Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFunhouse › Girls

Funhouse › Girls

détail des votes

Membre Note Date
Shelleyan      jeudi 13 janvier 2022 - 18:58

cd • 11 titres

  • 1Voices
  • 2Friends
  • 3Heaven
  • 4Soul
  • 5Mystery girl
  • 6She came back (PK mix)
  • 7Wall of pride
  • 8Midnight
  • 9Confused
  • 10Torch
  • 11Sometimes

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

enregistrement

Dundrets Studio, Malmö, Suède.

line up

Mikael Hartle (chant), Frederik Fäck (guitare, chant), Stefan Larsson (basse), JOnas Elmquist (batterie)

remarques

chronique

Quatre heures du mat’, les bars ferment mais l’humeur est encore à la fête car tout le monde n’est pas complètement torché. Hop, l’appart’ est tout près et il reste des canettes au frigo, on embarque la compagnie. C’est l’heure délicate de se choisir un bon DVD histoire de finir en beauté…’2001, l’Odyssey de l’espace’ ? Pas hyper pertinent vu les circonstances, mieux vaut se rabattre sur un beau navet mais même le nanar est un art… Il y a ceux comme ‘Independance day’ qui croient être des chefs-d’oeuvre et qui en deviennent comiques au plus niveau mais je l’ai pas en DVD (‘allais pas l’acheter, faut pas déconner non plus) et ‘Alien vs Predator’, le truc qui a un minimum de moyens, deux lignes de scénario quand même, juste de quoi tenir en haleine jusqu’à l’aube ou pas. ‘Girls’ de Funhouse, ça pourrait être ça sauf qu’en musique, ça fonctionne pas ainsi. The Sisters of Mercy, ce n’est pas ‘2001 l’Odyssey de l’Espace’, ce sont des chefs-d’œuvre accessibles qu’il n’est nul besoin de décrypter. On s’éclate aussi à écouter le projet des transfuges, The Mission, moins Picasso mais bien plaisant quand même. Du coup, quelle place reste-t-il aux Suédois ? Pas grand chose, j’en ai peur. Quand les mecs en viennent à s’inspirer de Mission mais aussi des bons seconds couteaux britanniques de la vague 90’s que sont Vendemmian ou Children on Stun, voilà qui les relègue en catégorie C. Pas les pires élèves du lot, on est d’accord. Le début est pas dégueulasse même si les riffs goth from folk sont piqués à Mission (le refrain de ‘Wall of Pride’ est un plagiat de celui de ‘Deliverance’) et Balaam and the Angel, les tics vocaux à Vendemmian, ça fait illusion. Pas nécessaire mais puisqu’on l’a sous la main. Sauf que tout un album… Sans être désagréable, c’est quand même rudement lambda, inoffensif et hormis les longs cheveux, les Ray-Bans, les chemises blanches ou noir sur futals de cuir, que reste-t-il de réellement gothique là-dedans ? Le fond de mélancolie ? Oui, comme un fond de verre, ça manque de mousse même quand le groupe durcit un peu les guitares (‘Torch’). C’est pas parce que les mecs ont sorti ce premier opus dix ans avant leurs compatriotes de Dr. Arthur Krause que ça modifie la donne. 2,5/6

note       Publiée le jeudi 13 janvier 2022

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Girls" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Girls".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Girls".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Girls".