Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDark Tranquillity › Projector

Dark Tranquillity › Projector

10 titres

  • 1/ FreeCard
  • 2/ ThereIn
  • 3/ UnDo Control
  • 4/ Auctioned
  • 5/ To a bitter halt
  • 6/ The sun fired blanks
  • 7/ Nether novas
  • 8/ Day to end
  • 9/ Dobermann
  • 10/ On your time

enregistrement

Recorded and mixed at Studio Fredman, September 1998. Produced by Dark Tranquillity and Fredrik Nordström.

line up

Niklas Sundin (guitares), Mikael Niklasson (bass), Mikael Stanne (vocals), Anders Jivarp (percus), Martin Henriksson (guitars), Eva-Marie Larsson (female vocals), Martin Brändström (electronics)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
death au clavier

Quatrième album des suèdois, et changement radical de style. Alors qu'ils ont toujours officié dans le death mélodique, voici venir un recueil résolument orienté gothique. Tout en gardant l'essence Dark Tranquillity, à parler courtois une base death, le groupe intègre de nombreux éléments : clavier, chant dépressif (reflétant au passage, tout le talent vocal de Mikael Stanne), basse bien plus mise en avant, chant féminin... On obtient ainsi un gothic/death d'excellente facture, et qui convient parfaitement à l'image du groupe. Les compos sont excellentes, le groupe parvient enfin à se tirer de ces albums linéaires qu'il trainait lors de ses débuts. Ainsi, "Freecard" insistera sur le duo clavier/douceur, guitare/violence, "ThereIn" renouera avec le précédent album, "The mind's I" de par son côté death prog, "Undo control" laissera s'exprimer la voie feminine de Eva-Marie Larsson etc... Le groupe se permet même un titre dark wave "Day to end", qui ne fait absolument pas ombre à l'album. Il sera d'ailleurs le seul que le groupe ait écrit. Les cris de Mikael Stanne sont, contrairement au chant dépressif, placés un peu n'importe comment, mais bizarrement, cela n'est absolument pas dérangeant, l'excellent "Nethers novas" et son chant presque "death rappé" peut d'ailleurs les en remercier. Au final une très bonne galette, qui montre que le groupe semble bel et bien avoir trouvé sa voie.

note       Publiée le vendredi 25 janvier 2002

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Projector" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Projector".

notes

Note moyenne        42 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Projector".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Projector".

Seijitsu Envoyez un message privé àSeijitsu

Du Death melo goth (et un peu tata par conséquence). Très bonne voix claire et de super riffs, donc pour la peine je monte ma note d'une boule tiens.

Note donnée au disque :       
Powaviolenza Envoyez un message privé àPowaviolenza
avatar

ces riffs me rendent tout chose. nostalgie nostalgie.

Note donnée au disque :       
Morguurh Envoyez un message privé àMorguurh
Loin d´être mon album préféré des Dark Tranquillity je lui accorde tout de même de m´avoir captivé un brave moment grâce au savoir imparable des musiciens de ce combos, j´aime également la voix clair de M. Stanne qui a su utilisé sur cet album son formidable timbre vocal sans en abusé par la suite comme beaucoup de groupe dans le style ( non je ne parle pas de soilwork (que je n´aime mais alors pas du tout) ou in flames (que je n´écoute plus du tout depuis Clayman)) bref un coup d´essaie pour un coup de maître et la confirmation d´un talent inimitable suivi d´une volonté de ce renouveler que demande le peuple alors? Bah moi rien de plus personnellement.
enslaver_666 Envoyez un message privé àenslaver_666
Définitivement un album de transition pour DT. Le groupe garde les mêmes bases qu'il a implanté avec The Mind's I tout en apportant une ambiance particulière et unique dans sa discographie. Brändström est tout presque un membre permanent du groupe et personnellement, je trouve que ce gars, avec ses claviers et ses échantillonages, a apporté beaucoup à la musique de Dark Tranquillity. Stanne, lui, a l'air d'un type qui vient de se découvrir un nouveau talent et qui désire le montrer le plus possible à tous avec sa voix claire rappelant les chanteurs de la musique électro-pop des années 80. Pas si mal, mais parfois trop surutilisée. Bien utilisée sur des titres comme Freecard ou Nether Novas mais quand on tombe dans des titres chantés entièrement en voix claire (Auctioned), ça devient chiant. Content de voir qu'il a laissé de côté cette voix après cet album. Projector alterne bons et mauvais titres donc n'est pas vraiment uniforme. Un instant c'est du génie, un peu plus loin, ça donne le goût de passer à autre chose. Un album qui démontre que DT est sur la bonne voie mais qu'il y a un bout de chemin encore à faire. Des expérimentations sont proposées mais ça ne passe pas toujours bien (Day To End...). Projector est intéressant puisqu'il est en quelque sorte une introduction à la meilleure partie de la discographie de DT. Bon album, sans plus.
Note donnée au disque :       
heavydevy Envoyez un message privé àheavydevy
Ralala qu'est ce que j'aime ce groupe! Et c'est album est fabuleux,sans doute mon préféré de dark tranquillity.J'ai connu ce groupe avec le clip de therein auquel j'ai tout de suite accroché et c'est au final le titre que j'aime le moins de l'album,"nether novas" étant le chef d'oeuvre de l'album.L'ambiance gothique est superbe,les touches de piano super bien intégrées,mickael stanne signe sa meilleure prestation vocale, et rien que l'intro en arpèges de to a bitter hall nous prouve le talent énorme des guitaristes.Dark tranquillity rules!!!
Note donnée au disque :