Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRRadio Werewolf › Songs for the end of the world

Radio Werewolf › Songs for the end of the world

cd | 6 titres

  • 1 Something as it really is
  • 2 Operation: carnival
  • 3 Dark ages
  • 4 Trinity
  • 5 The gulf of black grief
  • 6 Voluspa (the voices)

enregistrement

Bloody Angles Studio

line up

Nicolas Schreck (chant, musique), Zeena LaVey (voix, musique)

chronique

Styles
gothique
Styles personnels
carton pâte apocalyptic goth

Nul, ce disque est nul ! 'Songs for the end of the world' ou comment nous enregistrer l'Apocalypse avec deux sous de moyens, comment se la jouer 'true evil satanic dark' avec des claviers Bontempi et des caissons de lessive...Autant leur précédent opus 'Fiery summons' savait être pesant et noir dans ses atmosphères, autant celui-ci de par son côté cheap frise le scandale musical ! Quand on pense au nombre de bons groupes qui galèrent pour être signés alors que d'autres nous sortent ça...Bah, au moins au début, on rigole bien lorsque le disque débute comme un programme radio (après tout, hein Radio Werewolf...) où d'une voix qui se veut glaciale Nicolas Schreck nous joue le Satan de pacotille qui nous annonce qu'il va tous nous rayer de la carte et dérouiller tout ce qui se dressera sur son chemin...maman ! Ca fait peur ! Paf, transition sur une petite valsounette ridicule enregistrée sur un synthé à pile, vous pourrez toujours la sampler pour Halloween afin d'amuser les petits neveux. On reprend espoir sur la troisième pièce: carillon funèbre, lignes tristes, montée de percussions...Problème, le groupe essaie de se la jouer Choeur des Enfers à plusieurs voix, lesquelles sont mal synchronisées, d'où un sentiment d'amateursime renforcé par des percussions ponctuelles totalement aléatoires. Mais le pire reste à venir même si 'Trinity' avec ses nappes lourdes et ses quelques percussions ramène quelque chose d'un peu plus sombre, mais le moins qu'on puisse dire, c'est que Radio Werewolf ne s'est pas trop foulé pour composer: deux lignes et trois 'bling blang' et le tour est joué. D'ailleurs, plus ça avance, moins il y a de musique. Visiblement, le groupe a l'air de penser que tout le monde est passionné à l'idée d'écouter près de vingt minutes de récitation avec quelques bruits de vent et de papier mâché en arrière-fond, à moins qu'ils ne soient de grands écologistes et cherchent à économiser l'électricité ?! L'ennui s'installe très vite à l'écoute de ces morceaux complètement décousus, ne reposant sur absolument rien si ce n'est un récit bien grotesque des prophéties et de ce qui nous attendra le jour où le Grand Cornu reviendra sur terre. Visiblement nos vilains satanistes semblent croire qu'ils nous ont pondu LA bande-son de l'Apocalypse. En réalité, tout les désigne comme les Ed Woods du gothique, l'aspect drôle et culte en moins et rien ne sauve ce disque ultra cheap du fiasco total; si c'est ça la fin du monde, on peut dormir tranquille.

note       Publiée le dimanche 18 décembre 2005

partagez 'Songs for the end of the world' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Songs for the end of the world"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Songs for the end of the world".

ajoutez une note sur : "Songs for the end of the world"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Songs for the end of the world".

ajoutez un commentaire sur : "Songs for the end of the world"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Songs for the end of the world".

Alptraum › mardi 11 mars 2014 - 12:25  message privé !

C'est vrai que ça fait plaisir de faire un tour dans la rubrique des coups de gueule, des fois

ericbaisons › lundi 14 novembre 2011 - 03:04  message privé !

ahah trop bon. Ca fait vraiment Laibach du pauvre, sur leur essai d'experimentation "Trinity"