Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDMiles Davis › 1958 Miles

Miles Davis › 1958 Miles

5 titres - 40:08 min

  • 1/ On Green Dolphin Street (10:00)
  • 2/ Fran-Dance (5:57)
  • 3/ Stella by Starlight (4:54)
  • 4/ Love for Sale (11:55)
  • 5/ Little Melonae (7:22)

enregistrement

Columbia Studios, New York City, USA, mars et mai 1958

line up

Cannonball Adderley (saxophone alto), Paul Chambers (contrebasse), Jimmy Cobb (batterie), John Coltrane (saxophone ténor), Miles Davis (trompette), Bill Evans (piano), Red Garland (piano)

remarques

Il s'agit du pressage cartonné japonais à tirage limité

chronique

Styles
jazz
Styles personnels
jazz modal

Disque paru en 1974, puis réédité en 1996, "1958 Miles" met en lumière des enregistrements laissés sur le côté par le combo qui allait nous apporter "Milestones" et "Kind of Blue". La plupart de ces performances furent déjà publiés sur ses albums, mais ici, il s'agit dans la plupart des cas de versions inédites, ou non retenues dans le choix final, et pourtant d'une qualité indéniable (le tout ayant depuis, bien entendu, pris place dans le somptueux coffret six cds couleur sang regroupant tous les enregistrements de Miles Davis et John Coltrane pour Columbia). Comme si cela ne suffisait pas, il existe en réalité deux versions du disque ; une internationale et une japonaise (on ne rit pas, là, dans le fond de la salle, je vous entends jusqu'ici...). La différence ? Outre une pochette fantastique pour son édition nippone - c'est du moins mon avis - deux prises différentes de "Love for Sale", l'adaptation mythique de ce standard de Cole Porter qu'illumina Miles sur l'album Blue Note de Cannonball Adderley, "Something Else". Avec "On Green Dolphin Street", ce sont là les deux titres qui vont redonner des ailes à tous ceux qui ont adoré les instants de douce suavité laissés par le groupe sur des titres comme "All Blues" ou "Flamenco Sketches". Le groupe y est au complet, avec ses remplaçants (Jimmy Cobb, Bill Evans) et représente une manière bien agréable de prolonger l'aventure de cette formation éphémère à la discographie limitée mais aux répercussions considérables (il existe encore deux témoignages en concert, "Jazz at the Plaza" et "Live at Newport" mais d'un intérêt tout relatif).

note       Publiée le mercredi 22 septembre 2004

partagez '1958 Miles' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "1958 Miles"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "1958 Miles".

ajoutez une note sur : "1958 Miles"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "1958 Miles".

ajoutez un commentaire sur : "1958 Miles"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "1958 Miles".

darkmagus › vendredi 22 mars 2013 - 15:05  message privé !

Fran Dance, dans sa première version du 25 juin 1958 (celle figurant sur ce disque), nous offre, à la fin du premier chorus de Miles, 3 notes altérées déchirantes, écartelées, qui à elles seules valent l’achat du cd. Le son bleu de Miles l’aristocrate voyou, qui perle goutte à goutte, nous tourmente délicatement, insidieusement, minutieusement, voluptueusement, avec autant de force que dans les chaos à venir.

Note donnée au disque :