Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAA Tribe Called Quest › Midnight marauders

A Tribe Called Quest › Midnight marauders

  • 1993 • Jive 051 446-2 • 1 CD

15 titres - 53:58 min

  • 1/ Midnight Marauders Tour Guide (0:45)
  • 2/ Steve Biko [stir it up] (3:11)
  • 3/ Award Tour (3:46)
  • 4/ 8 Million Stories (4:21)
  • 5/ Sucka Nigga (4:05)
  • 6/ Midnight (4:25)
  • 7/ We Can Get Down (4:19)
  • 8/ Electric Relaxation (4:04)
  • 9/ Clap Your Hands (3:16)
  • 10/ Oh My God (3:29)
  • 11/ Keep It Rollin' (3:05)
  • 12/ The Chase, pt II (4:02)
  • 13/ Lyrics to Go (4:09)
  • 14/ God Lives Through (4:15)
  • 15/ Hot Sex (2:45)

enregistrement

Battery Studios, New York City, USA, 1992

line up

Large Professor (featuring), Ali Shaheed Muhammad (platines), Phife Dawg (mc), Q-tip (mc), Trugoy (featuring), Raphael Wiggins (featuring)

remarques

chronique

Styles
hip-hop
Styles personnels
native tongue

Même si ce n'était sans doute pas là son but avoué, "Midnight Marauders" corrige le tir de "The Low End Theory" en proposant une production à nouveau tournée plus franchement vers l'art de l'échantillonnage. Pour autant, A Tribe Called Quest n'a pas changé son fusil d'épaule et leur troisième album s'inscrit de fait dans le parfait prolongement de leur excellent second disque. Si les basses se font moins entendre, c'est le choix des samples - et leur agencement - qui reprennent ici leur droit. De quoi boucler la boucle en somme, puisque A Tribe Called Quest revient donc avec sous le bras un disque qui s'écoute comme un album conceptuel, à la manière de leur premier, "People's Instinctive Travels and The Paths of Rhythm", tout en restant nettement plus concentrés sur leur sujet. Le jazz encore et toujours (ah ces notes de piano électrique...) qui se transforme en une manne inépuisable pour les amateurs qui, à leur suite, écumeront, en parfaits névrosés, tous les magasins de disques à la recherche de samples brillants tirés d'albums d'artistes comme Freddie Hubbard, Lee Morgan, Roy Ayers, Weldon Irvine, Cal Tjader, The Meters et même le Badfoot Brown de l'unique "Bunions Bradford Funeral & Marching Band" (sur "We Can Get Down") dont je n'ai jamais cessé de vous vanter les mérites ici-même ! Des beats plus cinglants, des atmosphères plus troubles ("Midnight", "Clap Your Hands") devraient finir par convaincre les plus réticents qui ne savent pas quoi penser des A Tribe Called Quest mais aimeraient tout de même tenter l'expérience. "Midnight Marauders" ne manque pourtant pas de titres emballants comme "Award Tour", "Electric Relaxation" ou encore "Lyrics to Go", parmi leurs plus fameux. Mais l'uniformité qui englobe l'album - sans revêtir pour autant son sens le plus péjoratif - permet sans doute une meilleure assimilation de celui-ci. Toutefois, il faut vraisemblablement avoir connu une vraie histoire d'amour avec le rap pour pouvoir se montrer sensible à leurs deux pièces maîtresses, "The Low End Theory" inclus.

note       Publiée le mercredi 14 septembre 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Midnight marauders".

notes

Note moyenne        13 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Midnight marauders".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Midnight marauders".

brianm › mardi 26 septembre 2017 - 11:30  message privé !

Pour reprendre un commentaire plus bas, la conclusion de la chronique me laisse un peu dubitatif, dans la mesure où ça me paraît difficile de faire plus accessible et "néophyte friendly" que ATCQ dans le rap.

Sinon, bête d'album que je redécouvre en vinyl ; la seconde face qui débute avec Electric Relaxation est vraiment celle qui fait très très mal (The Chase pt. II, mon dieu). Je le noterai après l'avoir réecouté en détail, mais je suis bien parti pour preque le préférer à Low End Theory.

Copacab › vendredi 20 novembre 2009 - 20:56  message privé !

Tout compte fait j'ai peut-être parlé un peu vite, The Low End Theory se bonifie d'écoute en écoute. Mais putain d'album quand même !

Note donnée au disque :       
Damodafoca › vendredi 31 juillet 2009 - 12:29  message privé !

Moué, je vois pas en quoi il faut être pret pour déguster du ATCQ, c'est quand même de la bonne friandise, ca s'écoute bien, c'est pas aussi rude que bien d'autres truc du genre. Et puis ces grosses basses moelleuses, le bonheur!

Manumal › jeudi 5 mars 2009 - 21:13  message privé !

La méga classe.

Note donnée au disque :       
Copacab › samedi 8 novembre 2008 - 12:38  message privé !

Quelle putain d'ambiance ! Le meilleur ATCQ

Note donnée au disque :