Vous êtes ici › Les groupes / artistesBThe Black Heart Procession › 2

The Black Heart Procession › 2

cd • 11 titres

  • 1The Waiter No.24:00
  • 2Blue Tears4:54
  • 3A Light So Dim7:53
  • 4Your Church Is Red4:13
  • 5When We Reach the Hill3:43
  • 6Outside the Glass2:41
  • 7Gently off the Edge5:54
  • 8It's a Crime I Never Told You About the Diamonds in Your Eyes3:29
  • 9My Heart Might Stop3:52
  • 10Beneath the Ground3:14
  • 11The Waiter No.37:20

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

Bear Creek, San Diego, USA, novembre - décembre 1998

line up

Tobias Nathaniel (orgue, wurlitzer, piano, guitare, basse), Pall A.Jenkins (scie musicale, guitare, batterie, moog, chant), Jason Crane (trompette), Mario Rubalcaba (batterie)

remarques

chronique

Le vent souffle dans les enceintes lorsque l'on place dans le lecteur ce petit bout de plastique de douze centimètres (non bande de pervers, je parle du compact disc !) : The Black Heart Procession va, plus que jamais, jouer la carte des ambiances. A priori, au fil des titres qui ouvrent le bal de ce nouvel arrivage, il semble que le groupe n'ait pas adopté l'optique des titres qui refermaient en beauté leur précédent disque mais plutôt celle de ceux qui l'ouvrait. Le choix acoustique se confirme donc, la guitare aux échos folk et country venant apporter de sa chaleur et de sa nostalgie à un piano qui tarde à se manifester (sur "A Light So Dim"). Après l'intermède pour piano électrique et voix de "Outside the Glass", The Black Heart Procession retrouve son inspiration morbide pour une série d'excellents titres ; le piano réintègre l'axe central et prodigue à nouveau ses notes graves et pesantes qui alourdissent considérablement l'atmosphère, à en devenir étouffante, comme une chape de plomb ("Gently Off the Edge", "My Heart Might Stop"). A sa suite, "Beneath the Ground" crée une ambiance singulière à l'aide d'effets électroniques divers, réverbérations et distortions appelés en renfort, dans ce qui pourrait ressembler à une écriture contemporaine et acoustique de la musique cold wave et gothique du début des années quatre-vingt. "The Waiter N°3" vient prolonger l'écho de ce vent glacé qui ouvrait le disque dans des nuisances sonores presqu'imperceptibles, surgissant du néant et se perdant dans le silence, comme une âme damnée qui n'a jamais cessé d'errer. En dépit de ses bons moments, les titres les plus ambitieux de ce "2" ne sont malgré tout pas aussi prenants que ceux qui étaient apparus sur leur premier album. Mais contrairement à celui-ci, le présent disque jouit d'une unité de ton qui contribue grandement à son identité, ainsi qu'à celle du groupe tout entier. Reste à voir si on se laisse séduire ou pas par le ton monocorde qu'il véhicule.

note       Publiée le dimanche 5 janvier 2003

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "2" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "2".

notes

Note moyenne        2 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "2".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "2".