Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDark Tranquillity › Skydancer

Dark Tranquillity › Skydancer

9 titres - 47:30 min

  • 1/ Nightfall by the shore of time (4:37)
  • 2/ Crimson winds (5:16)
  • 3/ A bolt of blazing gold (6:59)
  • 4/ In tears bereaved (3:42)
  • 5/ Skywards (4:52)
  • 6/ Through rbony archways (3:38)
  • 7/ Shadow duet (6:52)
  • 8/ My faeryland forgotten (4:29)
  • 9/ Alone (5:42)

enregistrement

Soundscape studios, juin 1993.

line up

Niklas Sundin (guitare), Anders Friden( chant), Mikael stanne (guitare), Martin Henriksson (basse), Anders Jivarp (batterie)

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
death mélodique

Que les choses soient claires d'entrée, ce "Skydancer" a très peu de choses à voir avec la suite de la discographie de Dark Tranquillity. Certes le groupe évoluait déjà dans un black/death mélodique, mais l'influence serait plutôt à aller chercher du côté d'At The Gates. En effet, les mélodies sont ici bien différentes, plus subtiles, moins évidentes. L'exercice de description musicale de ce "Skydancer" s'avère être d'un haut niveau... Le style est extrême, sans être violent... le tempo est rapide, voire très rapide, sans avoir une impression de vitesse... le chant est hurlé (assuré par le futur In Flames Anders Friden), sans être agressif... Dark Tranquillity a une sorte de facilité à adoucir sa musique... Il y inclue de très nombreux passages acoustiques, des chants clairs (féminins et masculins) (à ce titre les plus nombreux de la disco de DT), des breaks incessants, bref il enrichit sa musique. Les humeurs changent aussi selon les titres : rageur ("In tears bereaved", "Crimson winds"), reposé ("Through ebony archways"), triste ("Alone") ou tout en même temps ! (les autres !) Autre gros point fort du disque, les textes. C'est simple, ce sont pour moi les plus beaux qu'il m'ait été donné de lire (pour une fois que je les lis !), jetez-y un oeil, vous serez surpris... En fait, ce disque ne possède qu'un seul bémol : le son. Beaucoup trop faible, les guitares sonnent trop death metal, la batterie est bizarre ("poc poc poc"), c'est pourtant lui qui donne cette atmosphère toute particulière au cd. Un sentiment de naturel, de vie. C'est çà, la musique de Dark Tranquillity est vivante... En tout cas, fans de "Haven" ou de "The gallery", vous devriez essayer ce premier essai de nos suédois adorés, vous risquez bien d'être surpris... La magnifique pochette illustrant bien les propos, ce "Skydancer" pourrait bien être "la lumière"...

note       Publiée le vendredi 13 septembre 2002

partagez 'Skydancer' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Skydancer"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Skydancer".

ajoutez une note sur : "Skydancer"

Note moyenne :        15 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Skydancer".

ajoutez un commentaire sur : "Skydancer"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Skydancer".

Potters field › dimanche 22 mai 2011 - 15:46  message privé !

rien que "a bolt of blazing gold" justifie l'achat du disque.

pokemonslaughter › dimanche 22 mai 2011 - 11:58  message privé !
avatar

redécouverte absolue de cet album... vraiment du plaisir quand même

Potters field › dimanche 10 mai 2009 - 14:02  message privé !

alors toi, tu mets karki et friden dans la même phrase, tu viens de te faire un pote.

mercebel › dimanche 10 mai 2009 - 00:49  message privé !

Je l'avais acheté peu après sa sortie sous les conseils d'un vendeur de la fnac. J'avoue toujours avoir adoré cet album. Je lui trouve pas mal d'émotion une production faiblarde certes, mais pas dénuée de charme et surtout une grande originalité dans les compos. Combien de groupes suédois se sont inspirés de DT ? Ils ont litéralement oeuvré à la création d'un style de musique très particulier. Et puis Anders Friden, un des rares chanteurs de death avec Matti Karki à proposer une voix écorchée mais pleine d'intonations. Au final je dis bravo.

Note donnée au disque :       
noar › mardi 4 mai 2004 - 17:56  message privé !
C'est pas si mal finalement. Ce que je lui reproche en fait, c que ça part un peu dans tous les sens et on perd bcp en efficacité. Les compos manquent d'émotion dans l'ensemble et le chant est très moyen, pas vraiment en place et assez approximatif. Sur la longueur, ça devient lassant. Sinon, y'a qqc, c indéniable: assez mélodique bons musiciens, riffs à la at the gates, c vrai. Les solos, quelques breaks et passages acoustiques apportent heureusement un peu d'air frais. La prod et le mix sont moches (obligé de pousser le volume pour discerner tus les instrus plus clairement) mais bon...