Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNecrophagist › Onset of putrefaction

Necrophagist › Onset of putrefaction

8 titres - 35:21 min

  • 1/ Foul body autopsy
  • 2/ To breathe in a casket
  • 3/ Mutilate the stillborn
  • 4/ Intestinal incubation
  • 5/ Culinary hyperversity
  • 6/ Advanced corpse tumour
  • 7/ Extreme unction
  • 8/ Fermented offal discharge

line up

Julien Laroche (basse), Slawek Foltyn (batterie), Mario Petrovic (guitare), Jochen Bittmann (basse), Muhammed Suicmez (guitare, chant)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
death technique

Si vous pensiez avoir tout entendu niveau death metal technique, alors attendez vous à être plus que surpris avec ce "Onset of putrefaction" de Necrophagist. Sans pour autant révolutionner le genre, le death brutal bien gore, Necrophagist l'amène vers de nouveaux horizons en le complexifiant au maximum. Honnêtement, tous les musiciens sont ici des musiciens hors pair, maîtrisant parfaitement leurs instruments, mais sachant également composer des titres qui vous laissent sur le cul ! En tout cas, tout ceux qui ont été déçu par les Dying fetus (n'est ce pas mojo ? hehe) devraient jeter une oreille là-dessus : rythmiques folles, solos hallucinants, riffs excellents et novateurs tout en restant accrocheurs, ce disque est plus que surprenant. Écoutez "To breathe in a casket" et son riff vraiment original pour du death, afin de vous en convaincre ! Bien entendu, le son est hyper propre, mettant en valeur tous les instruments. Seuls quelques passages vraiment indigestes (car on ne comprend plus rien, tellement çà joue vite et bien !) et le chant, trop gras, viennent gâcher ce qui est certainement l'une des plus grosses surprises death metal de ces dernières années. Bravo à Velvet underground (qui malheureusement n'est plus...) pour m'avoir fait découvert ce talentueux Necrophagist !

note       Publiée le vendredi 31 mai 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Onset of putrefaction".

notes

Note moyenne        18 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Onset of putrefaction".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Onset of putrefaction".

dimegoat › vendredi 26 juillet 2019 - 19:37 Envoyez un message privé àdimegoat

Je ne peux pas laisser ce commentaire approximatif de 2010 comme dernier mot à cette page. Les frissons, les tripes qui valsent comme à la fête foraine. Fermented Offal Discharge, le Tornado of Souls du death metal, crash-test de tous les guitaristes exhibitionnistes du tube. Un mec qui s'appelle Muhammad avec sa tête de Polonais et le t-shirt Cannibal Corpse bien rentré dans le pantalon, qui growle tout en débitant du riff en tranches fines comme le meilleur speck du paesino. Putain, c'est essentiel.

Note donnée au disque :       
Cockrellus Wumbus › lundi 4 octobre 2010 - 22:17 Envoyez un message privé àCockrellus Wumbus

Pas mauvais, mais je trouve que certains riffs pourrait etre bien mieux a mon sens personelle.

Note donnée au disque :       
NevrOp4th › lundi 2 août 2010 - 09:20 Envoyez un message privé àNevrOp4th

Je préfère Epitath qui joui d'une meilleur production et qui à une vrai vrai batterie aussi.

Note donnée au disque :       
Nevraxis › mardi 8 juin 2010 - 09:19 Envoyez un message privé àNevraxis

L'album d'un seul homme.
Album très froid très peu d'émotion ou de groove derrière.
Pas évident pour s'initier en effet.
Impressionnant tout de même, surtout pour l'époque.

Lord Max › vendredi 8 septembre 2006 - 10:07 Envoyez un message privé àLord Max
Talentueux ça oui, un bon 4/6 pour moi car j'adore cette technique, mais ici elle perd en efficacité à mon sens.
Note donnée au disque :