Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMasta Ace Incorporated › Sittin' On Chrome

Masta Ace Incorporated › Sittin' On Chrome

cd • 16 titres • 68:13 min

  • 1Intro
  • 2The I.N.C. Ride
  • 3Eastbound
  • 4What's Going On!
  • 5The B-Side
  • 6Sittin' On Chrome
  • 7People In My Hood
  • 8Turn It Up
  • 9U Can't Find Me
  • 10Ain't No Game
  • 11Freestyle ?
  • 12Terror
  • 13Da Answer
  • 144 Da Mind
  • 15Born To Roll
  • 16The Phat Kat Ride

line up

Masta Ace, Lord Digga, Paula Perry (MC's), Leschea (chant)

Musiciens additionnels : Bluez Bruthas, Ase One, Uneek, Louie Vega (productions)

remarques

chronique

Styles
hip-hop
Styles personnels
gangsta lumibrumeux (wekoryn-gasloneels)

Mmmmmh... Crémeux ! Sittin' On Chrome n'est pas un album bling-bling. C'est un album qui a avoir avec les poses en bagnole, certes, mais c'est pas aussi simple. Un peu comme Da Storm des O.G.C., Sittin' On Chrome est dans le versant "molletonné" des albums thugs, même s'il n'est pas aussi sombre il partage avec lui ce groove myope et biaiseux. Le son de Sittin' On Chrome est en fait plus proche d'un g-funk fait par des new-yorkais, sans synthés acides ni influences clintoniennes, plutôt avec des beats bien moelleux et groovy, sur du coton, qui pillent quand même Niggaz wit attitude, Dre et Eazy-E, pour en faire une matière envoûtante, parce que c'est ça la classe new-yorkaise : une forme de distillation. Masta Ace invite son cousin angelin à visiter la Grosse Pomme, et nous livre la fusion étrange de deux styles. Plus dilué que Slaughtahouse, assurément, plus "mitonné", plus diurne aussi... Ne vous fiez pas à cette pochette bling-bling, donc... ou plutôt, si : fiez-vous à son trait puéril, parodique, fiez-vous à sa maladresse ordonnée, qui trahit les intentions du Masta Ace : faire claquer le gros son, mais rapper entre deux eaux, en enfilant des clichés gangsta déjà bien incrustés en 95, mais de façon tongue-in-cheek, concernée-distante. Certes, Slaughtahouse dont la pochette plus "dark attitude" appellera l'oeil du gutsien, lui est supérieur sur le plan de l'efficacité pure. Mais Sittin' On Chrome n'a rien à lui envier question ambiance - plus légère, du moins en surface, qui n'en est pas moins adhésive comme celle d'un Mystic Stylez. Plus homogène que celle de Slaughtahouse, qui partait un peu en couille sur deux trois pistes. Une ambiance que je qualifierais ici de ballade en décapotable onirique dans New-York en plein milieu d'après-midi par un radieux et aveuglant soleil, mais avec un pic de pollution empêchant de voir à plus de 50 mètres... Ces beats engourdis, ce feeling "Mobb Deep anesthésié" sur certaines pistes ("What's Going On")... Tout ça est exquis, trop long, mais savoureux. Ne serait-ce que pour les perles de nacre que sont "Eastbound", le titre éponyme et surtout "Born To Roll" avec leurs géniaux beats electro-smooth, ou encore la sublime "Ain't No Game" (ma préférée). Masta Ace donne une version très maligne du g-funk, très perso, il en fait un son east coast, atlantique, noie le bleu dans le gris... Et puis il y a la touche féminine comme un papillon sur le gun, la touche Leschea, et le flow piquant de la Paula... ça ajoute au cachet un peu spécial de ce skeud. J'aurais bien d'autres choses à vous en conter, mais méritez-vous vraiment de vous faire assommer de métaphores ou d'anaphores alors que parler du style si singulier et en même temps si "classic" de Masta Ace nécessite un scalpel que je n'ai pas ? Mes tremblements parasites sont atténués par les béta-bloquants mais il n'empêche que ma vision restera rendue floue et bancale, comme l'album finalement donc c'est approprié : Sittin' On Chrome n'a rien de renversant ou d'écrasant, tout le contraire, c'est un album new-yorkais réservé aux amateurs confirmés cherchant un son plus ambivalent, attaquant plutôt sur les côtés, en crevard... métissé et rampant, dans toute sa singularité hybride... tendre, mais solide... comme une guimauve renfermant un cœur de béton.

note       Publiée le mardi 15 avril 2014

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Sittin' On Chrome".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Sittin' On Chrome".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Sittin' On Chrome".

Rendez-Moi2 › lundi 24 août 2020 - 12:07  message privé !

Un gem comme on dit, l'ambiance nocturne/liquide est superbe, et "Born to Roll" et sa basse, ouais.