Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMalaria! › Emotion

Malaria! › Emotion

lp | 10 titres

  • 1 Geld / Money (A1) [4:00]
  • 2 Leidenschaft / Passion (A2) [3:55]
  • 3 Eifersucht / Jealousy (A3) [3:09]
  • 4 Einsam / Lonesome (A4) [2:55]
  • 5 Macht / Power (A5) [3:30]
  • 6 Tod / Death (B1) [3:55]
  • 7 Mensch (B2) [2:40]
  • 8 Slave (B3) [3:33]
  • 9 Traum / Dream (B4) [3:55]
  • 10 Gewissen (B5) [3:10]

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré au Jacobs Studio, Farnham , Angleterre. - Produit avec Ken Thomas et Martin Culverwell - Mixé par Gudrun Gut, Ken Thomas , Malaria, Mark Reeder et Martin Culverwell

line up

BETTINA KOESTER, GUDRUN GUT, MANON P. DUURSMA, CHRISTINE HAHN, SUSANNE KUHNKE.

remarques

Photo par Brigitte Bühler

chronique

Styles
electro
ebm
gothique
post punk goth
indus
Styles personnels
neue deutsche welle

Il est toujours intéressant de fouiner dans les formations connues des pays voisins, on y trouve souvent des groupes que l'on croyait cultes et oubliés de tous, qui ont en fait parfois un bon petit succès commercial derrière eux dans leur mère patrie. Malaria!, par exemple, semble à première vue un groupe atypique et volontairement marginal. Ils étaient pourtant signés sur Columbia dès ce premier brûlot anticommercial. C'est l'une de ces formations post-punk 100% féminines formées au début des années 80 dans le sillage des Slits et de Nina Hagen, véritable marraine pour les punkettes du continent (on peut citer les suisses de Kleenex...). 5 nanas à mèches devant les yeux qui rejetaient en bloc les synthés et les guitares faciles des garçons pour se tourner vers les machines, à l'instar de ceux qui ont d'une manière ou d'une autre, influencé toute la new wave de l'époque : Einsturzende Neubauten, qui diffusaient un peu de leur folie dans l'incroyable scène du Berlin de l'époque, sur laquelle il faudra revenir. Emotion est donc le premier et unique album de Malaria avant reformations insipides, sous le signe de la new-wave/pop régnant sans partage au cœur des 80's, sans la hargne de ce premier jet. Ne pas se fier au titre, les émotions exprimées ici sont toutes refoulées, névrotiques et s'exprimant dans une froideur et une désolation teutonique, tempérée néanmoins par des cuivres déjantés qui accentuent la couleur "cabaret" tant appréciée dans les groupes Berlinois. Comme beaucoup de groupes de filles, Malaria veut parler au corps et au sang avant tout : rage aux ventre et peur dans la gorge sont les maîtres mots. Effusions de post-punk gothique dansant mais surtout tordu, malaxé à l'extrême... L'originalité atteinte ici est stupéfiante pour un premier essai - Leidenschaft est du niveau de bizarrerie d'un Tuxedomoon, cuivres aidant - ce qui appelle à se demander pourquoi un tel groupe n'est jamais devenu culte, ni même réédité. Malaria se fixe sur un point imaginaire entre toutes les tendances avant-gardistes de l'époque (indus, minimal wave, proto-ebm...), pas loin de l'esthétique d'un label comme Mute, évoquée par un titre comme Eifersucht: aucune mélodie, une rythmique tribale sur des bidons, des bidouillages éléctro en arrière plan, et cette voix théâtrale et grave, récitant des textes simples mais intenses typiques de l'époque. L'album dans son ensemble est étonnamment cohérent et efficace, sans compromission mais extrêmement régulier au niveau des formats de chanson (les durées sont toutes compactes), le tout livrant comme une succession de vignettes expressionnistes et stylisées, tout en étant rendues agressives par l'électronique pataude et brutale. La face B est plus expérimentale, sans doute inspirée par Neubauten dont Gudrun Gut a fait partie, et s'achevant sur la valse funèbre de Gewissen, menée par un piano somnambule du plus bel acabit. Columbia et - bizarrement - les disques du crépuscule opteront pour une pochette plus colorée et très moche. Et dire que des formations comme celles-là devaient certainement exister en France, mais probablement bien plus dures à dénicher... Un solide 4.

note       Publiée le jeudi 1 avril 2010

Dans le même esprit, dariev stands vous recommande...

partagez 'Emotion' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Emotion"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Emotion".

ajoutez une note sur : "Emotion"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Emotion".

ajoutez un commentaire sur : "Emotion"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Emotion".

dariev stands › vendredi 2 avril 2010 - 20:58  message privé !
avatar

oups, je ne savais pas pour Gudrun Gut ! merci ! faut que je corrige certaines imperfections de la chro de toutes façons...

Twilight › jeudi 1 avril 2010 - 18:27  message privé !
avatar

Un fort bon groupe dont le son vieillit très bien et que je réécoute toujours avec le même plaisir. Aaaah...'Tod'

Seb de Super › jeudi 1 avril 2010 - 17:56  message privé !

Gudrun Gut était membre de Einsturzende Nebauten avant de former Malaria! donc la filiation est naturel.