Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHarvey Milk › The Pleaser

Harvey Milk › The Pleaser

cd • 9 titres • 41:23 min

  • 1Down02:37
  • 2Get It Up & Get it On03:46
  • 3Shame04:11
  • 4Red as the Day is Long04:48
  • 5Misery03:31
  • 6U.S. Force03:57
  • 7What I Want05:53
  • 8Lay My Head Down07:16
  • 9Rock & Roll Party Tonite04:11

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré par David Barbe à l'Euphonious Sounds, Athens, Géorgie, États-Unis, été 1997.

line up

Kyle Spence (batterie), Creston Spiers (voix, guitare), Stephen Tanner (basse)

remarques

Sorti en CD. Réédition CD en 2007 (Relapse Records). Réédition vinyle en 2008 (Chunklet Magazine). Peut s'écouter/s'acheter aussi sur bandcamp dans la version rééditée par Relapse.

chronique

Styles
rock
hard rock
rock alternatif
Styles personnels
led peregrin pipplin

Il y a comme un rock and roll qui tourne dans la tête, dans le vide autour de la tête, dans le vide autour de la maison, un pour la monnaie, deux pour le spectacle ! Et pourquoi pas ? Dans cet album non chroniqué jusqu'à maintenant, messieurs, voici exposé le rock et le rolle, celui qui tourne dans la tête comme des lignes de basse digne d'un chorus de MC5 ou de Nashville Pussy, de la poésie quand même bien chantée : essayez d'avoir l'expressivité de Creston Spiers, son grain de voix, comment arrive-t-il donc à se la jouer aussi rocailleux, aussi chaud, aussi triste et cool à la fois ? C'est pas sur les bancs de l'école, c'est dans la cour, c'est derrière le lycée que ça se passe la formation - d'ailleurs, j'écoute The Pleaser et on est en 1997, et je regarde Buffy the Vampire Slayer en ce moment, et je me dis "il y a quelques morceaux ici qui pourraient figurer dans la BO. Je les verrais bien jouer au Bronze. Je le verrais bien se transformer la nuit en loup garou Creston Spiers, enfermé par sa copine parce qu'elle a peur qu'il se fasse mal, avant qu'ils se fassent du mal, c'était le bon vieux temps de quand ils étaient jeunes, aujourd'hui ils sont vieux et même les regrets s'estompent". Cet album, voilà, il est frais, même s'il sent le roquefort - le roquefort frais. Il est tellement plaisant le Pleaser qu'ils le sortiront en version live si vous le cherchez bien vous le trouverez bien ; c'est leur côté le plus hard rock plein de groove plein de chaleur, de blues et de torpeur à l'œuvre ici et je n'ai pas les paroles sous les yeux mais ça ne m'étonnerait pas qu'elles soient encore pleinement fleuries, pleinement ouvertes sous l'effet d'un printemps, là, enfermé qu'on est, comme d'habitude "j'ai envie de dire" parce que dehors, le soleil ne nous mérite pas malgré toute la classe et le putain de groove de ce style, de ce groupe, toute cette culture de la flamme rock le roll que jamais nous n'aurons pauvres habitants d'une station balnéaire fermée "pour cause maladie". Les États-Unis, Harvey Milk, le rock, des choses étranges, des groupes étrangers qui n'auront jamais pour moi de points communs avec cette vie faite de tableau excel et de bon déjeuner de trois heures de temps le dimanche pour fêter l'anniversaire de mémé, on n'a pas thanksgiving, on n'a pas la culture, je regarderai toujours ces choses-là comme de la Science-Fiction qui mérite d'être lue quand même, embrassée, toujours inaccessible comme une Tueuse qui n'aura jamais, jamais, le statut d'Être standard - cet album, et ce style, et ce pays peut-être c'est la bien aimée, le rock comme île vierge, pure de tout regard porté par un allogène, lequel voudra se raccrocher à ces belles images, ces icônes, même si toujours un petit peu décadentes quand on regarde de plus près. Trop long ? Pas envie de lire ? Cet album est ce qu'il faut écouter quand on n'est plus ce qu'on a imaginé être, et qu'on en est à retourner à ce qu'on fantasmait de devenir à l'âge de 15 ans, doc martens et lyrisme, romantisme assumé, amour de l'exotique. Sous le soleil : exactement !

note       Publiée le jeudi 16 avril 2020

Dans le même esprit, Rastignac vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The Pleaser".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The Pleaser".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The Pleaser".