Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDark Tranquillity › Damage done

Dark Tranquillity › Damage done

12 titres - 49:56 min

  • 1/ Final resistance 3'01
  • 2/ Hours passed in exile 4'45
  • 3/ Monochromatic stains 3'37
  • 4/ Single part of two 3'51
  • 5/ The treason wall 3'30
  • 6/ Format c: for cortex 4'29
  • 7/ Damage done 3'27
  • 8/ Cathode day sunrise 4'14
  • 9/ The enemy 3'56
  • 10/ I, deception 3'54
  • 11/ White noise / black silence 4'09
  • 12/ Ex nihilo 7'03

enregistrement

Studio Fredman, Mars et Février 2002

line up

Mikael Stanne (vocaux), Anders Jivarp (batterie), Niklas Sudin (guitares), Martin Henriksson (guitares), Michael Nicklasson (basse), Martin Brandström (claviers)

remarques

Certaines pressions du disque font l'effet d'un mauvais découpage à la fin des premières et onzième piste. Century Media échangent ces disques contre des versions opérationnelles sur simple demande.
Le disque contient la vidéo de Monochromatic Stains.

chronique

Je vais tâcher d'être explicite : l'album m'a décu. Haven était un disque vraiment génial, à la fois efficace, riche, inventif et dans la lignée évolutive du groupe. Celui-ci est toujours riche et efficace, mais pour le reste, c'est impression de redite à tous les étages. Les morceaux s'enchaînent comme autant de ressucées des hits passés ("Monochromatic Stains" !), Mikael Stanne se complaint dans son manque de diversification, qu'elle se fait lointaine, l'époque de Projector ! Certes, je ne peux que me rejouir des progrès vocaux notables effectués depuis le loitain The Gallery (mon Dieu... rien que d'y penser, j'en ai des frissons), mais le chant est désormais monocorde, sans surprise, il mise sur l'agressivité, point barre. Les riffs, la rythmique, tout les éléments souffrent d'un manque de créativité flagrant. Du début à la fin, Dark tranquillity joue du Dark Tranquillity. On notera même, que les claviers, si présents sur le précédent opus, se sont fait quelque peu plus discrets. Maintenant, ne soyons pas non plus de mauvaise foi, l'album est bon. Chaque sillon du disque est un petit détonateur sonore, chaque accord est une merveille d'efficacité. Mais, c'est un album de déjà entendu, comme un soufflé qui retombe, et le prochain album du groupe devra être d'un tout autre niveau, si Dark Tranquillity tient à garder sa position de leader du death metal made in Sweden. Là où Haven était incoutournable, Damage Done est complètement optionnel.

note       Publiée le samedi 24 août 2002

partagez 'Damage done' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Damage done"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Damage done".

ajoutez une note sur : "Damage done"

Note moyenne :        37 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Damage done".

ajoutez un commentaire sur : "Damage done"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Damage done".

Seijitsu › dimanche 17 mars 2013 - 16:25  message privé !

Ennui profond. Où sont passées les mélodies et les riffs efficaces de Projector ?

Note donnée au disque :       
thrasheavy › mardi 17 avril 2012 - 00:48  message privé !

Je n'en connais que 4 ou 5 de cet album, mais putin, qu'est ce qu'elles sont bonnes !!! Monochromatic Stains, Final Resistance, White Noise... Putin quelle baffe on se prend à l'écoute de ces bombes, sérieux !!!

brighter_paëlla_now › lundi 26 janvier 2009 - 23:20  message privé !

Je me réécoute un petit Final Resistance après quelques années sans metal ou presque. Et c'est délicieux.

Morguurh › lundi 19 mai 2008 - 11:26  message privé !
Je ne suis absolument pas d´accord avec Mojo je trouve cette album très bon pas spécialement repompé ( écoute un peu children of bodom et c´est a pleurer comment ils se répètent). Bref je l´aime cet album Cathode Ray Sunshine me fait rèver, Final Resistance reste un morceau d´une grande classe, Hours Passed est vraiment formidable, le texte de Enemy porteur d´un message d´une force Philosophique peu commune et I Deception vraiment exelent. Comme son nom l´indique cet album est là pour faire mal pour enfoncer le clou et assoir la domination d´un groupe que nul ne saura jamais égaler.
Powaviolenza › mardi 11 décembre 2007 - 17:14  message privé !
avatar
Waiwai projector était une tuerie quand même. Tout comme l'a été Steelbath Suicide :o)