Vous êtes ici › Les groupes / artistesKKhanate › Capture and release

Khanate › Capture and release

cd • 2 titres • 43:16 min

  • 1Capture18:13
  • 2Release25:03

enregistrement

Seizures Palace, février 2005. Produit par James Plotkin.

line up

Alan Dubin (voix), Stephen O'malley (guitare), James Plotkin (basse, synthétiseur), Tim Wyskida (batterie)

remarques

MAXIMUM VOLUME YIELDS MAXIMUM RESULTS

chronique

Styles
sludge
drone
ovni inclassable
Styles personnels
dead doom > extrême sludge > psychose

C'que j'comprends, c'est que je me suis mis à aimer Khanate alors que je n'en avais pas envie, en pensant que c'qui fait plaisir, ne fait jamais de mal. J'ai trouvé que c'était pas juste, de devoir me persuader qu'on avait le droit d'aimer une telle horreur. Mais seulement si ça restait un cauchemard, mais pas le mien, ni le nôtres. Voilà l'été, et quand il fait beau, il revient avec un sac pour couvrir le soleil et nous replonger dans le noir. En nous faisant croire qu'il pourra nous libérer après nous avoir capturé. Mais tout le monde sait bien qu'on n'en revient jamais. Pour ce troisième assaut, on commence à être habitué. On sait qu'on va douiller. Ce ne sera pas une partie de plaisir. Allongé sur la table humide, pieds et mains liés, l'immonde commence, en mixant les tortures du premier album avec la lenteur du deuxième, mais sans cautériser, où les silences sont remplacés par de longues vibrations intracorporelles subsoniques à fissurisation membranaire de l'épiderme. Le sang coule par ruisseau, la peau part en lambeau. Le chat nous mange les pieds, et tandis que les bourreaux s'éloignent en nous laissant une simple basse nous arracher les muscles sphinctériens sous son incroyable puissance, les cymbales craquent sous nos oreilles, nous murmurent des mots tendre, à l'instar de cette guitare possédée, cajoleuse avant d'être d'un sadisme égal à celui d'un Dubin, maître de cérémonie de cette boucherie sanglante, phénomène psychorigide sans égal, dictateur livide à la voix mono-cordale d'un strident rugueux hors du commun. Oeuvre totale.

note       Publiée le samedi 17 septembre 2005

Dans le même esprit, saïmone vous recommande...

chronique

Styles
ovni inclassable
Styles personnels
sludge ultime et malsain

On savait depuis 2 albums déjà que la musique de la bande à Stephen O'Malley et James Plotkin était une expérience des plus rudes et des plus extrêmes. S'il ne se renouvèle pas au niveau du concept, Khanate parvient pourtant sur "Capture & release" à se surpasser dans chacun de ses domaines de prédilection, et à produire une musique d'une tension à peine soutenable. La lenteur accablante et le dépouillement de l'orchestration exposent au premier plan les hurlements maladifs du dément Dubin et les vibrations quasi apocalyptiques d'une basse pachydermique. De ce terrible grondement naissent des atmosphères tendues comme des cordes sur le point de rompre. Une guitare étonnament malsaine et une batterie des plus vicieuses viennent compléter cet hideux tableau. Ici pas de refrain ni même la plus petite des mélodies : tout est soufrance en continue. Dubin dégueule sa bile d'une horrible manière quand il ne nous chuchote pas directement au creux de l'oreille. Khanate délivre un terrifiant et maladif témoignage de 43 minutes à l'écoute duquel l'auditeur reste tout simplement pétrifié. Les hurlements pervers d'Alan Dubin résonnent encore dans ma tête comme un echo particulièrement sale et effrayant, et ce pour longtemps encore je pense... Logiquement, "Capture & Release" rejoint "Enemy of the sun" et "Teknowhore" au panthéon des oeuvres les plus douloureuses et névrosées. Comme l'a dit quelqu'un ici même avec justesse : ce disque fait peur... vraiment peur.

note       Publiée le vendredi 11 août 2006

Dans le même esprit, Chris vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Capture and release".

notes

Note moyenne        28 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Capture and release".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Capture and release".

Harry Dickson › vendredi 14 juin 2013 - 01:00 Envoyez un message privé àHarry Dickson

I Crawled.

Note donnée au disque :       
saïmone › samedi 25 février 2012 - 01:22 Envoyez un message privé àsaïmone
avatar

is UNDERGROUUUUND

Note donnée au disque :       
Int › lundi 28 février 2011 - 18:44 Envoyez un message privé àInt

Leur meilleur avec Things Viral.

Note donnée au disque :       
prypiat › mercredi 22 juillet 2009 - 15:25 Envoyez un message privé àprypiat

Trépanation sans anésthésie...

Note donnée au disque :       
Sigur_Langföl › dimanche 19 juillet 2009 - 06:49 Envoyez un message privé àSigur_Langföl

…l'autre face… l'autre joue… à écouter en plein soleil… pour mieux le faire disparaître…

Note donnée au disque :