Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesUUltravox › Rage in Eden

Ultravox › Rage in Eden

cd | 12 titres

  • 1 The voice
  • 2 We stand alone
  • 3 Rage in Eden
  • 4 I remember (death in the afternoon)
  • 5 The thin wall
  • 6 Stranger within
  • 7 Ascent on youth
  • 8 The ascent
  • 9 Your name (has slipped my mind again)
  • 10 I never wanted to begin
  • 11 Paths and angels
  • 12 I never wanted to begin (extended version)

enregistrement

Conny Plank's Studio, Cologne, Allemagne, 1981. Produit par Ultravox et Conny Plank

remarques

Il s'agit de la réédition avec une nouvelle pochette, la première n'ayant pu être utilisée à nouveau pour des questions de droits. Il existe également une édition de luxe avec un second cd. Les titres 10-12 sont des bonus par rapport à la première édition CD.

chronique

Avec 'Rage in Eden', le cinquième album, Ultravox confirme définitivement sa place parmi les leaders de la pop synthétique anglaise des 80's. Le mouvement New Romantic s'essouffle déjà, Japan est sur le point de splitter, Adam and the Ants également et les médias s'intéressent plutôt aux groupes les plus pop de la mouvance tels que Spandau Ballet, Culture Club ou Duran Duran, flairant le juteux filon... Ultravox, eux, sont au summum de leur potentiel. Bien dans leur style, ils maîtrisent de mieux en mieux l'équilibre entre leur arsenal synthétique et les instruments rock plus traditionnels ; qui plus est, nos Anglais travaillent une fois de plus avec Conny Plank qu'ils connaissent déjà. L'album démarre donc très fort avec deux tubes imparables, l'excellent 'The voice', passionné à souhait, et 'We stand alone' mais très vite, le ciel s'obscurcit... Plus froid et proche des ambiance 'Kraftwerkienne' de 'Vienna', le titre éponyme se révèle inquiétant (et d'autant plus intéressant), impression confirmée avec la chanson suivante. Ce sentiment de tension, d'inquiétude, loin de se diluer va au contraire s'installer et baigner les compositions suivantes; le clavier en est un acteur incontournable, apportant une touche à la fois froide et mélodique, les chœurs également. Pas de pop facile, la réflexion est poussée, les arrangements intelligents et plus le disque s'égrène, plus l'aspect 'dansant' se fait ambigu... Tous les fans n'apprécient pas cette galette, certains la jugeant moins inspirée, trop racoleuse. Chacun est évidemment libre de son choix mais pour ma part, je ne partage pas cette opinion, 'Rage in Eden' me paraît une œuvre sans compromis, non dénuée d'une certaine audace (le court 'Accent on youth' sonnant comme une prolongation de 'Vienna' notamment de par son beau violon, les percussions funèbres du dépouillé 'Your name') et surtout témoin d'une nouvelle forme d'esthétisme intellectuel (héritée du Bowie berlinois et de Kraftwerk) dans la musique pop.

note       Publiée le lundi 20 septembre 2010

partagez 'Rage in Eden' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Rage in Eden"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Rage in Eden".

ajoutez une note sur : "Rage in Eden"

Note moyenne :        10 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Rage in Eden".

ajoutez un commentaire sur : "Rage in Eden"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Rage in Eden".

Dane › samedi 8 avril 2017 - 21:10  message privé !

Je trouve "Paths and Angles" énorme, bonne chose de l'avoir rajouté dans certaines éditions. Je me suis malheureusement mis à Ultravox avec "Brilliant"."I Remember", 'The Thin Wall", superbe album...

adrenochrome › jeudi 17 novembre 2016 - 20:00  message privé !

Guerre froide et jeunesse blanche

Note donnée au disque :       
Raven › mardi 24 novembre 2015 - 00:40  message privé !  Raven est en ligne !
avatar

Sublime.

Note donnée au disque :       
Raven › vendredi 20 novembre 2015 - 14:15  message privé !  Raven est en ligne !
avatar

NAME THAT SIN.

Note donnée au disque :       
zugal21 › mercredi 2 avril 2014 - 21:16  message privé !

Stankey parle d'immédiateté infra. Je n'ai pas eu ce ressenti. Maintenant qu'il est ici à peu près assimilé, je pense que c'est foutrement classe.

Note donnée au disque :