Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDNick Drake › Pink moon

Nick Drake › Pink moon

11 titres - 28:27 min

  • 1/ Pink Moon (2:05)
  • 2/ Place to Be (2:43)
  • 3/ Road (2:02)
  • 4/ Which Will (2:58)
  • 5/ Horn (1:23)
  • 6/ Things Behind the Sun (3:57)
  • 7/ Know (2:25)
  • 8/ Parasite (3:36)
  • 9/ Free Ride (3:06)
  • 10/ Harvest Breed (1:37)
  • 11/ From the Morning (2:29)

enregistrement

Angleterre, 1972

line up

Nick Drake (guitare acoustique, piano, chant)

remarques

chronique

Styles
pop
folk
Styles personnels
singer/songwriter

La différence passe presque inaperçue lors d'un survol rapide, mais il est vrai que "Pink Moon" n'admet pas la désinvolture... Cette fois, Nick Drake se rechausse et se débarasse de tics orchestraux qui, à force, avaient fini par plomber le potentiel emotionnel de ses compositions. Sur son troisième et dernier disque, le jeune britannique est livré à lui-même, et c'est heureux ; on entend rarement autre chose que sa voix brisée et sa guitare acoustique. Une nudité quasi impudique qui s'ouvre comme un livre secret dans la tristesse duquel nous éprouvons presque du plaisir à nous complaire, non sans un petit pincement au coeur. Une poésie désabusée qui est peut être à la musique ce que Rimbaud est à la litterature. A la différence de ses autres albums, ici on ne compte plus les pépites que Nick Drake laisse derrière lui puisque c'est à l'aide d'un sac plein de ces pierres précieuses qu'il a batî ce dernier tour de piste. Certes, l'album est court, mais chacunes de ces secondes sont aussi précieuses, si pas plus, que les fameuses pierres précitées... Concrètement, il n'y a absolument rien à jetter sur ce disque, si bien qu'on en viendrait presque à regretter que la randonnée soit de si courte durée. Sa fragilité s'exprime ici avec élégance et pureté, sous le poids de la résignation. Les mélodies sont fortes et mémorables, parmi lesquelles "Pink Moon", "From the Morning" ou le magnifique "Things Behind the Sun", ma pièce préférée. Ce dépouillement permet d'entrer de plein fouet dans la mélancolie générée par ses chansons, apportant de plus une lumière nouvelle sur un jeu de guitare tout aussi subtil au travers d'un choix d'accords amenés de façon bien souvent étonnante ("Road", "Parasite"). "Pink Moon" est un album automnal, balayé par le vent chaud des regrets. Un album spendide et authentique qui devrait avoir une place de choix dans n'importe quelle collection de disques de mélomane aguerri. Avec Nick Drake plus qu'avec quiconque, on comprend vite que ce que qui nous est donné d'écouter ici ressemble à une parcelle d'éternité.

note       Publiée le vendredi 1 juillet 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Pink moon".

notes

Note moyenne        32 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Pink moon".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Pink moon".

moustache › mardi 22 mai 2012 - 12:29  message privé !

Magique.

Note donnée au disque :       
Richter › mardi 7 décembre 2010 - 15:46  message privé !

Sur les conseils de Vincenzo, j'ai investi dans ce Pink Moon et je crois qu'il va me falloir de nombreuses écoutes pour dompter la bête car il est beaucoup moins facile d'accès, plus dépouillé que Five leaves left avec ses arrangements aux violons. Bref pas de notation pour le moment...

Dioneo › vendredi 8 janvier 2010 - 15:37  message privé !
avatar

(Qui sont en fait les trois seuls véritables albums, soit-dit en passant, avant qu'il lâche la rampe).

Note donnée au disque :       
Eliphas › vendredi 8 janvier 2010 - 15:35  message privé !

Je connaissais pas, après une petite écoute d'extrait, je viens de me commander les 3 premiers. Merci bien!!!

Sigur_Langföl › vendredi 8 janvier 2010 - 14:56  message privé !

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mélancolie

Note donnée au disque :