Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHowls of Ebb › Vigils of the 3rd Eye

Howls of Ebb › Vigils of the 3rd Eye

cd • 9 titres • 47:55 min

  • 1Imperial Prophets00:25
  • 2Martian Terrors Limbonic Steps06:42
  • 3Opulent Ghouls... Blessed Be Thy End03:04
  • 4The Arc. The Vine. The Blight03:17
  • 5Of Heel Cyst and Lung07:38
  • 6The Deep Well01:06
  • 7Vigils of the 3rd Eye06:38
  • 8Illucid Illuminati of the Dark07:23
  • 9The Devious Nectar - Purgatory Reprisal11:42

enregistrement

Enregistré, mixé et produit par zEleFthANd au Left Hand Sounds, San Francisco, États-Unis. Mastérisé par Mike Wells Mastering, Los Angeles, États-Unis.

line up

Benign Blight (basse), Rotten Bliss (batterie), zEleFthANd (voix, guitare).

remarques

"We thank Wisdom, Strenght, and Discipline in the Dark Void. Lick the Blade of the Dark!". Illustration par Wiley Trieff.

chronique

Howls of Ebb est un groupe américain. Fondé à San Francisco, ville de Jefferson Airplane et de Google, ce groupe m'a attiré l'oreille lors d'une promenade sur le site de leur beau label italien de black metal 'avant-gardiste' comme on dit : "I, Voidhanger". Regardez la pochette. Elle vous fait penser à quoi ? Moi je, Moi j'y, Moi, J'y vois un peu des thématiques habituelles de l'occulte médiatisé : troisième œil, sigils-vigiles hermaphrodites, gardiens des cercles du soi-soi, paysage genre enfer médiéval derrière - dessiné un peu naïvement, et là paf, notre instinct crayola-patche se dit : "cédumetal!". Ouvrez le livret. Si si, ouvrez-le. Des corps qui brulent, des machins informes sous la lune, des fourchus divers qui éjectent des trucs rouges de leurs orifices. Des paroles qui parlent au chanteur ("cédelésotérisme!"). Maintenant, foutez-moi ce cd dans la machine à cd. Est-ce que ça va être aussi surréaliste que le contenant ? Hmm, un petit peu. C'est du black metal qui sent à la fois l'encens de pâques (qu'est-ce que c'est flippant cet encens de messe, arg) et le moisi de cave humide (j'adore cette odeur), MAIS progressif dans le sens "cédublackmetal, mais pas que", c'est aussi de la dark-ambient, des guitares sans trop de distorsion, une voix qui scande sans trop en faire de sa voix glaireuse, c'est très mélodique, pas brutalito, ça se veut ritualiste donc on aura des moments de méditation, et d'autres plus mystérieux, et d'autres encore très incantatoires, avec une rythmique militaire. Un peu comme dans les moments les plus x files sur le Disco Volante de Mr. Bungle, vous voyez, avec cette espèce de tension qui traine à chaque coin de mesure ? Voilà, mais l'humour en moins bien sûr car la musique ici chroniquée me semble très, très sérieuse. Pas forcément très psychédélique et flippante, mais belle comme une dentelle effectuée par un schizophrène ou comme les chats de Louis Wain, le son d'Howls of Ebb est finalement plus proche des expérimentations et obsessions des Secret Chiefs 3 que du Satan, Ctulhu, Odin et cie habituels servis par les standards du metal - et c'est de ma part un compliment. Un disque qui se découvre donc au fur et à mesure de l'année, assez sensible, à ne pas trop brusquer. Comme un gardien trop malade pour tenir fermement vos secrets les plus glauques.

note       Publiée le lundi 16 mars 2015

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Vigils of the 3rd Eye".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Vigils of the 3rd Eye".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Vigils of the 3rd Eye".

yog sothoth › dimanche 20 mars 2016 - 22:40  message privé !
avatar

Ouais mais si j'avance et que je prends du recul, comment veux-tu que... je ne bascule ?

Le justicié true rock in opposition › dimanche 20 mars 2016 - 22:00  message privé !

C'est parce que tu n'as pas encore assez de recul.

yog sothoth › dimanche 20 mars 2016 - 21:30  message privé !
avatar

(fraichement découvert, et) carrement vachement bien !

Bernard › jeudi 3 mars 2016 - 09:29  message privé !

Je dirais même plus, vachement bien!

born to gulo › mercredi 18 mars 2015 - 07:47  message privé !

Vachement bien.

Note donnée au disque :