Vous êtes ici › Les groupes / artistesJJackdaw With Crowbar › Hanging in the balance

Jackdaw With Crowbar › Hanging in the balance

  • 1991 • Hax HAX 04 • 1 LP 33 tours

lp • 13 titres

  • Face A
  • 1Crossing The Great Divide3:15
  • 2Curse4:10
  • 3U.(nited) R.(ebel) N.(ations)1:00
  • 4Ice Dub4:15
  • 5Mellow Wrench5:00
  • 6Fuck America II1:30
  • 7Banjo Thatch2:50
  • Face B
  • 8Eastern Banjo3:00
  • 9Praying For Change4:15
  • 10The Verdict2:00
  • 11Slop Bucket Justice3:40
  • 12Bumper4:00
  • 13Who Is The Enemy Now ?5:50

enregistrement

Enregistré aux Red Spot Studios, et à la BBC (Evesham et Maida Vale)
Produit par Tim Ellis et Jackdaw With Crowbar

line up

Tim Ellis, Fergus Durrant, Dave Tibbats, Dan Morrison, Tris King, Alan McCulloch, Andy Grimmer, Wilf Plum

Musiciens additionnels : Sally Knight (trombone), Mad Mick (violon), H (batterie sur Eastern Banjo), Andy Guthrie (violon sur Eastern banjo)

remarques

Les durées des morceaux indiquées à l'arrière de la pochette semblent parfois approximatives.

Le disque est livré avec un livret d'illustrations.

chronique

Artisan de l’insondable bizarrerie, voila qu’arrive Jackdaw With Crowbar avec son deuxième album longue durée, tout beau, tout neuf, et sa pochette affreuse. Deuxième LP, et déjà leur dernière publication pour le XXème siècle. ‘The Great Divide’ commence et on retrouve le groupe comme à son habitude, bien déjanté, bien survolté et bien à l’ouest. C’est qu’on commencerait à se faire à leur style d’écriture, mais lorsqu’ils enchainent sur ‘Curse’, on est une fois de plus pris de court : un ska, un vrai ? oui pas de doute, avec ses claviers et sa rythmique en contre temps à faire sautiller sur place n’importe quel crane rasé à bretelles damiers. Y compris dans les paroles délirantes où on est maudit du fond du cœur, il faut dire qu’ils se défendent carrément dans le style. Une petite tuerie de plus à ajouter à la liste de leurs morceaux incontournables, et une corde de plus à leur arc, si bien qu’on regretterait presque qu’ils ne s’y soient pas essayés à d’autres occasions… mais de surprise, ce ne sera pas la seule : Une fois passé, le rythme ralentit considérablement avec une poignée de morceaux dub, dont l’inévitable ‘Ice Dub’ (que le groupe place dès qu’il en a l’occasion au risque d’en écœurer certains) on est balancé en fin de face A sur une sorte de dance yiddish, tous violons et banjos dehors. Un morceau que n’auraient pas renié leurs cousins d’Archbishop Kebab ... Et ce délire continue sur la face B avec Eastern Banjo, sa version transposée en pleine foire dansante. Après un petit ‘Praying for change’ toujours au tempérament tranquille sous couvert d’une petite accélération spontanée en milieu de morceau, ‘The Verdict’ et ‘Slop Bucket Justice’ réinjectent une bonne dose de vitalité dans tout ça. Puis ‘Bumper’ encore une fois avec son banjo en renfort, un bon vieux morceau échappé de leurs toutes premières démos, et on termine sur le dernier dub plus classique qu’est ‘Who is the Enemy now’. Après 5 ans d’existence, ils nous livrent leur album le plus varié. Cinq années à bousculer les conventions, et voilà… l’aventure était sensé s’arrêter ici, et ce fut le cas pour une paire de décennies, destin partagé avec de nombreux confrères explorateurs de cette période. Mais depuis quelques années, le groupe est ressorti de son bac de glace et nous envoie à nouveaux des signaux de vie ! À l’heure où j’écris ces mots, leur dernière galette est en route vers mes oreilles… Affaire à suivre ?

note       Publiée le jeudi 30 juin 2016

Dans le même esprit, sergent_BUCK vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Hanging in the balance".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Hanging in the balance".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Hanging in the balance".

Klarinetthor › jeudi 7 juillet 2016 - 02:05 Envoyez un message privé àKlarinetthor

il y a des bons rock de redneck la dessus, ca fait vraiment bizarre avec les morceaux dub au debut et a la fin

Note donnée au disque :