Vous êtes ici › Les groupes / artistesMThe Mission › Carved in sand

The Mission › Carved in sand

  • 1990 • Mercury 842251-2 • 1 CD

cd • 10 titres

  • 1Amelia
  • 2Into the blue
  • 3Butterfly on a wheel
  • 4Sea of love
  • 5Deliverance
  • 6Grapes of wrath
  • 7Belief
  • 8Paradise will shine like the moon
  • 9Hungry as the hunter
  • 10Lovely

enregistrement

Jacobs Studio, Surrey, Angleterre, mai-juillet 1989

line up

Craig Adams (basse, chœurs), Mick Brown (batterie, percussions), Simon Hinkler (guitare, chœurs), Wayne Hussey (chant, guitare)

Musiciens additionnels : Baluji (cithare), Reeves Gabriels (guitare), Guy Chambers (piano)

remarques

chronique

Tout roule pour The Mission en cette année 1990; non seulement le groupe après trois disques à succès est parvenu à faire oublier l'héritage Sisters of Mercy pour gagner sa propre identité mais en plus, il n'a pas perdu son public gothique qui s'est même enrichi de nouveaux fans qui n'aiment que The Mission, se baptisent 'Eskimos', publient des fanzines et se massent aux concerts remplissant toutes les salles où nos Anglais jouent. Le déclin n'est certes pas loin qui commencera par le départ de Simon Hinkler durant la tournée et se poursuivra par les expérimentations douteuses de 'Masque' deux ans plus tard, sans oublier l'abandon du navire par Craig Adams parti rejoindre The Cult mais pour l'heure, 'Carved in sand' affirme la suprématie du style Mission, un gothic rock pompier mêlé d'influences mystico-hippies, efficace mélodiquement et flamboyant dans son feeling. Même si la recette commence à s'essouffler, cette quatrième galette recèle son lot d'incontournables, notamment le terrifiant et ambigu 'Amelia', 'Butterfly on the wheel' plus tranquille mais bien ficelé, 'Deliverance' dont je suis moins friand mais dont le potentiel rassembleur éclate durant les concerts où les fans scandent le refrain à s'en briser les cordes vocales. Plus indigeste (voir mièvre), 'Belief' témoigne du fait que le patchouli gothique peut aussi écoeurer et si 'Paradise will shine like the moon' sauve les apparences par sa mélancolie passionnée, il ne dissimule pas totalement que ces structures sonnent de plus en plus connues; le chant de Wayne Hussey agace un brin, les sonorités des guitares et les accords utilisés ont perdu une certaine fraîcheur. N'en demeure que malgré sa pochette chatoyante, ce disque reste très correct et que si l'on zappe les essais folk ('Belief', 'Lovely'), il a de belles choses à offrir, parfois un peu lourdes à l'image de certaines pâtisseries mais goûteuses néanmoins. Il fait selon moi partie des albums de The Mission à posséder, titre que sa séquelle, 'Grains of sand' ne peut revendiquer. 3,5/6

note       Publiée le mardi 17 août 2010

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Carved in sand".

notes

Note moyenne        9 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Carved in sand".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Carved in sand".

Hazincourt › samedi 28 janvier 2017 - 16:06 Envoyez un message privé àHazincourt

Son petit frère est très chouette aussi "Grains of Sand".

Note donnée au disque :       
SEN › vendredi 27 janvier 2017 - 19:57 Envoyez un message privé àSEN

Ça faisait quelques années que je l'avais pas écouter celui là et c'est toujours aussi bon ! Merci à Music on Vinyl pour la réédition :)

Note donnée au disque :       
novy_9 › samedi 3 août 2013 - 11:32 Envoyez un message privé ànovy_9

Il est très bien celui là on sent qu'il y a bcp d'inspiration, "grain of sand" aussi, mais après oula je fuis :)

Note donnée au disque :       
zugal21 › vendredi 2 août 2013 - 21:57 Envoyez un message privé àzugal21

Ca reste de la bonne zique de bon goût, et je trouve qu'il ne vieillit pas tellement

Note donnée au disque :       
Solvant › mardi 17 août 2010 - 20:51 Envoyez un message privé àSolvant

Si 'Carved in sand' est à écarter malgres plusieurs atouts mélodiques, 'Grains of sand' est à fuir... et c'est dommage car il y avait une certaine qualité dedans, surtout au niveau des textes. Beaucoup de potentiel dans ces deux disques de fin d'époque.

Note donnée au disque :