Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSAndi Sexgang › Bram Stoker's Dracula

Andi Sexgang › Bram Stoker's Dracula

cd 1 • 16 titres

  • 1Chapter 1
  • 2Chapter 2
  • 3Chapter 3
  • 4Chapter 4
  • 5Chapter 5
  • 6Chapter 6
  • 7Chapter 7
  • 8Chapter 8
  • 9Chapter 9
  • 10Chapter 10
  • 11Chapter 11
  • 12Chapter 12
  • 13Chapter 13
  • 14Chapter 14
  • 15Chapter 15
  • 16Chapter 16

cd 2 • 14 titres

  • 1Chapter 17
  • 2Chapter 18
  • 3Chapter 19
  • 4Chapter 20
  • 5Chapter 21
  • 6Chapter 22
  • 7Chapter 23
  • 8Chapter 24
  • 9Chapter 25
  • 10Chapter 26
  • 11Chapter 27
  • 12Chapter 28
  • 13Chapter 29
  • 14Chapter 30

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Andi Sexgang (narration, musique)

remarques

chronique

1897, un personnage naît sous la plume de l'Irlandais Bram Stoker, un personnage qui hantera la littérature, le cinéma, le théâtre, au delà de toute limite devenant ainsi le vampire le plus célèbre du monde : Le comte Dracula. Le thème du suceur de sang n'est pourtant pas neuf et remonte jusqu'à l'Antiquité mais en lui conférant une personnalité humaine transcendant le simple archétype du monstre, Stoker lui confère une dimension jamais exploitée auparavant. La musique n'est pas en reste quant à la fascination de l'énigmatique personnage mais ce coup-ci Andi Sexgang a coiffé Nösferätü au poteau en commettant l'hommage ultime. Tout au long de deux cds, le chanteur des Sex Gang Children nous raconte en effet le roman en lui adjoignant quelques lignes musicales de sa plume. Ce genre d'ambiance nous ramène à l'époque des pièces radiophoniques, des histoires sur LP, une démarche unique à vivre dans l'obscurité en laissant l'imagination tisser ses propres images selon les modulations vocales de la voix du narrateur, ici unique, sans interlocuteur. Pas réellement un défi pour un artiste tel que Andi qui a toujours développé un goût évident pour le théâtre, le cabaret et l'homme s'en sort très bien. Son timbre charismatique, subtilement soutenu par de discrètes mais inquiétantes lignes d'orgue ou de clavier parvient à créer un climat de tension agissant de manière quasi hypnotique sur l'auditeur. Bien évidemment ceux qui maîtrisent la langue de Shakespeare se délecteront doublement mais les autres pourraient bien goûter le simple plaisir de cette ambiance angoissante, dramatique et théâtrale. La faiblesse ? Elle est évidente, pas vrai ? Aussi efficace que soit le rendu, il n'est pas évident de trouver le moment et surtout le temps de s'envoyer deux cds entiers de récitation...

note       Publiée le vendredi 26 août 2011

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Bram Stoker's Dracula".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Bram Stoker's Dracula".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Bram Stoker's Dracula".

Ivan Grozny › dimanche 28 août 2011 - 18:48  message privé !

Très précisément, ce personnage est le Comte Orlok du film Nosferatu de FW Murnau, qui n'ayant pas obtenu les droits du Dracula de Bram Stoker s'en est librement inspiré. Sinon, l'expérience procurée par ce disque est intéressante, voire prenante, mais difficile d'y revenir par la suite.

The Gloth › vendredi 26 août 2011 - 11:18  message privé !

C'est le même. Dracula est un nosferatu.

nicola › vendredi 26 août 2011 - 10:50  message privé !

On dirait Nosferatu plutôt que Dracula, non ?