Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTenhi › Kauan

Tenhi › Kauan

8 titres - 52:22 min

  • 1/ Näkin laulu 7.39
  • 2/ Huomen 6.46
  • 3/ Revontulet 3.44
  • 4/ Hallavedet 7.32
  • 5/ Etäisyyksien taa 5.52
  • 6/ Lauluni sinulle 5.43
  • 7/ Taival 6.44
  • 8/ Souto 8.20

enregistrement

Enregistré et mixé aux Babe Muste Studios durant l'automne 1998 par Tenhi et Pekka Thalainen.

line up

Ilka Salminen (Guitare, voix et batterie); Ilmari Issakainen (basse, guitare, grand piano, percussions, et choeurs); Tyko Saarikko (synthés, guitares, voix et effets); Eleonora Lundell (violon) - Veera Partanen (flûte)

chronique

Styles
folk
Styles personnels
mélancolique

Extraordinaire... Tenhi n'a pourtant pas encore pris toute sa dimension; il nous emporte ici dans une folk délicate, douce et crépusculaire, aux rythmes familiers et aux arpèges amies... mais mon dieu, que c'est beau. Dès cette entrée de soie, les cymbales comme le vent, les arpèges en étoiles et le bois de la basse on tombe dans l'abandon, on confie son esprit au ciel miraculeux du pays de "Näkin..." où se croisent les oiseaux, la flûte et les nuages, puis c'est le long murmure de cette voix chuchotante et l'envol mélodique des cordes et des guitares... et le lent balancier de la mélancolie. Tenhi se fait nocturne, simple, mélodique et chantant... il se fait évident. Il émane de "Huomen" la plainte la plus discrète, celle qui se fait si humble que l'on ne peut pas à croire qu'elle cherche la compassion. La voix est lente et grave, les arpèges de guitares en tournant sur elles-mêmes révèlent toute la saveur de leur simplicité, le synthè souffle le froid et fait lever les brumes... car nous sommes chez Tenhi. De folklore en paysages, retournant à "Hallavedet", s'agenouillant paisiblement au lac d'"Etaïisyyksien taa" où marchent lents et si tristes guitares et violon sombres aux faux accents d'orient, Tenhi rouvre sa porte et nous emmène plus loin, plus au creux des fôrets, dans sa folk hivernale, acoustique et superbe. Un paysage de voix, d'arpèges et de violon, de flûte, de cordes éthérées qui prennent l'allure du vent, et la mélancolie comme source merveilleuse d'inspiration sans faille. Non... Tenhi n'a pas encore pris toute sa dimension, mais la route est si belle, les champs si pleins et vastes et la nuit si profonde qu'on parcourt leur pays sans plus penser à rien, en atteignant l'oubli au spectacle des choses, au rythme de notre marche sur ces chemins d'hiver... Et puis, vers la fin du parcours, après le sixième lac, apparaît le sentier qui termine la longue marche... Taival... Souto... sur ce dernier chemin les flocons sur le sol tombent au son du piano. Sa résonnance distante, son attaque de goutte d'eau, ses harmonies complexes bordent cette partie de route d'allures plus inconnues, d'arrières plans mystérieux, des percussions légères et un violon en larmes... Taival, Souto... en clôture de "Kauan" Tenhi s'enfonce soudain en un lieu plus secret, plus loin et fascinant... ils s'en vont vers Airut.

note       Publiée le dimanche 29 février 2004

partagez 'Kauan' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Kauan"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Kauan".

ajoutez une note sur : "Kauan"

Note moyenne :        20 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Kauan".

ajoutez un commentaire sur : "Kauan"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Kauan".

AlXX › jeudi 27 mars 2014 - 21:05  message privé !

Un bien bel album. On était pas loin de la note maximale mais Revontulet détonne au coeur de toute cette mélancolie contenue car bien trop entraînante et sautillante...

Note donnée au disque :       
Aladdin_Sane › vendredi 16 décembre 2011 - 22:53  message privé !

Ca y est, j'ai reçu le coffret Tenhi et je commence ma longue traversée de l'hiver avec Kauan...

Noohmsul › lundi 24 mars 2008 - 13:51  message privé !
Bin j'ai écouté Väre et même s'il est excellent il ne vaut pas Kauan à mon goût ^^
Note donnée au disque :       
Nokturnus › lundi 17 mars 2008 - 17:41  message privé !
avatar
"Je vois mal comment ne pas mettre 6/6 a cet album" Facile, après avoir écouté les autres :)
Noohmsul › lundi 17 mars 2008 - 11:53  message privé !
Je vois mal comment ne pas mettre 6/6 a cet album, c'est tout simplement un des plus beau et mélancolique que j'ai jamais écouté. Un de mes albums préférés tout genre confondus!
Note donnée au disque :