Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBThe Body › All the Waters of the Earth turn to Blood

The Body › All the Waters of the Earth turn to Blood

cd | 7 titres

  • 1 a body
  • 2 a curse
  • 3 empty hearth
  • 4 even the saints knew the hour of failure and loss
  • 5 song of sarin the brave
  • 6 ruiner
  • 7 lathspell i name you

line up

Lee Buford (batterie, samples), Chip King (guitare, voix)

remarques

L'album a été enregistré à Providence. Ce qui explique en partie la désorientation massive de notre envoyé spécial.

chronique

Non mais regardez-moi cette pochette. Comment tu veux résister, toi ? Une photo des deux enfants dégénérés des membres de Khanate, de Sunn o))), de Neurosis, de Mare, d'Admiral Angry, de Monarch !, de Toadliquor. Tu sais pas très bien si t'es tombé sur une secte religieuse, et encore moins dans quel pays. Les choeurs latins se confondent avec les borboygmes pygmées. Les envolées lyriques se heurtent aux sauvageries post-apocalyptique, tu sais plus trop si c'est la fin du monde ou si t'es juste perdu au milieu de l'Afrique, avec sa mousson, ses orages, ses machettes. Et pourtant il fait froid ? Peut être que t'es au sommet d'un colline de Scandinavie, au dessus des nuages, et qu'un ours brun te renifle le cul. The Body brouille les pistes jusqu'à te faire oublier comment tu t'appelles. C'est aussi primaire que folklorique, et t'as du mal à croire au Seigneur après les messes noires où c'était toi qui était allongé au centre du cercle de feu. Les deux dégénérés sont mari et femme, frère et sœur, père et mère, tout ça en même temps. The Body se moque des lois et de la justice, elle applique ses propres règles, qui est de ne pas en avoir. Un disque interdit, qui n'hésite pas à attaquer par derrière, pour l'honneur, un sac en plastique qu'il t'enroule autour de la tête. C'est pas de l'incantation, c'est le fou rire hystérique de l'espèce de taré qui essaye de te faire bouffer ses doigts.

note       Publiée le jeudi 16 août 2012

Dans le même esprit, saïmone vous recommande...

partagez 'All the Waters of the Earth turn to Blood' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "All the Waters of the Earth turn to Blood"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "All the Waters of the Earth turn to Blood".

ajoutez une note sur : "All the Waters of the Earth turn to Blood"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "All the Waters of the Earth turn to Blood".

ajoutez un commentaire sur : "All the Waters of the Earth turn to Blood"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "All the Waters of the Earth turn to Blood".

Klarinetthor › mardi 25 octobre 2016 - 17:48  message privé !

hum bah ecoute c'est possible qu'il y ait eu des remplacements le batteur ressemble tellement a n'importe quel gars de ce type de zique... c'est pas Randy Blythe a la place de Mike Williams, quoi

born to gulo › mardi 25 octobre 2016 - 17:36  message privé !

Alors justement, la dernière tournée avec Falafel, il était censé pas être là, et remplacé par le batteur de ces derniers.

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › mardi 25 octobre 2016 - 13:20  message privé !

oui, c'etait bien eux que j'ai vu a chaque fois, a la sortie d'I shall die here et deux ans plus tard en tour avec Full of Hell. Il voyage ptet dans les sacs dans lesquels ils aiment bien se cacher et sous sedatif?

born to gulo › mardi 25 octobre 2016 - 07:55  message privé !

T'as vu les deux en concert en Albion ? Je croyais que la légende voulait qu'un des deux soit trop phobique de l'avion pour traverser l'Atlantique...

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › mardi 25 octobre 2016 - 00:38  message privé !

putain personne n'a commenté avant... aucune idee si ce n'est qu'en live ca perd generalement de l'impact des albums a cause du son; ils continuent de jouer comme deux freres, malgré toutes les collab recentes.