Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTotenwald › Wrong place - wrong time

Totenwald › Wrong place - wrong time

ep | 6 titres

  • 1 Gen X
  • 2 Alone (cosmic loneliness)
  • 3 The sign
  • 4 Sex sells
  • 5 Fukushima blues
  • 6 Wrong place - wrong time

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Printemps-été 2014

line up

Trish (chant), Sergej (basse, programmation, choeurs), Janis (guitare, programmation, choeurs)

chronique

Post punk/deathrock with attitude and visual ! C’est comme ça que ça marche avec Totenwald. Nous sommes d’accord, c’est le contenu plus que le contenant qui l’emporte, gna gna gna, mais tout de même, j’aime les groupes qui savent combiner les deux parce que juste le perfecto/t-shirt noir, ça fait moins démarche artistique…Totenwald, c’est le visuel Plasmatics transposé dans le deathrock avec des morceaux imparables. ‘Sex sells’ ? Et alors ? Ca ne justifie en rien la misogynie et les canons du corps dictés par le machisme. De toute manière, le combo se réclame volontiers de la philosophie anarcho-punk et ses thèmes s’étendent à plusieurs sujets de société (violence, consommation, injustice…) et les origines diverses de ses membres (Russie, Allemagne…) témoignent d’expériences assez larges en la matière. Alors encore un trio (qui s’étoffera pour le second disque tout frais sorti des presses), Totenwald travaille avec une boîte à rythmes, des sonorités deathrock claires, légèrement froides ou tirant sur le punky et un chant féminin convaincu. Ce n’est pas parce que l’on aborde des sujets graves qu’on ne peut pas s’éclater; le groupe assume volontiers la touche pêchue et dansante de ses rythmiques de même que le fort potentiel de ses mélodies, se réclamant de se fait comme un héritier solide des formations des eighties (Skeletal Family, XMal Deutschland, Rubella Ballet, Siouxsie and the Banshees) avec son petit truc personnel en plus. Voilà franchement un projet sur lequel il va falloir compter vu le potentiel énorme dont il déborde (j’ai jeté une oreille sur le nouveau LP, il confirme). Ce mini est une tuerie, chaque chanson frappe juste, revendique une originalité spécifique tout en s’inscrivant dans un tout cohérent. Les musiciens ne se limitent pas, s’inspirent du punk, du gothique, du garage, du psychédélique même, mélangent tout cela avec une production moderne en accentuant tel ou tel aspect selon les besoins du titre (post punk sur ‘Wrong place, wrong time’, vaguement psyché sur ‘Fukushima blues’, goth old school sur ‘Alone’). Génial à écouter et sur scène, ça semble fameux aussi, tout ça emballé dans une attitude punk sincère; que demande le peuple ? J’en sais rien, moi je suis comblé !

note       Publiée le mercredi 24 janvier 2018

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

partagez 'Wrong place - wrong time' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Wrong place - wrong time"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Wrong place - wrong time".

ajoutez une note sur : "Wrong place - wrong time"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Wrong place - wrong time".

ajoutez un commentaire sur : "Wrong place - wrong time"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Wrong place - wrong time".