Vous êtes ici › Les groupes / artistesUUltravox › Quartet

Ultravox › Quartet

cd • 13 titres

  • 1Reap the wild wind
  • 2Serenade
  • 3Mine for life
  • 4Hymn
  • 5Visions in blue
  • 6When the scream subsides
  • 7We came to dance
  • 8Cut and run
  • 9The song (we go)
  • 10Hosanna (In Excelsis Deo)
  • 11Monument
  • 12Breaky your back
  • 13Overlook

informations

Les titres 10-13 sont des bonus.

chronique

Les musiciens d'Ultravox sont gonflés à bloc ; depuis que Midge Ure a rejoint leurs rangs, le groupe goûte enfin le succès qui lui a toujours fait défaut à leurs débuts. Ce furent d'abord les bonnes ventes de 'Vienna' puis de 'Rage in Eden' et l'inspiration paraît intarissable... 'Quartet' va pourtant servir de pierre d'angle aux attaques de ceux qui n'avaient jamais réellement digéré le remplacement de John Foxx derrière le micro ; ils reprocheront au groupe d'avoir cédé à la facilité en livrant un simple album pop dénué d'audace et de créativité. Globalement, 'Quartet' sonne moins sombre, inutile de le nier, mais de là à dire qu'on y respire la joie, il y a un fossé que je ne franchirai pas. Oui, ce disque est plus direct dans sa philosophie mais les musiciens n'ont, de mon point de vue, pas trahi leurs codes, conservant cette subtilité des arrangements synthétiques (ces claviers sont démoniaques) au sein des instruments rock, optant davantage pour la mélodie que pour l'expérimentation il est vrai. Mais peut-on le leur reprocher avec des tubes comme le mélancolique 'Visions in blue' et son final en apothéose funèbre, le déchirant 'Hymn' et même 'We came to dance' que l'on croirait tiré d'un album de Visage, sans oublier 'Cut and run' plus inquiétant avec ses alternances de passages clairs, nuancés, et des attaques plus lourdes ? N'en déplaise à ses détracteurs, Midge Ure prouve simplement à quel point il est un chanteur talentueux et il mène la barque avec brio du début à la fin du disque, efficacement secondé par un jeu de clavier que je trouve une fois encore remarquable. 'Quartet' est un disque tonique évitant la redite, Ultravox avance sans se répéter, sans trébucher ouvrant clairement la voie à des formations telles que Kirlian Camera, Limbo ou encore Alphaville. Quant aux bonus proposés, ils sont d'une efficacité redoutable.

note       Publiée le mardi 21 septembre 2010

dernières écoutes

Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Quartet" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Quartet".

notes

Note moyenne        9 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Quartet".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Quartet".

Aladdin_Sane Envoyez un message privé àAladdin_Sane

Je ne m'en lasse pas (comme les 2 précédents)

Note donnée au disque :       
Raven Envoyez un message privé àRaven  Raven est en ligne !
avatar

"Ce qui est embêtant, c'est l'bec."

Note donnée au disque :       
Walter Smoke Envoyez un message privé àWalter Smoke

Ça se mange, le corbeau ?

nicola Envoyez un message privé ànicola

Ha non, Vienna>all.

Note donnée au disque :       
Raven Envoyez un message privé àRaven  Raven est en ligne !
avatar

Quartet > Vienna. "When the scream subsides" fait très Cars (ce qui n'est pas pour me déplaire).

Note donnée au disque :