Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDiabolical Masquerade › Ravendusk in my heart

Diabolical Masquerade › Ravendusk in my heart

cd | 9 titres

  • 1 The castle of Blackheim
  • 2 Blackheim's quest to bring back the stolen autumn
  • 3 Beyond the spiritual moon
  • 4 The sphere in blackheim's shrine
  • 5 Under the banner of the sentinel
  • 6 Blackheim's forest kept the season forever
  • 7 The darkblue seajourneys of the sentinel
  • 8 Blackheim's hunt for nocturnal grace
  • 9 Ravendusk in my heart

enregistrement

Unisound studios, septembre 1995, par Dan Swanö.

line up

Blackheim (guitare electrique, acoustique, basse, batterie, claviers, samples, chant) The spirits (unearthly presence)

chronique

Styles
heavy metal
metal extrême
black metal
Styles personnels
heavy/black metal

Adipocère a eu du flair en signant le culte Diabolical Masquerade. En effet, ce side project du guitariste de Katatonia nous propose un heavy/black metal d'une originalité sans pareil. Blackheim s'amuse à reprendre tous les clichés du black metal et les remettre à sa sauce. Le résultat s'avère être très efficace. Doté d'un second degré omniprésent (les titres des pistes ne laissent plus doute, de même que les remerciements), Blackheim s'invente son propre black metal. Une musique très sombre, aux tempos le plus souvent heavy, aux claviers simples et envoûtants, au chant hyper rocailleux... Ce qui fait la force de ce disque, c'est que l'on ressent une véritable ambiance sombre dans ce disque... Tous les riffs respirent l'obscurité, la noirceur, et leur orientation parfois technique double encore leur accroche ("The castle of blackheim", Blackheim's hunt for nocturnal grace"...). Tout ceci étant d'ailleurs renforcé par 2 instrumentaux en son clair hyper glauque ("Beyond the spiritual moon", et "Ravendusk in my heart") et contribuant grandement à cette atmosphère souffrée du disque. Bref une oeuvre sombre et glauque, heavy et légèrement symphonique, très variée... Mais non dénuée de défauts... Tout d'abord, petite rectification, Dan Swanö est crédité comme batteur, je peux affirmer avec force et conviction que cela tiendrait plutôt de Dédé la boite à rythme.. En effet certains rythmes me semblent un poil trop rapide et mécanique pour nos pauvres bras humains (écoutez et vous comprendrez !). Ensuite, le disque comporte certaines longueurs dès la 4ème piste (les 3 premières étant irréprochables), des riffs qui n'accrochent pas toujours comme il faut, des passages second degré (notamment cette voix ultra aiguë, très "true metal") qui nuisent à l'ambiance du disque. Rien de rédhibitoire, mais cela n'est pas pour servir le disque... En tout cas, si vous cherchez à écouter le disque le plus sombre de Diabolical Masquerade, celui-ci me semble tout indiqué... Du haut niveau...

note       Publiée le samedi 9 novembre 2002

partagez 'Ravendusk in my heart' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Ravendusk in my heart"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Ravendusk in my heart".

ajoutez une note sur : "Ravendusk in my heart"

Note moyenne :        19 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Ravendusk in my heart".

ajoutez un commentaire sur : "Ravendusk in my heart"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Ravendusk in my heart".

M-Atom › lundi 10 septembre 2007 - 14:06  message privé !
bien sympa celui la mais franchement pour moi le sommet en matière de D.M. restera la B.O. "death's design" d'un film qui ne verra jamais le jour...monstrueux. à chroniquer au plus vite.
Note donnée au disque :       
Brain damage › samedi 20 janvier 2007 - 13:05  message privé !
Un bon compromis entre Bathory et Maiden
Note donnée au disque :       
:FAUCON-NOIR: › jeudi 15 juin 2006 - 02:35  message privé !
Ah ouais l'est bien sombre , bien comme il faut cet opus , mon préféré du groupe parce qu'il dégage une noirceur spécial ( meme sur la pochette , très belle , par rapport a The Phantom Lodge qui je trouve est bof bof ) ! Le synthé est utilisé a bon essence et les cris de Blackeim sont très puissant !
stickgrozeil › lundi 2 janvier 2006 - 13:08  message privé !
Et ben, chuis en train de me le réécouter, et **tain, c'est trop bon! Le disque est bourré de défauts, mais en même temps, y'a des titres vraiment extras. Et quelle ambiance... Brrrr... Le truc marrant, c'est qu'il y a deux niveaux de lecture (l'un premier degré, l'autre carrément parodique) et que, quelle que soit celle que l'on privilégie, on y trouve forcément son compte.
Note donnée au disque :       
zarhak › vendredi 22 août 2003 - 20:04  message privé !
Album magnifiquement sombre et mélodique. La voix n'est pas la meilleure que j'ai entendu, c'est vrai, mais Blackheim mérite juste le respect pour avoir conceptualisé seul cet album.
Note donnée au disque :