Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesWWormfood › Jeux d'enfants

Wormfood › Jeux d'enfants

8 titres - 31:36 min

  • 1/ Tramway
  • 2/ Bum fight
  • 3/ Dark mummy cat
  • 4/ Ecce homo
  • 5/ TEGBM
  • 6/ Comptine
  • 7/ Vieux pédophile
  • 8/ Love at last

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

El Worm (chant, guitare, programmation), Alexis Damien (batterie, programmation), Romain Yacono (basse), Timmy Zecevic (clavier), Fred (guitare)

remarques

chronique

Styles
metal
metal extrême
gothique
Styles personnels
décalé et décadent

Wormfood, voilà un groupe original et talentueux. Je ne sais pas si un jour il aura la reconnaissance méritée vu les thèmes abordés et le patchwork musical pouvant dérouter de prime abord, mais on ne peut nier que ce deuxième album est maitrisé et bien écrit. Les Français n'ont pas froid aux yeux et passent allègrement du gros metal bien bourrin à l'accordéon bal-musette en un break ! Les bruitages et autres ajouts font partis intégrantes du son Wormfood avec des vocaux de SDF poivrots et autres joyeusetés bien spé, tout comme les paroles sont déjantées au possible. Bref, Wormfood est passé maitre dans l'art du mauvais goût. Produit par Axel Wursthorn de Carnival In Coal, on ressent cette folie déjà présente sur le duo nordiste, même si cela reste plus "conventionnel". Musicalement, même si c'est très décalé, les influences du groupe sont bien digérées pour faire un album personnel de grande qualité et diversifié. Les vocaux passent de la récitation au chant metal jusqu'aux parties gutturales typiquement death metal. Type O Negative reste la principale influence visible du quintette avec cette atmosphère typique du metal gothique avec claviers (surtout avec le clavecin...) sans oublier le chant ténébreux ! Les structures et les arrangements rappellent aussi beaucoup Alice Cooper pour ce côté théâtral très prononcé et le feeling rock n' roll présent tout au long de l'album. On peut aussi ajouter à cette liste le défunt Notre Dame dont le morceau "Vieux pédophiles" (ahem...) fait étrangement penser au glacial (!) "Frost", présent sur le "Nightmare before Christmas" des Suèdois. Là, Wormfood a tapé très fort avec un album très original et mené de main de maitre. Vous voulez du frais, du neuf, du fun (avec des interludes bien choisis !), du malsain, du décalé, de la provoc' ? Les "Jeux d'enfants" (putain, faut oser le titre...) est pour vous !

note       Publiée le jeudi 10 mars 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Jeux d'enfants".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Jeux d'enfants".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Jeux d'enfants".

sutter cane › samedi 22 juillet 2006 - 01:53  message privé !
Mon Dieu que c'est bon !!!
Note donnée au disque :       
Arno › samedi 29 octobre 2005 - 20:23  message privé !
Je sais pas si tu connais, mais à Rouen, y a surtout Rosa-Crux... (chroniqué en ces lieux...)
l'ermite du pays de Bray › samedi 29 octobre 2005 - 20:14  message privé !
Un très bon disque, bien que trop court. Fort heureusement, l'on retrouve tous ces titres sur le nouvel album France, tout bonnement savoureux. Comme quoi, après Ataraxie et leur excellent Slow Transcending Agony, Wormfood va enfin démontrer qu'il se passe quelque chose à Rouen.
Note donnée au disque :       
Nicko › samedi 19 mars 2005 - 22:59  message privé !
avatar
Les p'tits gars de Rouen viennent de signer un contrat chez Code666 !! Voilà une news qu'elle est bonne ! Quand je vous dis que ce groupe est excellent...
Note donnée au disque :       
Nicko › jeudi 10 mars 2005 - 20:31  message privé !
avatar
ça fait quelques mois déjà...
Note donnée au disque :