la publicité affriolante... Oui, mais bon, il vaut le coup ou pas ? Et là je réponds oui, un oui franc et honnête, un oui très rancunier envers les nombreux détracteurs qui ont descendu cet album en flèche 1 mois avant sa sortie ! Je rassure tout le monde, ce disque n'est pas un disque de neo metal ! C'est un disque de metal mélodique. Ni death, ni black, ni néo, à la limite heavy, In Flames vient de se réinventer son style... Avec plus ou moins de bonheur... Et oui car ce qui me désoriente le plus avec ce "Reroute to remain" c'est sa capacité à alterner des titres jouissifs avec d'autres beaucoup plus dispensables. Et il faut bien le dire, c'est la première fois pour In Flames. Les coupables, je vais les nommer : "System", "Transparent", "Black & white", du moins selon moi, d'autres titre pouvant se greffer ou se détacher... Pour ces trois là en tout cas, il est clair que Slipknot a eu une influence, les morceaux ne sont pas mauvais, mais ce style de gros riffs saccadés leur sied très mal. Heureusement que le refrain rattrape tout. Les refrains ! Le mot est lâché ! Je ne sais pas quelles remarques le groupe a reçu au sujet de "Only for the weak", mais cela les a marqué ! En effet, CHAQUE morceau possède un refrain ultra travaillé, accrocheur bien comme il faut, bien destiné à faire un tube. En cela, il risque bien d'y avoir un problème pour certains : chaque morceau est un tube potentiel. Structures simples, refrains accrocheurs, voix ultra trafiquée, on est encore très loin de Linkin Park mais il est sûr que les gens assez obtus auront du mal... Parlons des mélodies maintenant. Contrairement à ce que certains peuvent dire, elles n'ont pas disparues (excepté sur les titres précédemment cités), elles sont moins mises en valeur, moins nombreuses, mais toujours aussi efficace ! Écoutez "Trigger", "Minus", "Dark signs", "Reroute to remain", toutes auraient pu largement figurer sur les albums précédents. D'ailleurs on peut noter le petit morceau de bravoure que constitue "Egonomic" titre ultra speed, voire carrément bourrin, qui nous ramène quelques années en arrière... Mais je le répète encore, les refrains sont vraiment très bons (aah ce "Free fall" et ce "Cloud connected") et constituent la grande force de ce disque. en fait, ce qu'il manque réellement est la présence d'un titre ultime, un "Jotun" ou un "ordinary story" qui aurait vraiment calmé tout le monde. Ici, tous les titres sont d'un même niveau (excepté encore les quelques morceaux un peu inférieurs cités), avec une mention spéciale pour les jolies ballades acoustiques que sont "Dawn of a new day " et "Metaphor" (la seconde étant d'ailleurs plus réussie). Complet, travaillé, mélodique, accrocheur, esthétique, ce "Reroute to remain" possède pas mal d'atouts qui ne le rendront pas indigne de ses illustres prédécesseurs...

note       Publiée le jeudi 26 septembre 2002

partagez 'Reroute to remain' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Reroute to remain"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Reroute to remain".

ajoutez une note sur : "Reroute to remain"

Note moyenne :        45 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Reroute to remain".

ajoutez un commentaire sur : "Reroute to remain"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Reroute to remain".

NevrOp4th › samedi 30 avril 2011 - 12:15  message privé !

Un album franchement honnête de la part d'In Flames. Beaucoup de bonne choses et d'idées et le duo guitaristique est toujours aussi vivant et mélodique. Les rythmes des chansons sont bien structuré et le chant D'Anders Friden évolue de façon positive. Disque bien de saison avec toujours des mélodies superbes et entrainantes.

Note donnée au disque :       
SB › lundi 19 février 2007 - 20:06  message privé !
Putain, celui-là, ça fesait un bail ! Quand il est sortie j'étais en 3ème, en pleine période métal moderne bourin... et thrash. Merde, qu'elle claque à l'époque (ainsi qu'avec l'album "Nothing Remains The Same" de Pain, sortie quasi simultanément) ! Ahlala, Souvenirs Souvenirs...
Note donnée au disque :       
Nosferatu › dimanche 31 décembre 2006 - 02:31  message privé !
"Dawn Of A New Day" cest tout simplement LA chanson qui vous met sur les fesses ! Apres les titres accrocheurs comme "Trigger" et "Cloud Connected", cette chanson est probablement la meilleure de l'album a mon gout !
Note donnée au disque :       
animatronic › samedi 10 juin 2006 - 00:51  message privé !
ouais c pas mal mais je regrette l'influence néo même si elle est limitée, ça s'éloigne trop du bon vieux death mélodique qu'ils nous avaient offert avant. Les solos et les anciennes prod étaient plus entrainantes
Note donnée au disque :       
Droceracrew › dimanche 12 mars 2006 - 17:50  message privé !
Un bon album, mais la prod est trop clinique. Et puis je risque pas d'y revenir souvent.
Note donnée au disque :