Vous êtes ici › Les groupes / artistesCChristian Mistress › Possession

Christian Mistress › Possession

vinyl 33t • 9 titres • 41:25 min

  • 1Over & Over02:46
  • 2Pentagram and Crucifix03:50
  • 3Conviction04:01
  • 4The Way Beyond05:11
  • 5Possession04:22 [Reprise de Faith]
  • 6Black to Gold04:36
  • 7There Is Nowhere04:43
  • 8Haunted Hunted05:57
  • 9All Abandon05:59

enregistrement

Enregistré et mixé à Grass Valley, CA, Etats-Unis, juillet 2011.

line up

Jonny Wulf (basse),Reuben Storey (batterie), Oscar Sparbel (guitare), Ryan McClain (guitare), Christine Davis (voix).

remarques

Sorti en CD et LP.

chronique

Styles
metal
heavy metal
Styles personnels
doomitude heavy de luxe

Alors que juillet grille les poivrons et les pères de famille sous les coups de butoir de la clim intégrée de la Renault sur l'A7, sur l'A9, sur l'A719, il fait bon rester chez soi et déménager pour la 30e fois en 35 ans. Et quand on déménage on garde le plus chiant pour la fin, parfois, ou on garde le plus fragile pour la fin aussi... les vinyles par exemple. Les vinyles c'est fragile, ça craint le chaud, c'est une vraie gale à névrosés, regardez donc ce documentaire sur Robert Crumb quand il doit déménager de la Californie au Gard, l'angoisse sur le confort de ses 78 tours emballés avec sur-maniaquerie dans les cartons ("vont-ils tenir le coup ? les déménageurs ne vont-ils pas faire n'importe quoi ?"). Donc là il ne me reste plus de cds, plus de cassettes, j'ai dû chroniquer tout ce que j'ai acheté sur bandcamp, je chronique donc du vinyle et pas n'importe lequel, un vinyle qu'on l'achète juste pour se dire que finalement on n'est pas né si trop tard que cela, finalement y a des gens qui font comme si, comme à l'époque, comme si on avait pas posé le perfecto en 1978 (je suis né en 1980, mais bon...), enfin, quoi, tout est born juste au point avec Christian Mistress. Tellement de choses moi aimer dans ce groupe : la voix éraillée de la chanteuse bien posée sur des mélodies imparables, les ritournelles NWOBHM toute fraiche, toute doomy, pas encore trop souillée par les stades, et cette jeunesse, cette fougue et cette envie de ne pas sortir d'un espace-temps révolu comme tellement de groupes contemporains pas même nés sous Jimmy Carter... En bon génération Mitterrand (même si né sous VGE), je cautionne toute tentative d'Hibernatus metal, tant que c'est bien gaulé, et là, c'est bien gaulé : son vintage, solos qui tuent, présence ultra bikeuse cool de la voix qu'on voudrait juste aller au bout de la terre avec elle (avec Gemma des SOA qui fait la moue derrière en tapotant de la botte sur le bitume fondu, là, au croisement entre Mulhouse et Vera Cruz). Heavy Metal fondu aussi, tout plein de tendresse pour les anciens comme le BÖC ou les vieux Judas Priest rutilants de la fin des seventies, Christian Mistress fut la caution true heavy de Relapse en cette année 2012. Dernier album du groupe aussi, plus de présence sur mes radars, m'enfin, sont jeunes, zont la vie devant eux pour continuer à fabriquer ce metal goutû, from Olympia - fleuron des quartiers washingtoniens à chemise à carreaux, "à domicile comme à l'extérieur, z'agissent sur le cafard comme le baygon!". Ah si, en fait ils devraient sortir quelque chose en 2015. Taïaut !

note       Publiée le mercredi 1 juillet 2015

Dans le même esprit, Rastignac vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Possession".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Possession".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Possession".

born to gulo › vendredi 3 juillet 2015 - 07:47 Envoyez un message privé àborn to gulo

Le précédent a un feeling plus raw, et des odeurs d'aisselles plus entêtantes.

Note donnée au disque :       
Dioneo › jeudi 2 juillet 2015 - 21:57 Envoyez un message privé àDioneo
avatar

OK, merci...

J'ai écouté une poignée de titres, du coup. C'est... En effet bien roulé mais je crois un poil trop "faisons comme si c'était avant" pour mon goût. (Mais oui hein : le côté asphalte est plutôt très plaisant).

Rastignac › jeudi 2 juillet 2015 - 21:53 Envoyez un message privé àRastignac
avatar

Oui, c'est la ville phare du mouvement (Bikini Kill etc.). Ville de Cobain aussi, de Dylan Carlson, dans la sphère grunge, folk, metal bien propre au nord-ouest des États-Unis.

Dioneo › jeudi 2 juillet 2015 - 21:22 Envoyez un message privé àDioneo
avatar

"Olympia", comme dans "le Riot Grrrl" ? (Probablement... Vue que quand on tape Christian Mistress dans googleimage, on tombe sur une photo du Corin Tucker band, à un moment... Groupe d'une des chanteuses/guitaristes de Sleater Kinney... Parce que concert en commun dudit groupe avec la Maîtresse Chrétienne dont tu causes... Deux groupes qui n'ont sans doute pas été réunis pour des questions de styles proches si on en croit ta définition ! Définition qui... Me donne envie d'y jeter une oreille, tiens).

Shelleyan › jeudi 2 juillet 2015 - 20:45 Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

Pas mal du tout en effet, celui-là.