Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBurning Gates › The ritual will never die

Burning Gates › The ritual will never die

détail des votes

Membre Note Date
Shelleyan      jeudi 19 janvier 2023 - 22:30

cd • 11 titres

  • 1Intro (fear of dreams)
  • 2Waxfire
  • 3Grain of sand
  • 4Twilight
  • 5Shadows of the past
  • 6The ritual will never die
  • 7To the moon
  • 8Oblivion door
  • 9Burn
  • 10The wait
  • 11The riual will never die (studio version 2015)

enregistrement

Enregistré live le 5 décembre 2015 Au Exenzia Club, Prato, Italie.

line up

Michele Piccolo (chant, guitare), Danny Tartaglia (basse), Andrea Cannella (guitare), Davide Bo (batterie)

remarques

https://swissdarknights.bandcamp.com/album/the-ritual-will-never-die

chronique

On parle d’album de reformation pour certains groupes… Classique. ‘The ritual will never die’, c’est l’album de la pré-reformation pour Burning Gates et tout est dans le nom: goth un jour, goth toujours (et tant pis pour les ‘just a phase’). Quatorze ans après leur dernier opus studio, les Italiens décident de se reformer pour une petite tournée dans leurs frontières et capturent une soirée pour en faire un disque. Dix beaux morceaux interprétés avec une fougue intacte après une intro lourde et mystique; gothic rock à la Fields of the Nephilim avec des compositions principalement extraites des deux derniers albums en date, ‘Wounds’ et ‘Aurora Borealis’ (dommage que les deux premiers ne soient pratiquement pas représentés mais apparemment, plus question de chanter en italien). L’interprétation est impeccable, motivée et motivante de par la puissance de jeu, la conviction du chant mais un peu scolaire, ce d'autant que la communication avec le public se limite principalement aux remerciements et à quelques annonces de titres. Ce type de groupes étant déjà excellents en studio, le format live n’apporte pas grand chose de croustillant si l’on n’y assiste pas en présentiel (c’est pourquoi je ne suis pas si friand des enregistrements en concert) surtout que rien de neuf n’est proposé. Il y a quand même un bonus et pas des moindres, une nouvelle version studio de ‘The ritual will never die’ avec le message subliminal caché derrière: c’était pas juste pour le fun, Burning Gates se reforment pour de bon comme en témoignent les deux albums studio sortis depuis (le petit dernier étant tout frais sorti des presses). A l’époque, ce live était un moyen sympathique de patienter, surtout que le son y est excellent; il constitue maintenant une pièce non essentielle mais agréable à glisser dans sa discothèque pour tout fan du combo.

note       Publiée le jeudi 19 janvier 2023

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "The ritual will never die" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "The ritual will never die".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "The ritual will never die".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "The ritual will never die".