Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesUUnivers Zero › Hérésie

Univers Zero › Hérésie

cd • 3 titres

  • 1La Faulx25:18
  • 2Jack the Ripper13:29
  • 3Vous le Saurez en Temps Voulu12:56

enregistrement

Sunrise Studio, Kirchberg, Suisse, mars-mai 1979

line up

Michel Berckmans (hautbois, basson), Daniel Denis (batterie, percussions), Patrick Hanappier (violon), Guy Segers (basse, voix), Roger Trigaux (guitare, piano, orgue, harmonium)

remarques

La pochette qui vous est présentée ici est la pochette d'origine du 33 tours publié à l'époque sur le label Atem

chronique

Styles
musique classique
gothique
progressif
rock in opposition
Styles personnels
rock in opposition

Le maître mot est : sinistre. "Hérésie" concourt au titre d'album rock le plus lugubre de tous les temps, et très franchement, on est à même de se demander qui pourrait bien avoir les couilles de rivaliser avec ça ? Le second album d'Univers Zero ne change pourtant pas d'orientation par rapport à leur premier disque. Ils enfoncent juste le pieu bien profond, en plein coeur, en n'ayant, semble-t-il, que pour vocation de célébrer la mort. La plage d'ouverture, comme ce fût déjà le cas avec "Ronde" pour "1313", est un monument à lui tout seul, et son titre ne s'embarasse d'aucun double sens. "La Faulx" engage sa course poursuite dans les chemins boueux d'une forêt hantée, plus de vingt cinq minutes durant, jouant au chat à la souris avec vous, vous qui êtes alors incapable d'esquisser le moindre mouvement, tétanisé par la peur. Des voix d'outre-tombe s'élèvent pour réciter des incantations profanes d'où vous croyez percevoir très distinctement le nom de Luciferis. Non, ça ne rigole pas. Si vous vous demandez si c'est bien là l'heure de votre trepas qui a sonné, ne vous inquiétez pas, vous le saurez en temps voulu... Avec un personnel réduit à cinq, Univers Zero semble malgré tout plus déterminé que jamais à faire pénétrer dans votre demeure l'horreur et l'effroi. "Jack The Ripper", dans son déroulement plus tumultueux, ne manque pas de nous lacérer dans sa conclusion de coup de couteaux vindicatifs (le violon de Patrick Hannepier) après de longues minutes d'errances, l'arme du crime sous le manteau, en quête de la nouvelle victime qui assouvira nos pulsions les plus basses et les plus inavouables. Vous voulez jouer à vous faire peur et faire les cons pendant la fête d'Halloween ? Eh bien, écoutez ce disque sous la lumière d'une bougie, vous vous apercevrez bien assez tôt que l'envie vous passera très vite de rigoler avec ces choses. Se dégage tout simplement d'"Hérésie" une ambiance poisseuse au possible, un fumet hautement répulsif aux relans cadavérique. Un maître étalon en matière de musique sombre et expérimentale.

note       Publiée le lundi 1 novembre 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Hérésie".

notes

Note moyenne        28 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Hérésie".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Hérésie".

torquemada › vendredi 12 mars 2021 - 17:54  message privé !

Mais quelle semaine de merde !

Note donnée au disque :       
The Gloth › vendredi 12 mars 2021 - 15:34  message privé !

RIP Roger Trigaux

Alfred le Pingouin › jeudi 11 décembre 2014 - 20:44  message privé !

Ce truc est...waw.

zeuhl30 › vendredi 8 mars 2013 - 16:07  message privé !

Effectivement, pour moi le meilleur disque d'Univers Zero. C'est lugubre, lourd et ça suinte...énorme...

vargounet › lundi 2 janvier 2012 - 20:20  message privé !

Je ne savais pas qu'il avait été remasterisé, je trouve le son de l'original excellent à voir.

Note donnée au disque :