Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDNick Drake › Bryter layter

Nick Drake › Bryter layter

10 titres - 39:37 min

  • 1/ Introduction (1:31)
  • 2/ Hazey Jane II (3:46)
  • 3/ At the Chime of a City Clock (4:45)
  • 4/ One of These Things First (4:51)
  • 5/ Hazey Jane I (4:29)
  • 6/ Bryter Layter (3:21)
  • 7/ Fly (3:01)
  • 8/ Poor Boy (6:08)
  • 9/ Northern Sky (3:46)
  • 10/ Sunday (3:43)

enregistrement

Angleterre, 1970

line up

John Cale (orgue, piano, celeste, violoncelle, clavecin, violon), Lyn Dobson (flûte), Nick Drake (guitare acoustique, piano, chant), Dave Mattacks (batterie), Chris Mcgregor (piano, chœurs), Richard Thompson (guitare), Doris Troy (chant, chœurs), Ray Warleigh (flûte, saxophone alto), Patrick Arnold (choeurs), Ed Carter (basse), Paul Harris (piano), Robert Kirby (direction orchestrale), Mike Kowalski (batterie), Dave Pegg (basse)

chronique

Styles
pop
folk
Styles personnels
singer/songwriter

En l'espace de quatre ans et seulement trois albums, il n'y avait pas lieu d'attendre de changements drastiques chez Nick Drake. Aussi croit-on "Bryter Layter" s'inscre dans le prolongement immédiat de l'intimiste et réussi "Five Leaves Left". La courte introduction à renfort d'ensemble de cordes chatoyantes laisse déjà rêveur et nous fait espérer un album où la mélancolie trouvera enfin sa définition musicale la plus pure. Nous n'en sommes pas loin, sauf que "Hazy Jane II" déboule trop vite comme un faux pas qui brise la continuité d'un album autrement cohérent dans ses choix. "At the Chime of a City Clock" sera en fait le seul titre, peut-être avec "Fly", à prolonger l'expérience concluante de son premier disque. Car "Bryter Layter" est quand même sensiblement plus varié avec, entre autres, l'inclusion de cuivres et la présence accrue des rythmiques (percussions et batterie). "Poor Boy" a même des airs de samba, soutenu par le piano jazz de Chris McGregor, le saxophone de Ray Warleigh et les choeurs lointains de Doris Troy. La plage titre, instrumentale de surcroît, tout comme le superbe "Sunday", traduisent à eux seuls l'exigence de son travail tout en subtilité : léger, précieux, et riche de mille et unes nuances champêtres (le jeu de flûte) qui ne peuvent trahir si ce n'est sa gravité tout au moins sa torpeur. Au moment de quitter le disque, on se retourne par deux fois, surpris de n'avoir pas emporté avec nous plus de souvenirs d'un album pourtant prometteur. Si les arrangements sont toujours aussi soignés, ils font moins souvent mouche, déforcés par des mélodies n'ayant pas dans l'ensemble la même force de persuasion que celles qui illuminaient "Five Leaves Left". Alors, cela a sans doute déjà été dit, mais voilà ; j'ai toujours trouvé la pochette de ce disque très juste, bien qu'ironique : Nick Drake y appararaît très clairement "à côté de ses pompes", le regard noir, les mains rivées à sa six cordes. Pourtant considéré comme un de ses meilleurs albums, j'émets quant à moi quelques réserves.

note       Publiée le vendredi 1 juillet 2005

partagez 'Bryter layter' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Bryter layter"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Bryter layter".

ajoutez une note sur : "Bryter layter"

Note moyenne :        14 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Bryter layter".

ajoutez un commentaire sur : "Bryter layter"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Bryter layter".

zugal21 › dimanche 26 juin 2016 - 20:57  message privé !

Moui

Note donnée au disque :       
Rikkit › dimanche 26 juin 2016 - 20:22  message privé !

Mince, aux vus des com', j'ai pas du bien comprendre cet album. Je le trouve énorme pour tous ses arrangements justement. Différent du reste, mais énorme quand même.

Note donnée au disque :       
AlXX › jeudi 27 mars 2014 - 21:35  message privé !

Des arrangements trop pompeux et envahissants qui nuisent à l'aspect épuré de la musique de Drake. Quelques bonnes chansons tout de même (At a Chime Of a City Clock, Hazey Jane I).

Note donnée au disque :       
Ratiate › lundi 15 novembre 2010 - 18:19  message privé !

Entièrement d'accord avec la chronique et avec wan. C'est clairement le moins bon des Drake.

Note donnée au disque :       
zugal21 › vendredi 6 juillet 2007 - 09:01  message privé !
c' est quand même très beau (Northern sky...)
Note donnée au disque :