Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNMe'shell Ndégéocello › Devil's halo

Me'shell Ndégéocello › Devil's halo

cd | 12 titres | 36:45 min

  • 1 Slaughter
  • 2 Tie One On
  • 3 Lola
  • 4 Hair Of The Dog
  • 5 Mass Transit
  • 6 White Girl
  • 7 Love You Down
  • 8 Devil's Halo
  • 9 Bright Shiny Morning
  • 10 Blood On The Curb
  • 11 Die Young
  • 12 Crying In Your Beer

enregistrement

Produit par Ndegéocello et Chris Bruce - Enregistré en 2008 et 2009 au eightbitaudio (8BA) studio à Los Angeles, California par S. Husky Höskulds - Co-produit et programmé par Keefus Ciancia - Producteur exécutif : The Secret Weapon - Mixé et Masterisé par Bob Power - Chant enregistré par Eric Elterman - Arrangements vocaux par Oren Bloedow - Programmation, arrangements : Meshell Ngegeocello

line up

Me'shell Ndégéocello (basse, claviers, chant), Deantoni Parks (batterie)Oren Bloedow (vocaux), Lisa Germano (violon, violoncelle), Chris Bruce (banjo, basse, guitare), Keith Ciancia (claviers)

chronique

Styles
black music
soul
pop
rock
psychédélique
Styles personnels
bittersweet slow jams

Le halo du diable ? Rassurez-vous Meshell Ndegeocello est sortie de son trip vaguement islamisant et de sa période jazz fusion par la même occasion, ce halo maléfique nous est à tous bien familier, puisqu'il s'agit des effets pervers de l'amour, sentiment que la mystérieuse bassiste a toujours abordé avec une crudité et une franchise salutaires. Elle y épingle ses anciens amants sur les remarquables Lola (au break sorti d'on ne sait quel flash d'inspiration mystique) et l'excellent White Girl. On peut donc considérer ce dernier opus en date comme un excellent "break-up album", à la fois lacrymal et charnel, un album enregistré en comité extrêmement réduit pour Meshell : 6 musiciens, contre une bonne vingtaine précédemment; dont Lisa Germano au violoncelle et Oren Bloedow d'Elysan Fields, ce qui semble tout indiqué pour un disque qui semble tant se délecter de sa déprime post-flirt... Devil's Halo est donc dépouillé, direct et court. Les couplets et refrains ne s'y répètent que rarement, pour mieux laisser place à la prochaine chanson... Une forme de pureté pop est ici retrouvée, et ça fait un bien fou. Dans la forme, on retrouve la calibre précis et impeccable de Rubber Soul et Revolver, et ce n'est pas ces nappes de guitares fraîches et psyché feront dire le contraire (Lola). De plus, Devil's Halo n'a pas bénéficié d'une post-production numérique, contrairement à certains de ses disques dans le passé, ce qui lui confère son charme brut et irréfléchi (quitte à avoir une belle hausse de volume dès le premier titre). On pourrait même le diviser en deux faces de vinyle de 6 chansons chacune, l'une enfilant les perles de songwriting rock léger, avec une interaction basse/guitares portée à son sommet d'inventivité, et l'autre, plongeant dans une introspection volontiers dépressive, après le très sensuel (ces basses suggestives...) Love You Down, reprise d'un tube de R&B au sens moderne du terme de 86... Une obscurité qui méritait en effet d'être déterrée. Chaque titre à des allures de tube intime, d'une sincérité et d'un aplomb mélodique miraculeux, qui fait mouche dès la première écoute, même si Meshell imite parfois le jingle de la pub Tahiti sur l'alangui Tie One On. Mais après tout, c'est bien là l'effet paradoxal de cet album pessimiste ("l'amour te mènera au massacre, quand je le vois je tourne les talons" you said it, bouffie !) : masser les nerfs et détendre le cerveau. Un album idéal pour s'étirer le matin, cool comme du Finley Quaye mais sérieux comme du Ani DiFranco.

note       Publiée le mardi 29 juin 2010

Dans le même esprit, dariev stands vous recommande...

partagez 'Devil's halo' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Devil's halo"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Devil's halo".

ajoutez une note sur : "Devil's halo"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Devil's halo".

ajoutez un commentaire sur : "Devil's halo"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Devil's halo".