Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSensitive Chaos › Remembering Chestnuts, Icy Cold, and Bells

Sensitive Chaos › Remembering Chestnuts, Icy Cold, and Bells

cd | 9 titres | 58:51 min

  • 1 Remembering Chestnuts, Icy Cold, and Bells [ 6:24]
  • 2 Ceiliúradh Mhór [ 3:12]
  • 3 Winter Winds across the Heartland [ 5:01]
  • 4 Spirit of the Season [ 4:34]
  • 5 Carillon et le Champagne [ 12:52]
  • 6 Remembering Chestnuts, Icy Cold, and Bells (Prologue) [ 6:52]
  • 7 Remembering Chestnuts, Icy Cold, and Bells (Reprise) [ 4:42]
  • 8 Bonus Tracks
  • 9 Nightshift at the Baby Mecha Nursery (remastered) [ 7:56]

line up

Jim Combs (Sequentix P3 séquenceur, Roland JD-800/JV-1080, Novation Nova/SuperNova, Yamaha Tenori-On, Korg ESX-1/ES-1/ER-1, Emu Morpheus, Kurzweil K2000,MOTU DP7, Texas Instruments Touch et Tell)

remarques

Pour en connaître davantage sur Sensitive Chaos et y entendre des extraits MP3, visiter son site web : http://sensitivechaos.com/

chronique

Le premier album de Noël??? Aussi étrange qu’enchanteur, Remembering Chestnuts, Icy Cold, and Bells de Sensitive Chaos est un hallucinant voyage dans le merveilleux et musical monde des glockenspiels. Un voyage qui descend en plein cœur de nos souvenirs d’enfants, lors des réveillons de Noël et des rencontres familiales du temps des Fêtes, et qui enchante par ses sonorités hivernales. C’est une ode à l’hiver, à ses plaisirs glacés et ses mémoires nostalgiques que ce dernier opus de Jim Combs réveille. À travers ses carillons et ses tintements aussi joyeux que mélancoliques, Remembering Chestnuts, Icy Cold, and Bells enveloppe d’un voile de prismes les souvenirs oubliés de notre tendre enfance. Construit sur une grande diversité de clochettes qui tintent et résonnent sur des rythmes et atmosphères aux antipodes de leurs essences, Remembering Chestnuts, Icy Cold, and Bells est un brillant opus à la mesure de l’ingéniosité de ce musicien sans frontières, ni étiquettes. La pièce titre est étincelante de luminosité. Sur une délicate ligne de synthé qui cache de discrets chœurs, "Remembering Chestnuts, Icy Cold, and Bells" s’éveille avec des doux tintements de carillons qui irradient sur un délicat rythme hypnotique. Sur un rythme moulé par de fines percussions, les arpèges cristallins tournoient dans une brise hivernale pour former un étrange ballet irisé où les clochettes tintent et voltigent parmi les accords secs d’un synthé caquetant et un suave chœur éthéré. "Ceiliúradh Mhór" est une superbe ballade de verre qui tournicote autour d’une union percussions et accords de clavier pour forger une très belle et accrochante mélodie enfantine. Le synthé souffle un beau refrain enjôleur à ce splendide carrousel aux cliquetis de prismes qui est mignon et délicat comme tout! "Winter Winds across the Heartland" est un beau titre ambiant où les couches de synthé stridentes s’entrelacent dans une étonnante sensibilité. Un beau titre enjoué, "Spirit of the Season" offre un rythme plus ponctué. Les percussions martèlent un rythme sourd mais enlevant, alors que les carillons tournoient tout autour de cette structure rythmique qui fait immanquablement taper du pied. Dansant sur une discrète ligne à sonorité d’orgue et des percussions un peu dans le genre tribal Amérindien, "Carillon et le Champagne" baigne dans un mélange de nostalgie et de mélancolie. Sur un rythme légèrement circulaire, les carillons dessinent une étonnante mélodie avec des frappes de glockenspiels qui virevoltent vaporeusement tout en suivant une courbe ascendante comme dans un envoûtant ballet dansé dans un état d’apesanteur. Hypnotique, à cause de la couleur et la tonalité des glockenspiels, "Carillon et le Champagne" tourne et tourne dans un étonnant vertige musical où les sonorités de prisme moulent une curieuse mélodie. De délicats accords de claviers sautillent sur une ligne de synthé en ouverture de "Remembering Chestnuts, Icy Cold, and Bells (Prologue)". Ces furtifs accords s’effacent dans l’ascension d’une ligne de synthé qui fait basculer le titre dans une ambiance éthérée, encerclée d’autres puissantes lignes de synthé. Un titre ambiant aux filiformes lignes de synthé qui ondoient dans de fines oscillations, "Remembering Chestnuts, Icy Cold, and Bells (Prologue) " est le seul titre de ce dernier opus de Sensitive Chaos à ne pas utiliser de carillons. Après une reprise du titre d’ouverture, où les carillons tintent avec plus de vélocité, Remembering Chestnuts, Icy Cold, and Bells se termine avec un titre aussi enjoué que "Spirit of the Season". Initialement sur le premier album de Sensitive Chaos; Leak sorti en 2006, "Nightshift at the Baby Mecha Nursery (Remastered)" est un titre vivant, animé de beaux arpèges qui virevoltent sur une structure rythmique appuyée de sobres percussions. Sur une structure toujours aussi limpide que l’on retrouve partout sur ce dernier opus de Jim Combs, le rythme est ceinturé de délicats arpèges carillonnés qui tournent de façon minimaliste, accentuant encore plus les glockenspiels qui flottent d’un beau mouvement circulaire sur un tempo aux intonations juvéniles, décrivant assez bien l’ambiance de fête et de nostalgie qui circule dans Remembering Chestnuts, Icy Cold, and Bells. Je lui mets 4 boules et demi!

note       Publiée le lundi 3 octobre 2011

partagez 'Remembering Chestnuts, Icy Cold, and Bells' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Remembering Chestnuts, Icy Cold, and Bells"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Remembering Chestnuts, Icy Cold, and Bells".

ajoutez une note sur : "Remembering Chestnuts, Icy Cold, and Bells"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Remembering Chestnuts, Icy Cold, and Bells".

ajoutez un commentaire sur : "Remembering Chestnuts, Icy Cold, and Bells"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Remembering Chestnuts, Icy Cold, and Bells".

Phaedream › lundi 3 octobre 2011 - 23:32  message privé !
avatar

Un 4 Boules et demi!

Note donnée au disque :