Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesUUltravox › Vienna

Ultravox › Vienna

cd | 13 titres

  • 1 Astradyne
  • 2 New Europeans
  • 3 Private lives
  • 4 Passing strangers
  • 5 Sleepwalk
  • 6 Mr X
  • 7 Western promise
  • 8 Vienna
  • 9 All stood still
  • 10 Waiting
  • 11 Passionate reply
  • 12 Herr X
  • 13 Alles klar

remarques

Contient la vidéo de 'Vienna'

chronique

Ultravox a toujours été un groupe intéressant, pourtant malgré des qualités évidentes, les trois premiers opus ont à l'époque peiné à bien se classer dans les hit-parades et l'accueil fut mitigé. L'arrivée d'un nouveau comparse, Midge Ure, allait pourtant enfin changer la donne quant à cet aspect-là. Ce dernier, ex-Rich Kids aux côtés de Glen Matlock, est encore une figure relativement anonyme du milieu de la musique. Il va pourtant très vite se couler dans la machine et aider, aux côtés de Bill Currie, Ultravox à devenir l'un des fers de lance du mouvement new wave en passe de remplacer la fièvre punk. La pochette en dit long...Poses statufiées, costumes, noir et blanc sobre...Bye bye esprit punk, bonjour le romantisme arty synthétique. Le titre n'est sans doute pas choisi au hasard...Qui dit synthétiseurs tourne ses regards vers les terres germaniques: Kraftwerk forcément mais également Berlin où Bowie vient de composer une trilogie imparable...Et que dire de cette forme d'esthétisme grise, disciplinée, martiales et artistiques dans ses lignes qui séduit Joy Division et les formations cold wave ? Même les new romantics apprécient la décadence cabaret teutonne de l'entre-deux guerre...Effectivement ce quatrième opus, nettement plus synthétique (quelle surprise ! Ironie...), puise largement chez Kraftwerk ('Mr X', 'Vienna'), expérimente autour des boîtes à rythmes, manipule les synthétiseurs, joue avec les effets pour ciseler des sonorités certes froides mais également précises et parfaites. L'intérêt vient d'ailleurs de cette volonté d'avoir gardé un peu de guitare pour l'adapter à la philosophie des machines mais également, malgré quelques essais robotiques dans la voix ('Mr X', 'Western promise'), de laisser l'être humain exister dans cet univers, au travers du chant notamment. Midge Ure, bon chanteur, parvient à affirmer sa place, balayant le fantôme de John Foxx. A l'instar de Gary Numan, Human League, Ultravox veut faire de la pop mais ne nous y trompons pas, nul n'a parlé de facilité et le genre à l'époque des débuts de la new wave se révèle un véritable terreau artistique où les mélodies les plus fortes côtoient volontiers une dose d'expérimentation. Des morceaux imparables, ce disque en contient plusieurs, à commencer par le superbe 'Vienna', sensuel et mélancolique en diable, le flamboyant 'Sleepwalk' (ces lignes de clavier !), 'Passing strangers', 'All stood still', 'New Europeans'...Témoins d'une volonté de tourner le dos au chaos pour lui opposer une forme de perfection intellectuelle et visuelle servant de refuge. Kitsch ? Peut-être mais sincère dans sa quête d'artificialité, une quête forcément perdue la perfection n'étant pas de ce monde, d'où une forme de spleen qui confère aux compositions d'Ultravox une véritable dimension pop justement...Kistch ? Non, classe.

note       Publiée le mercredi 16 juin 2010

partagez 'Vienna' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Vienna"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Vienna".

ajoutez une note sur : "Vienna"

Note moyenne :        14 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Vienna".

ajoutez un commentaire sur : "Vienna"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Vienna".

Aladdin_Sane › samedi 24 septembre 2016 - 21:39  message privé !

Un album aussi beau qu'il est synthétique. Je m'y replonge avec grand plaisir.

Note donnée au disque :       
Walter Smoke › samedi 21 novembre 2015 - 12:03  message privé !

La quintessence de la new-wave *drops the mic*

Note donnée au disque :       
Jean Pierre Moko › lundi 16 février 2015 - 19:51  message privé !

Klassik shit

Note donnée au disque :       
novy_9 › dimanche 7 juillet 2013 - 18:22  message privé !

bon j'ai un des 2 maxi de Perfect Vision, j'ai dècouvert ce groupe sur un blog , l'un des membres avait tout posté en free mp3, bon aprés les années 80 sont mon ado :) et j'adore la scène post punk new wave de cette époque. depuis le temps j'en connais un bout :) bref Perfect Vision c'est très bon dans le style, très Factory ! je dois me payer ce maxi un jour ou l'autre.

Note donnée au disque :       
Solvant › samedi 6 juillet 2013 - 21:06  message privé !

Comme Mangetout, Novy a l'air de connaître des trucs extras... Il faudrait une presque une petite bio de certains parfois, genre L'Homme qui venait d'ailleurs/D'où viens-tu Johnny ?

Note donnée au disque :