Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTenhi › Airut : ciwi

Tenhi › Airut : ciwi

3 titres - 18:54 min

  • 1/ Tuulennostatus 1.48
  • 2/ Kielo 10.40
  • 3/ Ciwenkierto 6.26

enregistrement

Enregistré en 1999-2000 au Utustudio.

line up

Tyko Saarikko; Ilmari Issakainen; Ilkka Salminen; Eleonora Lundell; Veera Partanen

chronique

Styles
folk
Styles personnels
atmosphérique

Tuulennostatus... une incantation terrible et sinistre, noire comme la nuit, agitée de percussions tribales et possédées, au loin... une gorge, un appel, une effroyable reverb' funéraire et glaciale et la porte d'Airut nous ouvre ce Tenhi comme le fit en son temps dans un royaume tout proche l'invocation sordide à cette flamme, quelquepart dans le ciel nordique. Où nous emmènent-ils cette fois-ci? Que réserve ce noir, cette esquisse nuagueuse, cette caligraphie soudain toute sobre... nette et pure?... nous voici pour la première véritable fois dans ce qui est, réellement, le monde de Tenhi. Les sons francs, crus, les atmosphères uniques et magistrales de larmes gelées et de lacs de neige, la mélancolie merveilleuse et accueillante, le piano qui résonne dans le froid et les rochers, la lenteur, le calme... le miraculeux. "Kielo", si triste, si douce et lente; une prairie sous l'hiver où passe la flûte au loin, où le piano dépose sa mélodie inquiète aux reflets abyssaux, et sur laquelle plâne l'ombre des cordes et des guitares qui se révèlent au vent... morceau fleuve, musique ruisseau, toute entière parcourue par ce chant si grave et sérieux, si proche de l'abandon... c'est lent et ça se répète, changeant et monotone, une mélodie s'en va et l'on change de clairière... un autre chemin... une guitare claire en solo sous la lune... la mélodie revient... "Kielo" rend la tristesse familière, elle en fait des points d'eau et nous ramène y boire. C'est un long voyage entre la nature et sa terre, et le ciel qui les couvre. Tenhi nous présente une vision mélodique d'une finesse extraordinaire, sobre et précieuse, il emmène chacune de ses notes au bout de son chemin, il est maître des échos et des creux du silence; il est maître des ambiances et crée "Ciwenkierto". Guimbarde, percussions hypnotisantes, une voix cherchée si loin au bord du throat singing, basse ronflante et tribale : toujours dans la douceur, Tenhi nous fait danser autour d'un feu sorcier en pleine nuit de prières. C'est le ballet subtil des guitares et du violon, de la flûte qui serpente, de la voix terrifiante au milieu du silence... c'est une clairière secrète et Tenhi officie. Airut:Ciwi n'est pas que la promesse du sublime "Väre", c'est un chef-d'oeuvre en lui-même, nécessaire et suffisant.

note       Publiée le dimanche 29 février 2004

partagez 'Airut : ciwi' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Airut : ciwi"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Airut : ciwi".

ajoutez une note sur : "Airut : ciwi"

Note moyenne :        10 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Airut : ciwi".

ajoutez un commentaire sur : "Airut : ciwi"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Airut : ciwi".

Alptraum › samedi 5 novembre 2011 - 14:47  message privé !

5,999/6 parce que rien n'est parfait

Solvant › mardi 14 avril 2009 - 22:08  message privé !

On peut parler de joyau. 5,999/6

Note donnée au disque :       
cyprine › lundi 13 avril 2009 - 09:44  message privé !

+1. Ces trois MP3 ont un goût de reviens-y.

Note donnée au disque :       
Nerval › samedi 11 avril 2009 - 02:58  message privé !

"acheter" est le verbe que tu cherchais il me semble

cyprine › vendredi 10 avril 2009 - 16:54  message privé !

19 minutes qui donnent envie de télécharger le reste de leur disco. See you on next album.

Note donnée au disque :