Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSensitive Chaos › Leak

Sensitive Chaos › Leak

6 titres - 52:55 min

  • 1 Leak 11:12
  • 2 Android Cat Dreams Of Mice 13:51
  • 3 Starry Night 12:03
  • 4 Painting Earthtones In Orbit 9:16
  • 5 Bullet Train 1:03
  • 6 Nightshift At The Baby Mecha Nursery 5:23

line up

Jim Combs: Électroniques & FX Brian Good : Saxophone sur les pistes 1 & 3

remarques

Pour entendre des échantillons sonores et en savoir plus sur l’artiste, visitez son site web au : http://www.sensitivechaos.com/

chronique

Styles
electro
Styles personnels
musique Électronique expérimental

Leak de Sensitive Chaos, est la fusion des atmosphères. Sur la pièce titre, un synthé nonchalant traîne ses notes de guitares virtuelles qui résonnent dans une atmosphère vide. Graduellement, ces accords sont rejoints par un sax isolé et des percussions qui deviennent plus présentes, dans une ambiance de soft jazz abstrait. Sensitive Chaos, c’est Jim Combs, la moitié de duo américain très expérimental TouchXtone. En Leak, il nous présente des compositions écrites, et enregistrées en direct, au cours des 2 dernières années. Très expérimental, avec une approche bien personnelle, le style de Sensitive Chaos reflète son identité, du chaos sensible. Prenons Android Cat Dreams Of Mice. Des percussions, style bouteilles, carillonnent dans une ambiance placide. Doucement, un synthé s’amène avec ses notes douces et caressantes. Graduellement tout devient plus intense ; d’étranges ronflements se mélangent aux notes basses et rauques, sur un beat des îles au mouvement très sensuel. Une belle structure aux modulations bouclées, qui reviennent sur le même sentier harmonieux, ajoutant toujours un élément musical nouveau, montrant d’un cran l’attente et la curiosité. Et l’attente vaut le coup. Une belle mélodie, aux faibles carillons, émerge d’une nuit bercée par les souffles du sax de Brian Good. Starry Night est un superbe titre qui monte en crescendo avec de puissantes percussions. Superbe, le sax se lamente sur un rythme hachuré, par un beau jeu de percussions et des strates discrètes qui entrecroisent ce mouvement envoûtant, où la petite mélodie carillonnée flotte toujours dans l’air ambiante d’une nuit que l’on souhaiterait tous les jours. Le début de Painting Earthtones In Orbit exploite les notes carillonnées avec des voix synthétiques inaudibles. Le rythme se dessine en boucle sur des percussions feutrées et une bonne ligne de basse. La cadence augmente sur des nappes synthétiques qui semblent se chercher, mais les percussions tablas martèlent le pas sur un rythme confus, plus près d’une atmosphère statique que d’une évolution séquencée. Court, mais fort réussi Bullet Train aurait pu faire l’intro d’émissions d’aventures et policières de ma jeunesse. Les percussions sont incroyablement mordantes. Une petite minute qui passe bien. Nightshift At The Baby Mecha Nursery est le seul titre studio de Leak et termine dans la même atmosphère harmonieuse et carillonnée qui a fait le charme de ce premier effort de Sensitive Chaos. Leak de Sensitive Chaos est un album de MÉ expérimental. Les rythmes se balancent entre les notes d’un clavier carillonné et des percussions aux essences et provenances variées. Avec une structure nettement plus abstraite que la MÉ conventionnelle, Sensitive Chaos parvient à maintenir un niveau harmonieux qui captive l’attention. Et un titre comme Starry Night n’est pas à la portée de n’importe quelle plume. Un très beau titre, dans un album qui se dompte assez aisément. Pour amateurs de musique expérimentale, avec un côté très harmonieux.

note       Publiée le lundi 22 janvier 2007

partagez 'Leak' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Leak"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Leak".

ajoutez une note sur : "Leak"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Leak".

ajoutez un commentaire sur : "Leak"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Leak".