Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPeste Noire › La Sanie des siècles- Panégyrique de la dégénérescence

Peste Noire › La Sanie des siècles- Panégyrique de la dégénérescence

8 titres - 52:02 min

  • 1.Nous Sommes Fanés
  • 2.Le Mort Joyeux
  • 3.Laus Tibi Domine
  • 4.Spleen
  • 5.Phalènes Et Pestilence
  • Salvatrice Averse
  • 6.Retour De Flamme (Hooligan Black Metal)
  • 7.Deuil Angoisseux (Christine De Pisan, 1362-1431)
  • 8.Des Médecins Malades Et Des Saints Séquestrés

enregistrement

Enregistré par Fureïss en hiver 2005 au studio Rosenkrantz

line up

Famine (guitares, chants, basse sur piste 5), Indria (basse), WInterhalter (batterie), Neige (orgue, batterie sur pistes 1 et 8, chant sur pistes 6 et 7, basse sur piste 8)

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal

Dire que ce premier cd de Peste Noire était attendu relève du pléonasme. Les deux premières demos du groupe français avaient eu un écho retentissant dans l’underground, « Macabre transcendance » et « Phalènes et pestilence- salvatrice averse » sont des bijoux aujourd’hui très recherchés. Surprise donc de voir cet album arriver presque comme un cheveu sur la soupe, annoncé nulle part, finalement ce n’est pas plus mal comme ça. Premier constat : la production s’est nettement améliorée comparé aux deux premières demos, grâce à un passage au studio Rosenkrantz, géré par Fureiss (ex-Celestia) qui a également sorti l’album sous le nom de De Profundis. Famine, fondateur du groupe, s’est adjoint les services de deux nouveaux venus, à savoir Indria à la basse et Winterhalter derrière les fûts. Neige (Alcest, Amesoeurs, ex-Mortifera), qui avait participé aux deux premières demos, fait également partie du projet sur quelques titres. « La sanie des siècles- panégyrique de la dégénérescence » propose 5 nouveaux titres plus 3 titres réenregistrés, à savoir « Le mort joyeux » et « Spleen » qui figuraient sur la première demo « Macabre transcendance » et « Phalènes et pestilence- salvatrice averse » tiré de la demo du même nom. Le style de Peste Noire reste le même, un raw black metal dérangeant et mélodique, appuyé par le fort talent de Famine à la guitare, avec quelques solos et passages acoustiques excellents par ailleurs. A ce titre, « Phalènes et pestilence- salvatrice averse » est peut-être le meilleur morceau de cet album, il n’est pas nouveau, mais c’est un bonheur total long de plus de 11 minutes. « Des médecins malades et des saints séquestrés » n’est pas loin de la magnificence du morceau sus-cité, avec sa superbe intro. On remarque au passage que ce titre ainsi que le premier, « Nous sommes fanés », n’ont pas le même son que le reste de l’album, ils ont été probablement enregistrés à une autre période, puisque Neige officie à la batterie uniquement sur ceux-ci. On notera également l’artwork plutôt particulier pour du black metal, à savoir un livret tout blanc et une interview introspective intéressante à l’intérieur de celui-ci. « La sanie des siècles- panégyrique de la dégénérescence » est sans conteste la confirmation du talent de Peste Noire et de son unique compositeur Famine à mettre en avant un black metal personnel de haut niveau. Une très belle réussite. « Entre perdre et se perdre, opte pour te perdre en perdant les autres ».

note       Publiée le vendredi 1 septembre 2006

partagez 'La Sanie des siècles- Panégyrique de la dégénérescence' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "La Sanie des siècles- Panégyrique de la dégénérescence"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "La Sanie des siècles- Panégyrique de la dégénérescence".

ajoutez une note sur : "La Sanie des siècles- Panégyrique de la dégénérescence"

Note moyenne :        39 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "La Sanie des siècles- Panégyrique de la dégénérescence".

ajoutez un commentaire sur : "La Sanie des siècles- Panégyrique de la dégénérescence"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "La Sanie des siècles- Panégyrique de la dégénérescence".

Rikkit › samedi 8 septembre 2018 - 12:43  message privé !

@microbe666: mdr, c’est leur scalp à eux.

(N°6) › samedi 8 septembre 2018 - 12:28  message privé !
avatar

C'est normal de trouver qu'ils ont des attitudes de kékés et de cassos aussi détestables que ceux qu'ils prétendent combattre ? La pitance des clichés...

microbe666 › samedi 8 septembre 2018 - 10:36  message privé !

Rikkit aurait-on retrouvé ton t-shirt à Lyon ? https://www.facebook.com/antifasqua...

microbe666 › samedi 8 septembre 2018 - 10:25  message privé !

Bah si PN ne laisse certes pas trop de doute depuis un moment (genre depuis leur 1ère démo ? même sur cet album le "twist final" des médecins malades et des saints séquestrés pourrait ne pas pas suffire à excuser la façon dont il aborde son sujet, 'fin bref), mais concernant Rikkit on n'en sait rien, non ? Sinon Ardraos (batterie accordéon) n'est apparemment plus de la partie (y'avait eu un "communiqué" de Aorlhac en ce sens au début de l'été je crois, car là encore ça posait un peu problème le fait que le gars soit dans PN, par contre concernant vouïvre lemovice wolfsangel ça a pas l'air de poser problème au public d'aorlhac - dont la première chanson du dernier album commence quand même par "envahissant le royaume et assiégeant la cité les sarrasins essayèrent de piller ta terre" mais c'est de l'histoire cépapareil). Il resterait donc Famine et un gars de Horna. Me suis jamais battu ni fait battre, mais j'ai déjà entendu - en faisant la queue avant un concert death/bm - des ados chanter "la france bouge" version PN et je me suis quand même dit que bon ben voilà faudrait ptet pas les taper mais j'avais bien envie de me tirer loin, en tout cas ça m'a plus tendu que détendu.

nicola › samedi 8 septembre 2018 - 08:22  message privé !

Comme péter la gueule à un porteur de badge PN, ça détend ?