Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSaviour Machine › Legend III:II

Saviour Machine › Legend III:II

cd | 17 titres

  • 1 Kings Of The East
  • 2 The Trinity Abyss
  • 3 World War III - The Final Conflict III
  • 4 Megiddo - Center Of The Earth
  • 5 Armageddon - The Valey Of Decision
  • 6 King Of Kings
  • 7 Death Of The Slain : The Bottomles Pit
  • 8 A Thousand Years
  • 9 The Final Rebellion
  • 10 Lake Of Fire : The Last Rebellion
  • 11 The Great Throne
  • 12 Heaven And Earth
  • 13 The Holy City - New Jerusalem
  • 14 Marriage Of The Lamb
  • 15 Legend III:II
  • 16 The Ancient Of Days
  • 17 The Beginning And The End

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

remarques

Bien que sorti par Massacre Records, le cd n'a pas de référence et n'a pas été approuvé par le groupe. Par respect pour Saviour Machine, il est donc classé comme pirate.

chronique

Le business de la musique est une source sans fin d’imbroglios, de procès, de coups bas, de contrats brisés, véritable casse-tête pour les musiciens pour conserver leurs droits et pour les compagnies pour rentabiliser leurs investissements (encore que ce type de pratique paraisse appartenir de plus en plus au passé). Comment dès lors classer un album sorti tout à fait officiellement par la maison de disques (sans référence et sans crédit dans le livret) mais contre l’avis des artistes ? Pirate ? Pas vraiment. Voilà ce qui arrive à Saviour Machine qui, pour me faire l’avocat du diable, s’est tellement enlisé dans son pharaonique projet de bande-son de la Fin des Temps, retardé de plus par les sérieux problèmes de santé de Eric Clayton, que j’imagine bien les huiles de chez Massacre se ronger les sangs et trépigner dans l’attente interminable de cette deuxième partie du troisième volume de ‘Legend’ dont le final ne viendra jamais sans doute, le groupe ayant plus ou moins officiellement splitté aux alentours de 2013. Passons. De même que je ne m’attarderai pas sur l’aspect éthique d’un achat non cautionné par le combo, la curiosité l’a emporté. Si les musiciens reprochent au label la sortie d’un album non achevé, je vous rassure d’emblée, cette sortie n’a rien d’un brouillon, les travaux avaient bien progressé et niveau qualitatif, ‘Legend III: II’ s’inscrit pleinement dans la veine des disques précédents (jusqu’au gimmick du boîtier noir et du lettrage respectés à la lettre) soit une forme de metal gothique plus que jamais marquée par quelques influences classiques, voir éthniques (orientales notamment) décelables dans certains passages percussifs et quelques bruitages d’arrière-fond. On note cependant une production plus dépouillée que de coutume ce qui laisse effectivement à penser que niveau guitare notamment, tout le travail n’était pas accompli. Les pistes vocales, elles, tiennent leurs promesses, Eric Clayton est toujours aussi magistral dans son registre épique, mélancolique, et s’essaie même à quelques nouvelles expériences (les tonalités arabisantes de ‘Armageddon-the valley of decisions’). Le jeu des percussions est lui aussi intéressant et fouillé (assez martial) même si je subodore que les musiciens auraient souhaité y adjoindre d’autres éléments et y conférer un poil de pêche supplémentaire. Les parties de clavier sont très en avant conférant un aspect cinématographique marqué, un brin ‘too much’ à mon sens (‘King of kings’ qui sonne trop comédie musicale pour moi). Cet opus contient quand même pas mal de titres efficaces (évitant de trop reprendre des thèmes présents sur les cds précédents): ‘Kings of the east’, ‘Death of the slain: the bottomless pit’, l’émouvant bien qu’un poil kitsch ‘A thousand years’, ‘Heaven and earth’ et même si la guitare demeure la grande perdante de cette sortie faussement officielle, de belles parties très connotées heavy mélodique sont à retenir (‘World war III: the final conflict III’, ‘A thousand years’, ‘Legend III: II’). Difficile cependant de fermer les yeux sur la vérité: le groupe s’est clairement enlisé dans un projet beaucoup trop ambitieux. Trois volumes de ‘Legend’ auraient suffi; la volonté de fragmenter l’ultime volet en trois parties supplémentaires, c’était comme de transposer le ‘Hobbit’ en autant d’épisodes que les trois copieux tomes du ‘Seigneur des anneaux’, la porte ouverte à une indigestion plus terrible que celle post-Noël. Et ‘Legend III: II’ confirme; c’est long, beaucoup trop long, malgré des qualités évidentes, surtout que la suprésence des claviers et le manque de guitares finissent par péjorer le processus. Plus l’album s’écoule, plus cette impression domine, plus l’ennui pointe le bout de son nez. On en vient à regretter le Saviour Machine qui écrivait de vrais et puissants morceaux, pas uniquement sa version de ‘Jesus Christ Superstar’…On comprend mieux pourquoi Eric Clayton et sa bande auraient souhaité ne pas publier ce cd en l’état qui reste une collection de démos, de haute qualité certes, mais des démos quand même. Mais l’auraient-ils achevé ? Aurait-il mieux valu renoncer et sortir une nouvelle compilation d’inédits, raretés, pour proposer les morceaux quand même ? Pas évident de répondre à toutes ces questions. Le combo s’est clairement laissé dépasser par son projet mais la maison de disques s’est foutu de sa gueule, contribuant à précipiter le naufrage d’un Titanic à l’agonie, laissant un fan désemparé au milieu qui récolte bien quelques pépites dans l’affaire mais garde un drôle de goût un peu acre dans la bouche. Pauvre chant du cygne en vérité mais qui n’efface en rien l’excellent travail de ce groupe atypique et ses concerts phénoménaux au visuel incroyable.

note       Publiée le dimanche 25 décembre 2016

partagez 'Legend III:II' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Legend III:II"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Legend III:II".

ajoutez une note sur : "Legend III:II"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Legend III:II".

ajoutez un commentaire sur : "Legend III:II"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Legend III:II".