Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSophia › Deconstruction of the World

Sophia › Deconstruction of the World

  • 2003 • Cyclic law 4th Cycle • Lim • 500 copies • 1 LP 33 tours
  • 2004 • Cyclic law 9th Cycle • Lim • 2000 copies • 1 CD

cd • 10 titres • 38:06 min

  • 1The end of age05:06
  • 2Machine03:03
  • 3Downfall04:03
  • 4Condescension02:22
  • 5Humanicide03:53
  • 6Soiled04:51
  • 7Severed04:44
  • 8Contrition03:16
  • 9Unperturbed02:09
  • 10Aftermath02:09

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Ecrit, enregistré et masterisé par Peter Bjärgo et Stefan Eriksson à Erebus Odora, été 2003

line up

Peter Bjärgö (chant, programmation, sampling et percussions), Stefan Eriksson (chant, programmation, sampling et percussions)

remarques

Double pochette ouvrante+poster
L'édition cd se présente en pochette dépliante cartonnée format A5 et contient le bonus 'Depravity' ainsi qu'un clip de ce même titre

chronique

Styles
ambient
indus
Styles personnels
indus orchestral apocalyptique

Le nouveau Sophia est une pure tuerie. Autant le dire d'entrée, comme ça tout le monde est prévenu ! Pour ce nouvel opus sorti sur le label québécois Cyclic Law (à suivre de très près !), Peter Bjärgo (exit Petersson, monsieur s'est marié et a pris le nom de sa douce) est ici accompagné par un certain Stefan Eriksson, ami de longue date et collaborateur actuel d'Arcana. Et le résultat est carrément hallucinant : 'Deconstruction of the world' est LA bande-son de la fin du monde, un requiem pour l'humanité entière. Si à la première écoute on se retrouve dans l'univers familier de Sophia,à savoir une musique très symphonique, ambient et industrielle se réclamant pour grande part du génial In Slaughter Natives, on ne tarde pas à se rendre compte que l'on assiste à un grand moment où temps et espace se figent. Véritable synthèse entre les travaux les plus bruts de Sophia sur le premier album ('Downfall', 'Contrition') et ceux plus durs et indus de 'Spite' (le génialissime 'Machine', les terribles 'Humanicide' et 'Unperturbed' qui font penser aux Swans dans une période très sombre), ce bijou n'oublie pas pour autant les atmosphères étranges et étouffantes ('Condescension', 'Severed', le très inquiétant 'Soiled'). Tout n'est que déclin sans espoir de rémission et on ressort difficilement de ce dernier voyage, perturbant et angoissant à souhaits. Loin de se répéter inlassablement, Peter Bjärgo insuffle une nouvelle vie (je devrais plutôt parler de non-vie vue la thématique nihiliste de cet album) à son projet, décidément l'un des plus jouissif à l'heure actuelle. L'artwork du lp est de plus magnifique (la sortie du cd est prévue plus tard dans l'année), très glauque et le poster inclus imprimé sur un papier granuleux du plus bel effet. S'il faut passer pas un effondrement mondial pour obtenir un tel chef-d'oeuvre, moi je vote pour immédiatement : sans aucun doute le meilleur album de la fin 2003 avec le Raison d'Etre.

note       Publiée le lundi 26 janvier 2004

chronique

La patience des plus anxieux est désormais récompensée ! La version cd du dernier bijou de Sophia fait honneur une fois de plus au label québécois qui monte en force. Un packaging superbe comme à l'accoutumée, au design et artwork soignés et en adéquation totale avec la musique. Le titre-bonus 'Depravity' est une plage très glauque et lente, entre indus et ambient. Une ambiance dérangée que la voix en fond exacerbe tout comme la vidéo illustrant le morceau, encore plus dérangeante et étrange, pour ne pas dire surréaliste. Voilà, vous pouvez cesser de courir désespérément après l'édition vinyle (par ailleurs complètement épuisée maintenant) et vous rabattre sur cette version qui rend justice à l'un des meilleurs travaux du suédois. Cyclic Law rules !

note       Publiée le vendredi 17 décembre 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Deconstruction of the World".

notes

Note moyenne        21 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Deconstruction of the World".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Deconstruction of the World".

Richard › dimanche 12 juin 2016 - 14:33  message privé !

@ DEAD26 : Entièrement d'accord avec ta description. " Unclean " est du grand Sophia mais c'est déjà peut-être en soi un pléonasme. Bjärgö nous propose une terrifiante bande son de fin de monde. Glaçant mais j'en redemande volontiers.

Dead26 › jeudi 21 avril 2016 - 01:34  message privé !

Reçu il a quelques jours le Unclean en cd, autant dire que c’est une tuerie, après on est en terrain connu. Bien dans la veine de celui-ci mais encore mieux produit, toujours aussi orchestral et dantesque dans ses parties les plus mouvementés avec des passages bien (dark) ambient pour aérer le tous. Sophia est grand et n’a rien perdu de sa splendeur, les fans peuvent se rassurer.

Note donnée au disque :       
Dead26 › jeudi 7 avril 2016 - 18:50  message privé !

Qui a déjà écouté le dernier Sophia (Unclean), est-ce que il est de la même trempe que celui-ci ou bien... ?

Note donnée au disque :       
julius_manes › mercredi 12 janvier 2011 - 10:53  message privé !

Pas très excitant tout ça... 1,5/6

Note donnée au disque :       
gregdu62 › dimanche 24 août 2008 - 00:47  message privé !
En effet, ça respire pas l'optimisme cet album. Climat glauque en permanence, qui met mal à l'aise. On se sent oppressé et aucune fuite possible. Très réussi. Le jour va t il se lever demain?
Note donnée au disque :